Ryan Smith se joint aux Saguenéens à titre d’agent libre.

Un autre Ontarien chez les Sags

Un nouveau visage a fait son apparition dans l’environnement des Saguenéens de Chicoutimi, lundi, à l’ombre du premier séjour de l’équipe dans les Maritimes. Ils ont accueilli l’Ontarien Ryan Smith, un joueur de centre de 18 ans laissé sans protection par les IceDogs de Niagara.

L’entraîneur et directeur général Yanick Jean estime que Smith saura combler une lacune au sein de la formation chicoutimienne. Sa libération a été obtenue lundi soir et il fera ses débuts avec les Saguenéens au cours du voyage qui les mènera au Cap-Breton (mercredi), à Moncton (vendredi) et à Saint-Jean (samedi).

« C’est un joueur de centre gaucher que des dépisteurs professionnels m’ont recommandé, explique Yanick Jean. Il est bon sur les mises en jeu. Depuis le camp d’entraînement, je cherche un joueur de centre bon sur les mises en jeu. Je considère que c’est une faiblesse dans notre équipe. C’est aussi un joueur de caractère. Il s’implique physiquement.

« Ryan est très content. Il y a des passionnés qui sont prêts à tout pour avoir une autre chance. Ils sont faciles à repérer. Ils te demandent tout simplement ce qu’ils peuvent faire pour que ça marche. »

Ryan Smith est le deuxième joueur de l’Ontario à se joindre aux Saguenéens en quelques jours. Yanick Jean se dit très satisfait du rendement du premier, Liam Stevens, et assure que Smith restera avec sa nouvelle formation tant et aussi longtemps qu’il le méritera. Pour les attaquants, son magasinage en Ontario est terminé. Mais si un défenseur intéressant devient disponible, il se promet de saisir l’occasion. 

Le pilote chicoutimien note que l’addition de deux joueurs ontariens ne pourra qu’avoir un effet bénéfique sur son équipe. Il estime avoir enfin une marge de manoeuvre intéressante.

« Je veux créer de la compétition à l’interne, précise Yanick Jean. Au Québec, les alignements sont gelés. On ne peut pas ajouter de joueurs. Il est possible d’amener des joueurs de l’Ontario à tout moment. Le nombre de joueurs blessés à long terme (Desgagnés, Lavigne et Nauss) a fait en sorte qu’il nous a été impossible d’avoir une compétition à l’interne. La base d’un club de hockey est d’avoir une compétition à l’interne. Surtout quand une équipe a beaucoup de nouveaux joueurs comme c’est notre cas cette année. Il faut que les joueurs gagnent leur temps de glace, qu’ils gagnent leur place. »

Joueurs rappelés

Par ailleurs, les Saguenéens ont rappelé Thomas Ferland, du Blizzard du Séminaire Saint-François, et Mikisiw Awashish, des Élites de Jonquière, pour le voyage dans les Maritimes. Les deux jeunes joueurs disputeront au moins un match au cours du périple.

« Nous avons pu les rappeler parce qu’ils sont de très bons étudiants et parce que nous avons un professeur avec nous pour le voyage, souligne Yanick Jean. Je suis content de pouvoir leur donner de l’expérience. Je suis content qu’ils puissent vivre le voyage avec nous. On va leur faire vivre l’expérience, mais on va aussi leur donner un match. Quand ils vont arriver avec nous l’an prochain, c’est quelque chose qu’ils auront vécu. »