L'entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean

Une identité à retrouver

Yanick Jean a l'impression que les Saguenéens de Chicoutimi ont perdu leur identité, vendredi et samedi, quand ils ont subi des défaites à Victoriaville et Gatineau. Il espère évidemment qu'ils retrouveront leurs bonnes habitudes le plus vite possible et idéalement dès mardi soir, quand ils accueilleront les Cataractes de Shawinigan.
La visite des Cataractes marquera la fin d'une portion de calendrier difficile pour les Saguenéens. À ses débuts, il y a deux semaines, Yanick Jean avait mentionné qu'ils devraient jouer du bon hockey pour s'en tirer sans trop de dommages. Il estime que les trois premiers matchs contre Blainville-Boisbriand, Baie-Comeau et Saint John ont été plutôt satisfaisants, mais il ne peut en dire autant des rencontres à Victoriaville et Gatineau.
«La première semaine de cette séquence a été bonne, a indiqué l'entraîneur des Saguenéens, lundi. Nous avons joué de bons matchs contre Blainville et Saint John, mais je n'ai pas aimé notre dernière fin de semaine. Je n'ai pas aimé notre façon de jouer défensivement et notre présence devant le filet adverse.
«Nous sommes sortis de notre identité. Notre jeu défensif fait partie de notre identité, tout comme notre discipline. Nous ne pouvons nous permettre de prendre neuf ou dix pénalités par match. On ne l'a pas fait de l'année et il ne faut pas commencer ça. Ce n'est pas notre équipe. Les pénalités ne s'expliquent pas vraiment par la frustration. C'est plutôt une question de manque d'implication. Nous devons montrer plus de détermination dans les batailles à un contre un. Il suffit de regarder notre performance dans les mises en jeu, en fin de semaine. Ce fut pénible. Nous devons nous investir dans nos batailles à un contre un partout sur la patinoire.»
En d'autres termes, les Saguenéens ont triché face aux Tigres et aux Olympiques et ils ont été ramenés à l'ordre par les deux équipes. Leurs entraîneurs se sont assurés de les ramener à l'ordre eux aussi avant l'entraînement de lundi.
Bonne nouvelle pour les Saguenéens, le match de mardi soir marquera le retour au jeu de Joey Ratelle. 
Il a raté les cinq dernières rencontres en raison d'une suspension de quatre parties et d'une gastroentérite. Il reprendra sa place aux côtés de Nicolas Roy et German Rubtsov.
Pointe de plumes
• Blessé à l'aine, Xavier Potvin est au repos forcé pour quelques jours et son état de santé sera évalué lundi. Pour cette raison, les Saguenéens ont rappelé le gardien Samuel Cardinal, des Nordiques du Collège Lionel-Groulx...
• Nicolas Roy est le candidat des Saguenéens au trophée Marcel-Robert. Celui-ci sera remis lors du Gala des rondelles d'Or, le 5 avril, au joueur étudiant par excellence de la LHJMQ. Le candidat de chaque équipe recevra une bourse d'études de 400 $. Parmi ceux-ci, trois finalistes seront retenus et auront droit à une bourse additionnelle de 600 $. En plus du trophée, le gagnant obtiendra une bourse de 1000 $...
• Kevin Klima a poursuivi le protocole de retour au jeu pour un joueur ayant subi une commotion cérébrale en patinant en solitaire, lundi matin...
• Gilles Bouchard a savouré sa 150e victoire à titre d'entraîneur dans la LHJMQ, dimanche. Sa fiche avec les Huskies de Rouyn-Noranda est de 150 victoires et 100 défaites. Natif de Normandin, Gilles Bouchard est aussi un ancien joueur des Saguenéens...