La semaine sans jouer arrive à point pour les Saguenéens.

Un répit qui arrive au bon moment

Les quatre jours complets sans jouer arrivent à point pour les Saguenéens, qui doivent toujours composer avec une importante liste des joueurs blessés, en plus des joueurs diminués par d’autres maux.

Les joueurs ont repris l’entraînement, mardi avant-midi, après un congé lundi. L’équipe a accumulé cinq points sur six la semaine dernière dans une séquence de trois matchs en quatre jours, mais les résultats positifs ont laissé quelques traces.

En plus des blessés à long terme, Mathieu Desgagnés, Vincent Lapalme et Hendrix Lapierre, Morgan Nauss, Gabriel Villeneuve, Zachary Lavigne et Félix-Antoine Marcotty ont raté l’entraînement de mardi. Ces quatre joueurs ont joué les dernières parties, mais leur condition n’est pas optimale.

« Des joueurs ont des bobos, mais ils ont joué en faisant preuve de caractère, a reconnu l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean. On doit leur donner des journées supplémentaires pour bien récupérer. »

Jean et ses adjoints avaient neuf attaquants et six défenseurs sous la main, mardi. Les entraîneurs ajustent les entraînements en conséquence, en ne faisant pas exprès de presser le citron.

« Il faut doser, a reconnu le pilote. Honnêtement, la semaine va nous aider. Il faut l’utiliser à bon escient, parce qu’une autre bonne séquence s’en vient. »

Les Saguenéens auront effectivement plus ou moins le temps de s’enlever la mousse dans le nombril, au cours des prochaines semaines. Après une série aller-retour contre le Drakkar de Baie-Comeau, vendredi et samedi, les Bleus vont disputer six matchs en dix jours entre le 1er et le 10 novembre, une séquence qui va culminer avec une série de trois parties en quatre jours dans les Maritimes.

Nicolas Roy rappelé

Pendant ce temps, Nicolas Roy a été rappelé par les Hurricanes de la Caroline, mardi. L’ancien capitaine des Saguenéens connaît un excellent début de saison dans la Ligue américaine, avec une production de sept points, dont cinq buts, en six parties avec les Checkers de Charlotte.

Les Hurricanes se retrouvent au sommet de la division Métropolitaine dans la conférence de l’est, grâce à une fiche de 11 points en neuf rencontres.