Zachary Lavigne (engagement scolaire), Jérémy Fortin et Jérémy Diotte (graduation collégiale), ainsi qu’Alexis Shank (persévérance) et Louis Crevier (meilleure amélioration) ont reçu l’une des cinq bourses de la Fondation d’études Desjardins des Saguenéens mercredi. Ils sont accompagnés par l’entraîneur-chef Yanick Jean qui fait également partie du comité de suivi.

Un taux de réussite de 95,5% à l'école

Avec la fin des classes qui approche, cinq joueurs des Saguenéens de Chicoutimi se sont partagé mercredi 3300 $ en bourses de la Fondation d’études Desjardins. La remise qui se déroulait au Cégep de Chicoutimi a été l’occasion de dévoiler un taux de réussite de 95,5 % lors de la session d’automne pour les 17 joueurs inscrits à temps complet (quatre cours) en sciences humaines.

« On ne se vante pas toujours, mais on va le faire. (Dans les études) On est l’une des meilleures équipes de la LHJMQ », avance la conseillère pédagogique Joanne Leblanc, qui a remporté l’an dernier le trophée Denis Arsenault remis au conseiller pédagogique de l’année dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

« On vise 90 % et plus tout le temps. Quand on a 95 %, on est encore plus contents. Si on a 92 %, on est contents, mais un peu moins », souligne Joanne Leblanc, précisant que cette cohorte est l’une des plus importantes des dernières saisons. Tous les joueurs des Sags doivent suivre des cours. Les joueurs européens et anglophones le font par correspondance en plus des jeunes au secondaire.

La conseillère pédagogique mentionne que le taux de réussite de l’automne est 8,7 % plus élevé que la moyenne à travers le circuit junior majeur. Pourtant, le début de la session avait été compliqué avec les différents ajustements à faire, ce qui a même nécessité une réunion d’urgence de la dizaine de personnes au sein du comité de suivi des études de l’équipe.

« C’est pour ça qu’on est contents. À 17, il ne faut pas que tu en échappes », fait-elle valoir, soulignant également la contribution de la quarantaine d’intervenants et de professeurs dans une dizaine de départements. « Ça demande beaucoup de capacité d’adaptation pour que ces jeunes réussissent », annonce Joanne Leblanc.

Boursiers

La bourse la plus importante, d’un montant de 1000 $ pour l’excellence ou l’engagement scolaire, a été décernée au joueur étudiant de l’année chez les Sags, Zachary Lavigne. L’attaquant qui a maintenant terminé son stage junior avait également mérité le titre de joueur étudiant de novembre et était le finaliste de l’équipe au trophée Marcel-Robert. Le défenseur recrue Louis Crevier a quant à lui reçu la bourse de 300 $ de la meilleure amélioration, grâce à des résultats en hausse à la session d’hiver. La bourse de 500 $ de la persévérance a été remise au gardien Alexis Shank, lui qui est au-dessus de la moyenne dans tous ses cours à sa deuxième année au cégep. Le vétéran a démontré qu’il était possible de bien réussir sur la glace et sur les bancs d’école après avoir été élu dernièrement joueur de l’année par les partisans. « Le but ultime, c’est que ça aille bien dans les deux », souligne-t-il.

« C’est l’avenir si ça ne marche pas au hockey. Ça tout le temps été important pour moi et c’est l’fun d’être récompensé à la fin de l’année. Ça prouve que j’ai travaillé fort et ça me pousse à travailler encore plus fort », annonce Alexis Shank, convenant que la planification est la clé du succès.

Deux bourses supplémentaires de 750 $ ont été décernées à deux finissants du groupe, Jérémy Fortin et Jérémy Diotte.

« Je dirais que c’est un exploit dans les circonstances », note Joanne Leblanc, rappelant une propension plus faible des jeunes de la présente génération qui persévèrent afin d’obtenir leur diplôme d’études collégiales. « J’espère que ça va donner le goût à d’autres étudiants l’an prochain de terminer leur DEC. Ce serait l’fun », a lancé la conseillère pédagogique aux autres joueurs de l’équipe.

+

TOURNOI DE GOLF: LA PRÉSIDENCE D'HONNEUR À ALAIN CÔTÉ

Le Tournoi de golf au profit de la Fondation d’études Desjardins des Saguenéens sera de retour, le 26 août, au Club de golf de Chicoutimi. L’ancien attaquant de la formation chicoutimienne et des Nordiques de Québec, Alain Côté, occupera la présidence d’honneur. 

Les organisateurs conserveront sensiblement la même formule pour l’événement qui devrait encore une fois regrouper environ 190 joueurs répartis en plus de 40 quatuors. Ce sera également l’occasion de faire la présentation de l’alignement pour le début de la saison 2019-2020. Bon an, mal an, l’activité permet d’ajouter plus de 30 000 $ dans les coffres de la Fondation d’études. 

Également ancien joueur des Sags au début des années 70, Jean Labelle effectue un retour à la présidence du comité organisateur formé d’une dizaine de personnes, après une pause d’un an. La plupart des membres des années précédentes sont de retour avec l’ajout pour cette édition des nouveaux venus François Thiffault et de Jocelyn Fortin. 

Alain Côté a porté les couleurs des Sags de 1974 à 1977, amassant 215 points en 185 matchs. Le natif de Matane a même rencontré sa future conjointe lors de son passage à Chicoutimi. Il a ensuite fait son chemin jusqu’à la Ligue nationale, disputant près de 700 matchs avec les Nordiques, récoltant 293 points. 

« Je l’avais identifié dans le contexte où on veut ramener ce sentiment d’appartenance auprès des pionniers, souligne Jean Labelle. À cette époque, le hockey junior, c’était le début de ta carrière, rappelle le président du comité organisateur, qui n’a jamais été coéquipier d’Alain Côté avec les Sags. Je finissais et il commençait. En fait, c’est lui qui a pris ma place », de blaguer Jean Labelle.