Trois gros matchs en trois jours en Abitibi

Les Saguenéens de Chicoutimi auront une grosse commande sur les bras en fin de semaine, alors qu’ils disputeront trois matchs en autant de jours sur les petites patinoires des formations abitibiennes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

« Ce sont trois gros matchs en Abitibi et comme chaque fois qu’on joue trois matchs en trois soirs, c’est un bon test. Encore plus quand c’est en Abitibi, car Rouyn-Noranda connaît un bon début de saison. Il faudra être sur la coche », résume l’entraîneur-chef Yanick Jean à l’autre bout du fil. Vendredi, les Bleus (6-13) croiseront le fer contre les Huskies de Rouyn-Noranda (12-9) pour ensuite affronter les Foreurs de Val-d’Or (10-11) samedi et dimanche.

L’autre défi des Chicoutimiens est de passer de la grande glace aux petites patinoires de l’Aréna Iamgold et du Centre air Creebec. « Ce sont de petites patinoires comparées à ce qu’on joue à la maison et il faudra s’ajuster rapidement », ajoute le pilote des Sags, en mentionnant qu’ils se sont entraînés en fonction de dimensions plus restreintes, notamment mercredi, sur la glace du Pavillon de l’agriculture.

Mathieu Desgagnés et Vincent Lapalme étant sur la liste des blessés, le Félicinois Charles Tremblay des Élites de Jonquière et Christopher Farmer, du Collège Esther-Blondin, font partie du voyage et devraient disputer un match. Le défenseur Joakim Paradis verra lui aussi de l’action en fin de semaine. 

« Ils seront dans l’alignement. Je n’ai pas encore décidé quand ils seront utilisés, mais c’est sûr qu’ils vont jouer un match en fin de semaine », mentionne Yanick Jean.

D’autre part, même s’il n’est pas au meilleur de sa forme, Lapalme pourrait peut-être chausser les patins. « Il n’a pas encore subi d’opération et le spécialiste nous a dit qu’il pouvait peut-être jouer des matchs si la douleur est tolérable. On va y aller une journée à la fois », explique Jean. Le gardien Alexis Shank sera d’office ce soir.

En bref

La LHJMQ a décerné une suspension de six rencontres, jeudi, au défenseur des Foreurs de Val-d’Or, David Henley. Samedi dernier, Henley a effectué une mise en échec dangereuse à l’endroit de Pavel Koltygin des Voltigeurs de Drummondville. Le préfet de discipline a expliqué la suspension en indiquant que la tête a été un point de contact et que le joueur fautif n’a pas tenté de minimiser le contact...

Le gardien almatois Samuel Harvey (Huskies) n’aura pas été en mesure de répéter son exploit de la veille dans le cadre de la Série Canada-Russie. Pour le 6e et dernier match de la série jeudi présenté à Moncton, ce sont les Russes qui ont eu le meilleur en l’emportant 2-1. Harvey a bloqué 31 des 33 tirs dirigés contre lui, tandis que son vis-à-vis n’a cédé que sur un des 24 lancers décochés par les représentants de la LHJMQ. Ces derniers ont donc divisé les honneurs du programme double puisque la veille, ils l’avaient emporté 3-1. Jeudi, le Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard (Huskies) a été limité à un tir. Il a été blanchi de la feuille de pointage, tout comme la veille...

Comme la Série Canada-Russie s’est terminée avec trois victoires pour chaque camp, le débat a été tranché par des tirs en fusillade. Maxime Comtois a inscrit le but gagnant en fusillade et les étoiles de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont donné la victoire aux étoiles des trois ligues de la Ligue canadienne de hockey. Comtois a été le seul parmi les 10 tireurs à faire bouger les cordages. Samuel Harvey a frustré les cinq tireurs de la Russie...