Un rival plus coriace attendu

En raison d’une panne d’électricité, les Saguenéens de Chicoutimi accueilleront le Drakkar de Baie-Comeau pour la deuxième fois en moins d’une semaine, mardi soir, au Centre Georges-Vézina. Yanick Jean est convaincu qu’il retrouvera pour l’occasion un adversaire qui ne ressemblera en rien à celui qu’il a battu 4-0, vendredi passé.

Le match de ce soir était à l’origine prévu pour le 27 septembre. Il a été remis au 5 décembre en raison d’une panne de courant qui a touché une bonne partie de l’arrondissement Chicoutimi, y compris le centre sportif de la rue Bégin. Cet imprévu fait en sorte que les Saguenéens reverront rapidement un rival qu’ils ont malmené il y a peu de temps.

Peu d’eau a coulé sous les ponts qui enjambent la rivière Saguenay depuis la dernière visite du Drakkar, mais l’entraîneur Martin Bernard a quand même eu le temps de poser des gestes concrets dans le but de secouer une équipe qui n’a gagné qu’une fois à ses cinq derniers matchs. Samedi, face au Phoenix de Sherbrooke, il a gardé deux vétérans dans les estrades et en a cloué un autre sur le banc.

«Nous affronterons une équipe complètement différente de vendredi passé, assure le pilote de la formation chicoutimienne. Chaque fois que des actions sont prises par un coach, les joueurs rebondissent. Nous devrons être prêts.»

Si le Drakkar vit sa part de problèmes depuis quelques parties, les Saguenéens sont dans une situation contraire. L’équipe de Yanick Jean joue du bon hockey depuis quelques semaines. Son travail sur la glace ne s’est pas toujours transformé en victoire pendant cette bonne séquence, mais les performances décevantes ont été très rares.

«On note une grosse amélioration dans tous les aspects de notre jeu, avance l’entraîneur et directeur général des Saguenéens. Notre manière de bouger la rondelle est meilleure. Nous avons quatre lignes qui jouent et qui peuvent pratiquement être opposées à n’importe qui de l’autre côté.

«Je vois de plus en plus de nouveaux joueurs qui embarquent dans le chemin tracé par les joueurs qui étaient avec nous l’an passé. Je l’ai dit à quelques occasions, je suis très content des gars qui étaient avec l’équipe l’an passé en ce qui concerne l’éthique de travail et la détermination autant en gymnase que dans les pratiques. De plus en plus de nouveaux suivent le même chemin et c’est très bien.

«Il faut aussi considérer que nous avons eu beaucoup de blessés en début de saison. Nous avons retrouvé une certaine profondeur.»

Toujours ennuyé par une blessure à un genou, Mathieu Desgagnés sera le seul absent dans le camp des Saguenéens face au Drakkar, mais il pourrait reprendre l’action en fin de semaine. Charles Tremblay a été retourné aux Élites de Jonquière. Il aidera son équipe au Challenge midget AAA CCM, au cours de la semaine, avant de revenir avec les Saguenéens. 

Vladislav Kotkov jouera mardi contre Baie-Comeau, avant de quitter en prévision de sa participation au Défi mondial de hockey junior A en Nouvelle-Écosse.

Une dernière pour Kotkov

Le match de mardi soir sera le dernier de Vladislav Kotkov avec les Saguenéens avant la pause de Noël. L’attaquant russe quittera Saguenay mercredi en prévision de sa participation au Défi mondial de hockey junior A qui se déroulera du 10 au 16 décembre à Truro, en Nouvelle-Écosse.

Kotkov portera évidemment les couleurs de la Russie pendant ce tournoi qui mettra en vedette six équipes. Outre la Russie, on retrouve deux formations du Canada (Est et Ouest), et une de la Suisse, des États-Unis et de la République tchèque. Notons que l’équipe Canada Est sera pilotée par un ancien entraîneur des Saguenéens, Patrice Bosch. Pour celui qui est maintenant entraîneur et directeur général des Inouk du Cégep de Granby, il s’agira d’une quatrième présence au sein de cette formation, mais d’une première à titre d’entraîneur-chef.

Pour revenir à Kotkov, Yanick Jean a l’impression que la Russie utilisera cette compétition pour entamer la sélection des joueurs qui seront invités au Championnat du monde des moins de 18 ans, à la fin de la présente saison de hockey.

«Kotkov nous a donné du bon hockey dans les dernières semaines», a aussi fait remarquer le pilote chicoutimien.