Liam Stevens a payé le prix pour marquer le premier but des Saguenéens. Ils ont répété cette scène à six reprises, vendredi soir, face aux Sea Dogs de Saint-Jean.

Une douce vengeance pour les Sags

Les acteurs ont changé, mais les Saguenéens ont savouré une petite vengeance sur les Sea Dogs de Saint-Jean, l’équipe qui les avait éliminés en demi-finale le printemps dernier. Les Chicoutimiens ont signé une victoire de 6-0 sur leurs rivaux, vendredi soir, devant 2347 spectateurs satisfaits au Centre Georges-Vézina.

Les Sags concluent cette séquence de deux matchs face aux représentants du Nouveau-Brunswick avec autant de victoires. Chicoutimi avait gagné 4-3 en tirs de barrage, le 21 octobre, au Harbour Station.

« Je pense que oui », a répondu Yanick Jean lorsqu’on lui a demandé si un affrontement contre les Sea Dogs avait une saveur particulière pour les vétérans qui étaient avec l’équipe la saison dernière.

« Je ne suis pas sûr que ce sont deux équipes qui s’aiment, a poursuivi l’entraîneur-chef des Saguenéens. Les séries ont laissé des traces. On aurait pu jouer encore contre eux cette année, mais on a ramassé quatre gros points en deux matchs. »

Du piquant

Les choses ont commencé à s’animer à mi-chemin en première période, quand Vincent Lapalme et Samuel Duchesne ont jeté les gants. Ce dernier n’a pas vraiment laissé de choix au joueur des Sags, ce qui lui a valu une pénalité d’inconduite pour avoir été l’instigateur.

Quelques minutes après cette escarmouche, les locaux ont brisé la glace lorsque Liam Stevens a saisi un retour de Jérémy Groleau devant le filet des Sea Dogs. 

En deuxième, Kevin Klima, Zachary Lavigne et Vincent Milot-Ouellet ont tour à tour marqué, pendant que Xavier Pouliot et Isiah Campbell animaient la carte de boxe.

La troisième période a permis à Kevin Klima et Lavigne de marquer leur deuxième but de la soirée, confirmant la victoire sans appel.

« Quand tu travailles comme ça, que tu joues dans ta structure, il y a des fois où tu vas te tromper et faire des erreurs, mais sur l’ensemble du match, ça va réussir, a exprimé Yanick Jean. Ce fut le cas ce soir (vendredi). À 6-0, ça ne veut pas dire qu’on n’a pas fait d’erreur, mais on a travaillé et on méritait ce qui nous est arrivé. »

Recette efficace

Les Saguenéens ont appliqué une recette qui leur a permis de connaître du succès sur la glace olympique du Centre Georges-Vézina dans les dernières années. Du jeu hermétique a poussé les Sea Dogs à provoquer des choses qui se sont finalement retournées contre eux.

« Être patient, ce n’est pas de jouer sur les talons, c’est de ne pas se sortir et d’ouvrir le jeu pour aller compter des buts et laisser l’adversaire au centre de la patinoire, a expliqué Yanick Jean. Il y en a qui disent qu’être patient, c’est jouer défensif, mais non. C’est plutôt de bien contrôler la glace, et c’est quelque chose qu’on a très bien fait dans la dernière année et demie à la maison. On sait ce qu’on a à faire, mais ça prend du synchronisme, des joueurs qui veulent le faire et de la répétition. Ce fut plus difficile en début de saison, mais je sens que notre mentalité et notre approche sont meilleures depuis deux matchs. »

En plus de rappeler que du jeu efficace défensivement permettait de créer des brèches à l’attaque, Jean a également souligné la contribution des quatre trios et des trois paires de défenseurs.

« Après deux périodes, il y avait seulement deux joueurs qui n’étaient pas +1, a-t-il fait valoir. Ça veut dire que la production offensive est venue de partout. Certains ont donné le tempo en première période et tout le monde s’est impliqué. »

Les Saguenéens tenteront de réaliser une première cette saison en visant une troisième victoire consécutive, samedi après-midi. Le Drakkar de Baie-Comeau sera le visiteur. 


Je ne suis pas sûr que ce sont deux équipes qui s’aiment. On aurait pu jouer encore contre eux cette année, mais on a ramassé quatre gros points en deux matchs.
Yanick Jean

Lavigne, le marqueur, se fait plaisir

Zachary Lavigne est reconnu pour son jeu défensif efficace, mais l’attaquant des Saguenéens s’est fait plaisir vendredi soir en comptant deux buts, les deux à l’aide d’un bon tir des poignets.

C’était un deuxième match de deux filets dans la LHJMQ pour l’attaquant de 19 ans, mais une première dans une situation où le filet n’était pas désert lors de son deuxième succès! Une précision importante que Lavigne a pris le temps d’apporter.

«On a travaillé fort toute la semaine pour revenir encore plus fort que lors de notre dernière victoire et je pense que ça a payé», a résumé Zachary Lavigne, avouant que de battre les Sea Dogs représentait une certaine satisfaction.

«C’est sûr que c’est le fun de les battre quand on pense que l’an dernier, ils nous ont fait mal, a-t-il reconnu. Ce n’est plus la même équipe, mais ça fait du bien de les battre.»

Lavigne s’est même permis de bloquer un lancer à 5-0, lui qui se remet d’une fracture à la mâchoire. Selon son entraîneur, une telle implication ne peut qu’être bénéfique pour les autres.

«Le fait que Zachary soit revenu change la dynamique par rapport au fait de se sacrifier, a souligné Yanick Jean. Je n’ai pas vu beaucoup de joueurs se sacrifier comme Lavigne le fait. Depuis qu’il est revenu, tu vois que ça parait. Il en amène d’autres avec lui et ce sont des choses qui font boule de neige.»

Deuxième blanchissage pour Shank

Auteur de 28 arrêts, le gardien Alexis Shank a paru en contrôle tout au long de la rencontre. La recrue signait son deuxième blanchissage de la saison, après avoir été parfait le 8 octobre à Shawinigan.

«Je voyais bien la rondelle, mais les gars ne permettaient pas à l’adversaire de tirer de près, a fait valoir Shank. J’ai reçu quelques bons tirs au départ pour me donner confiance et par la suite, les gars m’ont beaucoup facilité le travail.»

Malgré ce jeu blanc, le système d’alternance se poursuit chez les Saguenéens, de sorte que Zachary Bouthillier sera le gardien partant face au Drakkar, samedi après-midi. Une situation qui est loin de froisser Alexis Shank, qui entretient une belle relation avec son coéquipier masqué.

«Ça nous donne confiance, on sait que même si on connaît un mauvais match, on va être de retour dans deux matchs ou trois, a-t-il confié. On n’a pas vraiment de stress à se mettre.»

Pointes de plume

• German Rubtsov a disputé un premier match avec sa nouvelle équipe, vendredi soir, alors que le Titan d’Acadie-Bathurst recevait la visite des Screaming Eagles du Cap-Breton. Le Russe a récolté une passe dans une victoire de 6-3 du Titan...

• L’auteur de ces lignes s’est fait ramener à l’ordre par des fidèles partisans des Saguenéens, lui rappelant que l’espoir obtenu dans l’échange impliquant German Rubtsov, Christophe Farmer, va plutôt avoir 17 ans en février, et non 18 ans. Faute avouée, à moitié pardonnée ? Espérons-le...

• La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) a publié des chiffres qui vont peut-être en rassurer quelques-uns sur le développement du hockey au Québec. Trois anciens joueurs de la LHJMQ se retrouvent parmi les 10 meilleurs pointeurs de la Ligue nationale après une douzaine de matchs, soit Nikita Kucherov (Tampa Bay), un ancien des Remparts de Québec et des Huskies de Rouyn-Noranda, Jakub Voracek (Philadelphie), ancien membre des Mooseheads de Halifax, et Sean Couturier (Philadelphie), porte-couleurs des Voltigeurs de Drummondville entre 2008 et 2011. De plus, 21 anciens joueurs du circuit Courteau se hissent parmi les 120 meilleurs pointeurs de la LNH et parmi les 780 joueurs actifs dans la grande ligue, 81 joueurs qui ont évolué dans la LHJMQ ont pris part à au moins une rencontre dans la LNH...

• Les Saguenéens seront actifs dans la communauté au cours des prochains jours. En plus d’une tournée dans les arénas d’Alma, Mashteuiatsh, Saint-Félicien et Dolbeau, dimanche, les joueurs participeront à la collecte de sang annuelle, mardi, à la Réserve navale du boulevard du Saguenay. Finalement, le concours « Joue contre les Sags au Centre Georges-Vézina », organisé par La Voie Maltée et Énergie, permettra à trois équipes des ligues de garage de se mesurer aux Saguenéens pendant une période, le dimanche 12 novembre dès midi. Les partisans sont invités à assister à ce match gratuitement...

• Comme prévu, Yanick Jean quitte samedi matin en direction de la Colombie-Britannique pour assister au Défi mondial des moins de 17 ans, dans le but d’épier les meilleurs patineurs européens. Le dg des Sags sera accompagné du recruteur en chef, Daniel Demers. Claude Bouchard prendra la place de Jean derrière le banc, samedi, lors de la visite du Drakkar de Baie-Comeau. Jean-François Jolin et Simon Gaudreault seront ses adjoints...

• Le défenseur Joakim Paradis était laissé de côté pour un quatrième match de suite. Marc-Antoine Gagné et Samuel Houde, blessé à un poignet, étaient les autres Sags qui regardaient le match à partir des estrades...

• Samuel Girard a été rayé de l’alignement, vendredi soir, lorsque les Predators de Nashville affrontaient les Ducks, à Anaheim. Le Robervalois a joué son cinquième match de la saison, mercredi, dans une défaite de 4-1 des Preds à San Jose contre les Sharks...