Olivier Galipeau a inscrit un premier but dans l'uniforme des Saguenéens, réussi en prolongation face au Drakkar de Baie-Comeau.

Un premier gain à Baie-Comeau pour les Sags

En l'emportant 3-2 face au Drakkar, samedi après-midi à Baie-Comeau, les Saguenéens ont mis fin à deux vilaines séquences. Ils ont d'abord signé un premier gain en territoire nord-côtier cette saison, en plus de stopper à cinq leur série de défaites sur les patinoires adverses.
Olivier Galipeau, avec son premier but dans l'uniforme des Sags, a joué les héros à 1: 39 de la période de prolongation. Celui qui venait de couper un deux contre un peu de temps avant a complété un tic-tac-toe amorcé par Kevin Klima et Dmitry Zhukenov.
Ce ne fut toutefois pas évident pour les Chicoutimiens, plutôt amorphes lors des deux premières périodes. Après 40 minutes de jeu, ils tiraient de l'arrière 2-0 et le gardien de but du Drakkar Antoine Samuel combattait davantage les engelures aux pieds que les rondelles, lui qui n'avait reçu que huit lancers. Un réveil en troisième, marqué par 14 tirs et des buts de Vincent Lapalme et Frédéric Allard, a permis aux hommes de Yanick Jean d'engranger les deux points de classement. Ils ont du même coup rejoint les Tigres de Victoriaville au huitième échelon.
«Le seul point positif, mis à part la performance de Julio Billia, c'est que ça va nous servir de leçon pour nous faire comprendre qu'on est loin d'être arrivé, a résumé l'entraîneur-chef, peu impressionné par la tenue de ses protégés. Tu as bien beau avoir un meilleur club, si tu ne travailles pas et que tu n'es pas sur la même page, tu ne peux pas avoir de succès. On a travaillé 20 minutes, ça ne peut pas marcher comme ça.»
Yanick Jean n'a pas hésité à faire passer son message entre la deuxième et la troisième. Les joueurs ont semblé en avoir compris l'essentiel, comme en fait foi la domination de 14-11 dans la colonne des tirs. Les combinaisons à l'attaque ont également été modifiées par l'entraîneur.
«Je leur ai dit de se regarder dans le miroir et de prendre acte de leurs responsabilités, au lieu de blâmer le joueur à côté, a soutenu le pilote chicoutimien, qui a fait réchauffer le banc à Dmitry Zhukenov en deuxième. Faire preuve de leadership, c'est rendre le gars à côté de toi meilleur, et non se sauver la face en déviant le blâme sur les autres. C'est une leçon qu'il faut prendre.»
D'Artagnan Joly a donné le ton à la rencontre dès la cinquième minute de jeu avec un but digne des jeux de la semaine. Le jeune attaquant du Drakkar s'est amené à toute vitesse en territoire ennemi, a déjoué Jérémy Groleau d'une superbe feinte avant de déjouer Xavier Potvin d'une facilité déconcertante. Le reste du premier engagement a donné lieu à du jeu peu excitant et les meilleures chances ont appartenu aux locaux.
Potvin chassé
Les choses ne sont pas améliorées pour les Saguenéens en deuxième période, limités à seulement cinq tirs, soit trois de plus qu'au premier vingt. Ivan Chekhovich a chassé Xavier Potvin en le déjouant d'un angle restreint. Le portier des Sags, qui a cédé deux fois sur huit lancers, en était à un premier départ depuis le 4 janvier. «C'est une contre-performance, a avoué sans détour Yanick Jean, qui n'est pas prêt à dire que le poste de gardien numéro un revenait sans contredit à Billia. «Il faut que Xavier garde les buts, on joue souvent trois matchs par semaine, a-t-il mis en contexte. Il faut qu'il se ressaisisse.»
Malgré son niveau de satisfaction relativement bas, Jean a aimé la réaction de ses ouailles dans la dernière portion du match.
«On a compté un but de caractère (celui de Lapalme) pour changer le vent de bord, après avoir remporté une bataille le long des rampes, a-t-il analysé. C'est ce qu'il faut faire, il faut avoir plus de hargne.»
Les Saguenéens disputent leur prochain match mardi à Rimouski face à l'Océanic. Il s'agira d'un deuxième match d'une série de six à l'étranger.
Pointes de plume
•Rayé de l'alignement vendredi face à l'Armada, le défenseur Keenan MacIsaac a repris sa place dans l'alignement à Baie-Comeau. Pour lui faire de la place, Louis-Philippe Simard s'est retrouvé au centre du quatrième trio. Les recrues de 16 ans Mathieu Desgagnés et Samuel Houde ont été laissées de côté. De son côté, German Rubtsov est resté bien sagement à Chicoutimi. Yanick Jean a fait savoir qu'il n'y avait pas de chance que le Russe soit en uniforme mardi à Rimouski. Il devrait donc briser la glace jeudi soir, face aux Mooseheads à Halifax...
•Les joueurs des Saguenéens ont excellé dans le cercle des mises en jeu, avec une efficacité de 40 en 62. Antoine Marcoux a notamment été battu seulement cinq fois en 16 tentatives...
•Jean-Simon Bélanger fait maintenant partie du Drakkar de Baie-Comeau. Acquis des Saguenéens il y a quelques semaines, le Félicinois disputait un deuxième match avec sa nouvelle équipe samedi. Il est à la recherche d'un premier point...