À leur dernier match à domicile avant la pause des Fêtes, les Sags se sont inclinés 3-2 devant les Tigres de Victoriaville.

Trop de mollesse pour les Sags

Cette fois, la remontée ne s’est pas concrétisée pour les Sags. À leur dernier match devant leurs partisans avant la pause du temps des Fêtes, les Chicoutimiens ont bien tenté de revenir au pointage en troisième période, mais ont dû s’avouer vaincus au compte de 3-2 face aux Tigres de Victoriaville.

« Pour moi, c’est une occasion perdue de ramasser des points parce qu’on leur a donné des buts. Tu ne peux pas avoir de moments comme ça dans un match. On en a eu le dernier match et on a été capables de revenir, mais ça n’arrive pas à tous les coups », a résumé l’entraîneur-chef Yanick Jean dans son point de presse. 

Les Sags ont débuté la rencontre comme ils avaient terminé celle de mercredi face aux Cataractes. Leur bon travail a fini par payer quand Vladislav Kotkov a ouvert le pointage d’un tir parfait. Comme c’est devenu la norme, les Sags ont cédé deux fois plutôt qu’une en quelques instants, cette fois en 39 secondes en tout début de deuxième période pour être plus précis. Jordan Brière a d’abord créé l’égalité sur la séquence suivante, alors que Gabriel Villeneuve venait de se relever péniblement après une mise en échec, une belle manoeuvre individuelle d’Édouard Ouellet lui a permis d’inscrire son premier de la saison. « Des jeux de mollesse, a laissé tomber le pilote des Bleus. On était en parfait contrôle, on a ouvert la porte et ils en ont profité. »

En troisième, Simon Lafrance a porté un dur coup aux locaux en désavantage numérique, profitant d’une mauvaise couverture défensive avant de battre Zachary Bouthillier du côté du bloqueur. « On est capables d’être plus difficiles sur notre repli. Ce sont des buts donnés. Ce n’est pas un manque d’efforts, mais j’aime ça en avoir plus. On a fait des erreurs de jeunesse, c’est correct. On a le droit de se tromper, mais en étant plus impliqués. Il n’y a pas beaucoup de joueurs qui ont bloqué le nombre de tirs que Félix Paré a bloqué de l’autre bord », a confié l’entraîneur-chef, qui a passé certains messages par la suite, utilisant notamment son quatrième trio lors d’un avantage numérique. 

Encore une fois en retard par deux buts, les Sags n’avaient pas dit leur dernier mot, dominant 14-5 dans les tirs au cours de l’engagement. Kotkov a inscrit son deuxième de la rencontre, mais ça s’est arrêté là. « Il ne faut pas attendre ces moments-là avant de jouer. Il y a trop d’attaquants qui étaient encore sur le bout de la palette et qui manquaient d’implication physique », d’exprimer Yanick Jean qui a piqué une sainte colère en fin de rencontre pour un dégagement refusé non appelé. Il était pourtant clair que le joueur des Tigres n’avait pas franchi la ligne rouge. Au lieu d’une quinzaine de secondes avec une mise en jeu en territoire adverse, le tableau indicateur n’affichait que 2,8 secondes et les Tigres ont tenu le coup sans problème. 

« C’est incroyable, c’est incroyable, de répéter Yanick Jean. 

+ Pointes de plume

• Le 14 décembre 1986, Marc Fortier démarrait la plus longue séquence de l’histoire de la LHJMQ avec au moins une passe. Le numéro 20 avait amassé au moins une aide pendant 37 matchs de suite, un record qui tient toujours 32 ans plus tard. 

• Zachary Lavigne et Artemi Kniazev sont les premiers récipiendaires mensuels de la coupe Chicoutimi Chrysler. Les deux joueurs ont été judicieusement choisis par les partisans au terme d’un vote populaire. En novembre, Zachary Lavigne a mené les Sags offensivement avec sept buts et autant de passes en 12 rencontres. Il a été blanchi de la feuille de pointage à seulement trois occasions. Le capitaine des Saguenéens a également été décoré du titre de joueur-étudiant du mois. En défensive, également en 12 matchs, Artemi Kniazev a marqué trois fois, dont un but de la victoire et ajouté quatre passes. 

• Au Défi mondial junior A en Albert, Artemi Kniazev a de nouveau marqué dans une autre victoire des Russes sur les Américains 4-3 à leur dernier match de la ronde préliminaire pour terminer au premier rang. Le défenseur des Sags a fait mouche lors d’un avantage numérique en deuxième. L’attaquant des Tigres Mikhail Abramov a inscrit un but égalisateur qui faisait 3-3 en troisième pour les Russes qui ont tiré de l’arrière trois fois dans la rencontre. Les demi-finales seront disputées samedi. 

• Le parcours des Saguenéens de 1991 a officiellement pris fin au vote populaire afin de déterminer la meilleure équipe des 50 ans d’histoire de la Ligue de hockey junior majeur. La formation championne de la coupe du Président s’est avoué vaincue par l’Océanic de Rimouski de 2015 qui a maintenant rendez-vous avec les Huskies de 2016. Dans les autres affrontements, la seule équipe ancienne toujours en lice, les Remparts de Québec de 1991, croiseront le fer avec le Titan d’Acadie-Bathurst de l’an dernier, les Mooseheads d’Halifax de 2013 sont opposés aux Voltigeurs de 2009 tandis que l’Océanic de 2000 fait face aux Sea Dogs de 2011. À noter que les Remparts, le Titan, les Mooseheads. l’océanic en 2000 et les Sea Dogs ont remporté la coupe Memorial.