Un chandail pour mettre en valeur l’aluminium

Les Saguenéens de Chicoutimi ont dévoilé, mardi, en conférence de presse, le troisième chandail qu’ils arboreront à neuf reprises cette saison lors des matchs à domicile, dont celui de jeudi, avec la visite des Remparts de Québec. Aux deux tons traditionnels de bleu et de blanc s’ajoute maintenant le gris, couleur symbolique de l’aluminium, « métal fort et métal phare » du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Sur le nouveau chandail et les bas des joueurs, la couleur dominante sera donc le gris, tandis que les tons de bleu et de blanc se retrouvent sur les épaulettes. Le logo des Saguenéens a été épuré et écourté pour « Sags », l’appellation couramment utilisée par les partisans et amateurs de hockey d’ici et d’ailleurs. L’encolure a également été refaite au goût du jour. Toutefois, malgré tous ces changements, les casques, gants et culottes resteront bleu marin.

Mine de rien, le processus n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. Le vice-président hockey de l’organisation des Saguenéens, Marc Denis, a indiqué que ce nouveau produit est le résultat de plus d’un an et demi de travail. Les Sags se sont aussi fait un devoir de travailler avec des entreprises régionales pour concrétiser ce projet, dont entre autres Traitdemarc pour le design du chandail et Identification Sport pour les détails techniques.

Le défenseur Jérémy Groleau a fait office de mannequin, mardi, lors du dévoilement du troisième chandail des Saguenéens de Chicoutimi. Dominante, la couleur grise fait référence à l’aluminium, métal fort et métal phare du Saguenay-Lac-Saint-Jean et son économie. Les joueurs l’étrenneront jeudi, avec la visite des Remparts de Québec.

« Le gris fait référence à l’aluminium, un métal fort et phare de la région, ainsi qu’au roc et aux parois rocheuses du fjord et aux glaciers qui ont tracé notre région. On retrouve l’alternance des bandes bleu (foncé et pâle) et blanc sur les épaules qui caractérise les Saguenéens. Le bleu marin, signe des profondeurs des eaux du Fjord, et le bleu royal du Royaume, qui réfère aux eaux douces du lac Saint-Jean, a expliqué Marc Denis. La couronne est aussi bien présente parce que c’est l’équipe du Royaume et que c’est un sentiment de fierté. »

Fierté

Le directeur des opérations, Serge Proulx, était l’un des plus ardents promoteurs de la création d’un troisième chandail. Ce projet lui trottait dans la tête depuis son arrivée au sein de l’organisation. Les dirigeants ne voulaient toutefois pas présenter un troisième chandail juste pour le plaisir d’offrir un nouveau chandail.

« C’est vraiment au niveau de la fierté qu’on a eu le goût de faire un pas en avant, tourné vers l’avenir, assure Marc Denis. (...) Pour nous, c’était important de ne pas dénaturer (l’image) des Saguenéens de Chicoutimi. On ne voulait pas que ce soit un chandail vintage, mais bien un chandail actuel et je pense que nous avons atteint nos objectifs.

«Nous, les gestionnaires, avons fait la démonstration qu’on a un respect énorme pour l’histoire et la tradition, mais en 2018, il faut se tourner vers l’avenir. C’est un chandail très actuel. C’est une nouvelle couleur qui s’ajoute et une nouvelle image très actuelle qui est portée vers le futur, ajoute le vice-président hockey. D’ailleurs, on s’est assurés, à l’aide de tests photographiques et de caméras, que le chandail ressortait bien à la télé et que les noms et les numéros soient bien visibles. (...) Beaucoup de monde à l’intérieur de l’organisation ont eu leur mot à dire. Ç’a été beaucoup de travail et de versions, mais nous sommes vraiment fiers de le présenter aujourd’hui.»

Le nouveau chandail sera porté à neuf reprises selon un calendrier déjà établi qui a reçu l’approbation de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Chaque fois, les Bleus devront s’entendre avec l’équipe visiteuse afin d’éviter une confusion de couleurs.

+

POINTES DE PLUME

• Le capitaine des Sags, Zachary Lavigne, et le défenseur Jérémy Groleau ont présenté le nouvel uniforme tandis que l’attaquant Vincent Lapalme arborait la nouvelle casquette grise et le chandail à capuchon bleu foncé au nouveau logo gris...

• Selon le fournisseur de la LHJMQ, CCM, les Saguenéens font maintenant partie des 10 formations à posséder un troisième chandail pour la saison 2018-19, les autres étant Baie-Comeau, Gatineau, Blainville-Boisbriand, Shawinigan, Moncton, Cap-Breton, Saint John, Halifax et Charlottetown...

• Le chandail à capuchon est actuellement offert en version bleu foncé avec le logo gris, mais il pourra éventuellement être offert dans d’autres couleurs, dont le gris bien sûr. « On va y aller graduellement. D’autres produits dérivés vont suivre au cours des prochains mois », a indiqué le directeur des opérations, Serge Proulx...

• Les répliques du nouveau chandail et les produits dérivés sont déjà disponibles à la boutique en ligne et à la boutique de l’équipe au Centre Georges-Vézina. Le coût d’un chandail de hockey est le même que les traditionnels, soit 139 $ taxes incluses pour la version adulte et 119 $ taxes incluses pour la version junior...

• L’an prochain, le tissu actuel des chandails de hockey des Saguenéens sera changé pour un tissu plus léger et plus performant, offrant une circulation d’air, une durabilité et une performance améliorée, comme celui des chandails de la LNH...