Une saine compétition à la défense

Avec huit défenseurs en santé, l’entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi aura une belle marge de manœuvre pour composer sa brigade défensive. Une situation qui ne déplaît pas à Yanick Jean puisqu’elle incitera les joueurs à se surpasser pour mériter leur temps de jeu.

Jean préconise en effet une saine compétition entre les joueurs, compétition qui les incite à en faire plus pour se faire valoir en vue du match de jeudi, contre les Islanders de Charlottetown. Après le match de vendredi contre Cap-Breton, Yanick Jean avait déploré le manque d’efforts de ses troupes pour contrer leurs rapides adversaires. Il avait fait part de son intention de profiter des prochains entraînements pour mettre tout le monde à niveau en ce qui concerne la forme physique, afin d’être premiers sur la rondelle.

« On veut plus d’implication physique dans les jeux à un contre un. Je veux qu’on trouve des moyens de conserver la rondelle plus longtemps, mais aussi de récupérer plus de rondelles, explique-t-il. Dans mon livre à moi, Cap-Breton nous a dominés physiquement vendredi dernier. Peu importe le gabarit de l’adversaire, le joueur doit trouver un moyen, s’il est moins gros, d’utiliser sa vitesse pour être le premier sur les rondelles libres, ce qu’on n’a pas fait. »

S’il n’y a pas de changement, les nouveaux venus à la ligne bleue, Gabriel Villeneuve et Samuel Duchesne, devraient être de l’alignement de départ jeudi. 

« Ce n’est pas compliqué, à performance égale, c’est le plus jeune des deux qui va jouer. C’est une compétition saine à l’interne, souligne Yanick Jean. C’est une compétition qu’on n’a pas été capable de créer dans les dernières semaines. Avec huit défenseurs en santé, il y en a quelques-uns qui vont commencer à trouver le temps plus long. Ils devront mériter leur place. »

Les attaquants ne perdent rien pour attendre non plus. « Au retour de (Vincent) Lapalme et (Zachary) Lavigne, on va être capables de créer cette même saine compétition à l’attaque. (Actuellement), j’ai l’impression qu’il y a quelques attaquants qui sont trop confortables. » 

Après trois entraînements exigeants, les Sags auront l’occasion de tester leur travail, jeudi, avec la visite des Islanders de Charlottetown. « C’est une équipe rapide qui a une bonne première moitié de saison. Il n’y a pas de vedettes, tout le monde travaille », mentionne le pilote des Chicoutimiens. 

En bref

• L’attaquant Vincent Lapalme a encore endossé le chandail jaune des entraînements sans contact, lundi matin, mais son retour au jeu est imminent. Quant à Simon Monette, il est en bonne forme...

• Le retour de Zachary Lavigne (mononucléose) n’est pas pour demain. En fait, il n’est pas prévu avant la fin du mois, voire en février. Dans le cas de Lavigne, Yanick Jean a indiqué que « des améliorations ont été constatées, mais il va passer d’autres examens plus tard. Il y a une progression pour l’instant, mais il ne faut pas s’attendre à un retour avant la fin du janvier, début février »...

• L’entraînement matinal des Sags l’était vraiment lundi. En raison de l’horaire académique, les joueurs ont sauté sur la glace dès 8 h...