Kevin Klima a été le seul à s'inscrire au pointage pour les Saguenéens, dimanche, face aux Tigres de Victoriaville.

Un peu de repos fera du bien aux Sags

Le périple sur la route a été difficile pour les Saguenéens de Chicoutimi qui ont été malmenés 8-2 par les Remparts de Québec samedi et 7-1 par les Tigres de Victoriaville dimanche. Pour la troupe de Yanick Jean, il s’agissait d’un troisième match en trois jours, de sorte que l’énergie n’était plus vraiment au rendez-vous.

La rencontre a mal commencé pour les Bleus qui tiraient de l’arrière 4-0 après 20 minutes de jeu. En plus de faire face au trio de l’heure dans la ligue, les Saguenéens ont été malchanceux sur le 2e but de la rencontre. La rondelle a en effet frappé la baie vitrée pour rebondir sur le filet, puis dans le dos du gardien Zachary Bouthillier. Le but a été crédité à Justin Paré. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, leur meilleur marqueur et auteur du seul but des Bleus contre Victoriaville, Kevin Klima, a été chassé pendant dix minutes à mi-chemin de la rencontre pour conduite antisportive.

« Aujourd’hui (dimanche), c’est un manque d’énergie. Avec un retard de 3-0, la pente est apparue très rapidement trop abrupte à remonter. Les gars ont continué de se battre, mais on voyait qu’ils étaient hypothéqués avec un 4e match en cinq jours, dont trois en trois jours. Ce n’était pas nécessairement facile et c’est encore plus important dans ce temps-là d’essayer de garder le pointage le plus serré possible, mais ça n’a pas été possible », a commenté Yanick Jean en entrevue téléphonique. 

« C’est une très bonne équipe et ça nous prend tous nos joueurs, toute notre énergie et tout notre focus pour être capable de rivaliser avec ce genre d’équipe. Aujourd’hui, ce n’était pas le cas. »

Les Tigres ont frappé vite et bien en première, durant laquelle Jimmy Huntington, Justin Paré, Maxime Comtois et Alexandre Grisé ont trouvé le fond du filet. Avec à peine 30 secondes écoulées en deuxième, Kevin Klima a réussi à déjouer Étienne Montpetit, et ce, même si les Sags jouaient en infériorité numérique. Vitalii Abramov et Mathieu Sévigny ont ensuite profité des avantages numériques pour conforter encore plus leur avance. Chase Harwell a ajouté un dernier clou au cercueil en troisième, lui aussi à la faveur d’un jeu de puissance.

Le gardien des Sags, Zachary Bouthillier, a fait face à 36 lancers, tandis que Montpetit en a reçu 30. Pour le pilote des Saguenéens, il n’a jamais été question de changer de gardien. « Nos gardiens n’ont pas connu de mauvais moments en fin de semaine. Ce n’était pas leur faute. Ils ont tenu le fort depuis le début du mois de janvier et ils ne méritaient pas ça ni l’un ni l’autre. Tu changes le gardien si tu veux provoquer quelque chose ou si tu sens que ton gardien ne l’a pas du tout, mais ce n’était pas le cas en fin de semaine », a expliqué Yanick Jean.

Le repos sera de courte durée pour les Saguenéens qui accueilleront l’Océanic de Rimouski dès mercredi, avant d’aligner une autre enfilade de matchs. « L’important, c’est de se reposer. On va faire un court entraînement mardi matin, car on joue déjà mercredi. Puis on va rejouer vendredi, samedi, lundi, mercredi, vendredi et samedi. Lundi, c’est le match qui était à reprendre contre Drummondville et notre calendrier était déjà chargé. C’est la première fois que je vis une situation comme ça. On va voir au fur et à mesure comment gérer ça. Ce n’est pas évident, car à ce moment-ci de l’année, toutes les équipes sont rodées. »

Mentionnons enfin que seul Kelly Klima est encore sur la liste des blessés en raison d’une commotion cérébrale. Le processus de retour au jeu se poursuit. Si tout va bien, il pourrait même reprendre l’action à compter de mercredi.