Un point pour les Sags

Les Saguenéens de Chicoutimi ont eu beau déployer beaucoup d’énergie et multiplier les tirs (34-25), ce sont tout de même les Cataractes de Shawinigan et leur gardien Lucas Fitzpatrick qui ont eu le dernier mot avec une victoire de 3-2 en fusillade devant les 2645 spectateurs réunis au Centre Gervais Auto.

Le cerbère des Saguenéens, Alexis Shank, a fait face à un jeune Mavrick Bourque (1re étoile) en forme et désireux de poursuivre sur sa lancée. La recrue de 16 ans a en effet enfilé les deux buts des siens en temps réglementaire pour porter sa fiche à cinq buts en 24 heures en fin de semaine. Le #22 a inscrit son premier sur un jeu de puissance avec 15 secondes à faire au premier vingt, ce qui a déclenché la pluie de toutous, et le second avec 47 secondes à écouler à la médiane.

Entre-temps, Justin Ducharme a profité d’une erreur défensive pour créer l’égalité à 6mn24 en deuxième tandis que son coéquipier Jesse Sutton a couronné les efforts des siens en nivelant la marque avec 19 secondes à faire dans la rencontre pour forcer la prolongation.

En prolongation, les protégés de Yanick Jean ont dû redoubler d’efforts, car trop de joueurs ont sauté sur la glace, de sorte qu’ils se sont retrouvés en désavantage numérique pendant deux minutes. Malgré tout, ils ont réussi à contrer l’attaque de leurs hôtes.

En tirs de barrage, Anthony Imbeault et Jérémy Manseau ont déjoué Shank, tandis que Vladislav Kotkov et Jesse Sutton n’ont pu en faire autant contre Fitzpatrick. Malgré leur domination durant cette rencontre, les Saguenéens rentrent donc au bercail avec un point en poche à l’issue de cette fin de semaine sur la route.

Meilleur sort

Gagne ou perd, tout est toujours dans la manière pour l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, qui s’est dit satisfait de ses troupes. « On a joué un excellent match et on a travaillé fort. D’ailleurs, avant qu’ils ne comptent leur 2e but en fin de deuxième période, ils n’avaient eu que deux chances de marquer dans le match. Je suis content du match. On a fait quelques erreurs de jeunesse ici et là, dont la pénalité en prolongation pour avoir eu trop de joueurs sur la glace. Cela dit, je n’ai rien (de négatif) à redire. On a eu de bonnes chances de marquer et leur gardien a été solide. L’effort a été très bien dans l’ensemble », a-t-il résumé à l’autre bout du fil.

Pas de chance pour les Saguenéens de Chicoutimi qui  ont perdu les services de l’attaquant Samuel Houde (88), en fin de première période du match contre les Cataractes, à Shawinigan. Houde est entrée en collision avec Vincent Senez qui sortait du banc de punition et il n’est pas revenu au jeu par la suite. Il présentait des symptômes de commotion cérébrale.

Les Sags terminent donc leur week-end sur la route avec un point sur une possibilité de quatre. Samedi, ils ont été blanchis 3-0 par l’Armada de Blainville-Boisbriand. Dans l’ensemble, Yanick Jean est satisfait de la tenue de ses troupes. « On a joué avec intensité et on a travaillé fort pendant six périodes », met-il en relief. À cela s’ajoute la victoire en prolongation contre Rimouski mercredi. « Dans le fond, on a trois points sur six et on joue pour .500, mais il y a une amélioration si on compare à la semaine dernière », a-t-il conclu.

+

EN BREF

• Pas de chance pour les Saguenéens qui ont perdu les services de l’attaquant Samuel Houde (88), en fin de première période. Houde est entré en collision avec Vincent Senez qui sortait du banc des pénalités. L’attaquant des Sags a été sonné et n’est pas revenu au jeu par la suite puisqu’il présentait des symptômes de commotion cérébrale...

• Félix-Antoine Marcotty était de retour dans l’action, mais Tristan Pelletier a été laissé de côté pour l’occasion...

• Beau geste d’entraide du thérapeute athlétique des cataractes, Kyle Sutton, qui est venu aider sa collègue des Sags, Vicky Teasdale-Dubé, puisque cette dernière est ralentie par une blessure...