Hendrix Lapierre

Trois Sags sur le radar de la centrale de recrutement de la LNH

Trois joueurs des Saguenéens de Chicoutimi apparaissent sur la liste du classement préliminaire dévoilé lundi par le Centre de soutien au recrutement (CSR) de la Ligue nationale de hockey (LNH) en vue du repêchage de 2020, soit les centres Hendrix Lapierre et Théo Rochette ainsi que le défenseur Louis Crevier.

Faisant partie des meilleurs espoirs pour la cuvée 2020, Lapierre se retrouve sans surprise parmi les 26 joueurs ayant obtenu la cote « A », soit le groupe de joueurs susceptibles d’être réclamés en première ronde. Après six matchs en saison régulière, le #92 des Saguenéens est toujours à la recherche d’un premier but, mais il se distingue au chapitre des passes, avec six.

Joint lundi soir, l’athlète de 17 ans ignorait que le CSR avait publié une première liste. Loin de sentir une pression additionnelle, le #92 voit plutôt ce classement comme une belle reconnaissance.

« Ce n’est vraiment pas plus de pression. Je n’étais même pas au courant qu’une liste avait été sortie. C’est plaisant d’entendre ça. C’est réconfortant et plaisant de voir son nom là, mais il reste encore beaucoup de travail à faire (d’ici le repêchage). J’essaie de ne pas trop regarder les listes, mais plutôt de juste jouer au hockey comme je suis capable et je pense que si je fais cela, il y aura de bonnes choses qui vont arriver », a-t-il commenté.

Outre Lapierre, on retrouve bien sûr Alexis Lafrenière (Rimouski), Justin Barron (Halifax) et Jérémie Poirier (Saint-John) pour ce qui est des joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Pour sa part, Théo Rochette apparaît dans le groupe coté « B », soit le groupe de joueurs qui peuvent être potentiellement réclamés en deuxième ou en troisième rondes. Actuellement tenu à l’écart du jeu en raison d’une mononucléose, le #19 a récolté deux passes en trois rencontres cette saison.

Louis Crevier

Quant au défenseur Louis Crevier, il fait partie des candidats susceptibles d’être réclamés entre les quatrième et sixième rondes. Le #24 connaît un début de saison remarquable avec trois buts en six parties.

Lapierre à RDS

D’autre part, Hendrix Lapierre a été recruté par RDS pour contribuer à la baladodiffusion Sur la glace, animée par Stéphane Leroux. Disponible sur le site Internet du Réseau des sports pour une troisième saison, l’émission est produite chaque lundi.

Dans le cas de l’attaquant vedette des Sags, il échangera avec Stéphane Leroux aux deux semaines et rédigera une chronique entre les deux, du moins dans la mesure du possible. Le jeune joueur s’exprime aisément et tient des propos de qualité. D’ailleurs, lors de sa première participation, lundi, il a confirmé qu’il aimerait devenir commentateur ou analyste de hockey comme après-carrière.

En entrevue téléphonique, Lapierre assure que ce ne sera pas une distraction nuisible.

« Je ne pense pas que ça puisse être dérangeant. Je me suis embarqué là-dedans parce que je savais que je serais capable de le gérer. C’est une après-carrière que j’aimerais vraiment découvrir. Donc, je pense que ce sera juste plaisant », soutient-il.

« J’ai tout de suite dit oui parce que ça m’a toujours intéressé. J’aime parler et écrire. Je ne vois pas cela comme une distraction ; je pense que c’est juste plaisant de pouvoir écrire et de pouvoir amener le monde dans mon environnement à Chicoutimi », fait valoir Lapierre.

Théo Rochette

Stéphane Leroux lui a d’ailleurs fait un beau compliment quant à sa facilité à s’exprimer en le comparant à l’ancien cerbère des Sags Marc Denis – actuel vice-président hockey des Sags et analyste à RDS –, qui se distinguait lui aussi par la qualité de ses entrevues malgré son jeune âge.

Le mandat du jeune Lapierre sera de partager le vécu d’un hockeyeur dans la LHJMQ. Comme premier texte, il a relaté le processus qu’il l’a mené à la Coupe Hlinka-Gretzky et son expérience au tournoi.