Hendrix Lapierre est maintenant identifié comme un espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

Une nouvelle notoriété pour Hendrix Lapierre

Depuis le tournoi Hlinka-Gretzky, Hendrix Lapierre apprend à composer avec une nouvelle notoriété.

Depuis son retour au Québec, après la médaille d’argent du Canada à la compétition internationale réservée aux joueurs de 17 ans et moins, au cours de laquelle il a amassé 10 points en cinq rencontres, Hendrix Lapierre fait jaser plus que jamais dans les sphères du hockey, étant même ciblé comme l’un des plus beaux espoirs en vue du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH). Le Gatinois a également multiplié les entrevues avec les médias régionaux et provinciaux.

Hendrix Lapierre est maintenant identifié comme un espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

« Ça s’est vraiment bien déroulé. Déjà, le camp à Calgary s’était super bien passé. Ça m’a donné confiance pour le tournoi. J’ai eu la chance d’évoluer avec de bons joueurs. Ç’a pu aider et je suis vraiment content que ça se soit bien passé », a exprimé le numéro 92 avant l’entraînement des siens, mercredi matin, à l’aréna de l’UQAC. Les récents développements dans sa carrière ne semblent pas avoir changé le jeune homme. « Je n’ai jamais été vraiment cocky. J’aime ça rester quand même humble. Je le dis, mais c’est vrai que j’ai pu jouer avec de très bons joueurs là-bas. Ce n’est pas pour être humble. C’est vraiment vrai. Je n’aime pas être fendant non plus », de rappeler Lapierre.

« Le tournoi va me permettre de commencer tout de suite en confiance. Je sens qu’on va avoir une belle équipe et en ce moment, je me sens très bien sur la glace lors des entraînements. Il y a beaucoup de positif présentement et de belles choses s’en viennent », d’avancer le premier choix des Sags en 2018, qui a amassé 45 points en 48 rencontres à sa première saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Félix-Antoine Drolet était très heureux d’apprendre qu’il était échangé aux Saguenéens, en retour d’un choix de 2e ronde.

« Je pense que ça va être une très belle année pour les Sags et tout le monde le sait. C’est sûr que pour moi, c’est plaisant de m’être fait un nom. En même temps, il reste encore une saison complète avant le repêchage. Ce n’est pas fini et j’ai bien hâte de voir ce qui va arriver. »

Drolet content

Acquis en début de semaine en provenance du Titan d’Acadie-Bathurst, le défenseur de 19 ans Félix-Antoine Drolet vivre un changement d’ambiance alors qu’il est passé d’une équipe qui n’a remporté que huit parties la saison dernière à une autre qui fait partie des équipes favorites. « C’est sûr que ç’a été difficile l’an dernier », convient le défenseur défensif, qui se décrit comme fiable et mobile, lui qui a récolté 15 points la saison dernière. « J’arrive ici avec mon expérience de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial. Je veux amener ça à l’équipe. Je suis très content de faire partie des Sags en ce moment. Ils vont aller pour la coupe », de faire valoir Drolet, qui, à 19 ans, voudrait toutefois avoir un plus grand rôle qu’en 2018, où il n’a disputé que trois rencontres éliminatoires.

Hendrix Lapierre est maintenant identifié comme un espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la LNH.

« J’ai beaucoup appris en côtoyant les premiers défenseurs comme Olivier Galipeau, Noah Dobson et Adam Horwell, un bon défenseur défensif qui était l’un des meilleurs de la ligue à ce moment », de mettre en contexte Félix-Antoine Drolet.