Installés au 5e rang au classement de la LHJMQ, les Voltigeurs de Drummondville comptent dans leurs rangs le gardien natif de Chicoutimi, Olivier Rodrigue. Ils croiseront le fer une dernière fois cette saison avec les Bleus, au Palais des Sports de Jonquière.

Un autre défi attend les Saguenéens

Après avoir doublé les détenteurs du 4e rang au classement général, les Mooseheads d’Halifax 4-2 samedi, les Saguenéens de Chicoutimi auront un autre beau défi à relever lundi soir, au Palais des sports, avec la visite des Voltigeurs de Drummondville.

Installés au 5e rang, les Voltigeurs, qui comptent dans leurs rangs le gardien natif de Chicoutimi Olivier Rodrigue et leur as marqueur Joe Veleno, croiseront le fer une dernière fois cette saison avec les Bleus. Jusqu’à maintenant, la troupe de Dominique Ducharme a eu le meilleur à deux reprises (6-3 et 3-2) tandis que les Saguenéens ont savouré un gain en fusillade (2-1).

L’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, convient que ses protégés devront trouver des façons de contrer une excellente attaque. « C’est une équipe qui joue du bon hockey par les temps qui courent, même s’ils ont connu une petite période creuse. Dernièrement, ils ont disputé de gros matchs contre de bonnes équipes (dont un gain en fusillade samedi contre l’Armada). C’est une équipe qui a beaucoup de profondeur et c’est probablement l’offensive la plus dangereuse en terme de profondeur. Ils ont 12 attaquants qui peuvent contribuer offensivement, dont les (Yvan) Mongo, (Robert) Lynch. C’est probablement le meilleur top-12 dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec », avance Yanick Jean.

Peu importe qui se présente devant eux, le pilote des Sags s’attend à ce que ses troupes s’impliquent et se donnent à 100 %. Évidemment, la victoire contre Halifax samedi ajoute une dose de confiance. « On l’a constaté dans la séquence où on a battu de bonnes équipes tour à tour il y a quelques semaines. La confiance grandit. »

Pour lui, pas question de s’en laisser imposer parce qu’une équipe fait partie du peloton de tête. « On n’a jamais de complexe par rapport à un adversaire parce qu’on se concentre sur nous et on joue selon nos valeurs », assure celui qui confiera le filet à Zachary Bouthillier. Chez ses troupes, seul Jérémy Groleau reste un cas incertain pour ce soir. 

Soulignons enfin qu’il s’agira de la dernière partie locale des Bleus avant les 16-17 mars, où ils termineront la saison en accueillant pour deux matchs consécutifs les Huskies de Rouyn-Noranda et le gardien natif d’Alma, Samuel Harvey, qui trône toujours au sommet pour la moyenne de buts alloués (2,08) et le pourcentage d’arrêt (,930). 

En principe, les Sags devraient être de retour au Centre Georges-Vézina pour ces matchs.