Samuel Houde a poussé le retour de Harvey-Pinard de l’autre côté de la ligne rouge.

Trois buts en infériorité et les Sags l'emportent

Indisciplinés samedi à Chicoutimi, les Saguenéens l’ont été une fois de plus dimanche, à Shawinigan, contre les Cataractes, mais les Bleus ont répondu avec trois buts en infériorité numérique pour vaincre les locaux 6 à 4, au Centre Gervais Auto.

La troupe de Yanick Jean s’est payé une frayeur en tirant de l’arrière 3 à 1 tôt dans le match, mais est parvenue à revenir pour une deuxième fois en trois rencontres. Les Sags ont donc complété leur séquence de trois matchs en trois jours avec un dossier de deux victoires et un revers. Dans la victoire, Rafaël Harvey-Pinard a une fois de plus été la bougie d’allumage des siens avec une récolte d’un but et trois passes. Justin Ducharme a aussi récolté quatre points. Félix-Antoine Marcotty en a ajouté trois.

Les Sags ont eu le dessus 42 à 38 au chapitre des tirs au but après avoir perdu la bataille 26 à 9 en première période. Chicoutimi a réussi à écouler huit des neuf pénalités mineures imposées à leur égard.

Malgré la victoire, l’entraîneur-chef des Sags n’était pas satisfait du match de son équipe. « On a montré du caractère pour revenir de l’arrière. On est capables d’être meilleurs que ça. Tu ne peux pas prendre autant de punitions. Ce n’est pas la manière dont on veut faire les choses », s’est exprimé Yanick Jean.

Rafaël Harvey-Pinard (11) a ajouté quatre points à sa fiche. Sur la photo, il célèbre son but en compagnie de son coéquipier Michael Pellerin.

« La première période, je ne la comprends pas, comme dans les deux derniers matchs. La prestation de Shank en première période a fait en sorte qu’on soit en retard par un seul but et non cinq ou six buts. Il est tout simplement phénoménal. La façon dont on a répondu en deuxième, c’est tout ce que j’ai aimé de mon équipe. On sait qu’on a du leadership et il y a des gars qui se sont levés pour suivre les traces de Shank. »

Mauvais début

Le match a effectivement bien mal commencé pour les Chicoutimiens. Dès la quatrième minute de jeu, Vladislav Kotkov a échappé la rondelle à la ligne bleue adverse pour offrir un deux contre un aux Cataractes. Leon Denny a servi une belle passe entre les patins de Kotkov pour Xavier Bourgault, qui a dégainé immédiatement, ne laissant aucune chance à Alexis Shank.

Les Sags ont ensuite ouvert la porte aux Cataractes. Gabriel Villeneuve et Artemi Kniazev ont été chassés pour avoir retenu à une minute d’intervalle, mais à peine sorti du banc des punitions, Villeneuve a rejeté la rondelle vers la zone neutre et Félix-Antoine Marcotty a démontré toute sa vitesse pour battre le défenseur et ensuite déjouer le gardien de brillante façon pour créer l’égalité.

Ce n’était que partie remise pour Shawinigan. Alors que Kniazev avait un pied sur la glace et un autre sur le banc de pénalité, Bourgault a accepté une savante passe transversale de Charles Beaudoin avant de battre Shank d’un tir précis du côté rapproché et ainsi redonner l’avance à Shawinigan avec son deuxième de la partie. Shawinigan n’était pas encore rassasiée. Après avoir remporté la mise au jeu en zone offensive, William Cummings a foncé au filet pour récupérer le retour du lancer de Xavier Cormier et faire 3 à 1. C’était un 21e tir pour les locaux en un peu plus de 13 minutes alors que les visiteurs n’en avaient que trois, dont deux dans la première minute et demie.

Justin Ducharme a inscrit ses neuvième et dixième buts de la saison, dimanche, face aux Cataractes.

La troupe de Yanick Jean l’a échappé belle, en fin de période. Marcotty s’est retrouvé au cachot avec moins de trois minutes à jouer, mais Rafaël Harvey-Pinard a réalisé un jeu de maître en déjouant trois joueurs avant de refiler la rondelle à Justin Ducharme, qui a réduit l’écart à un but, d’un tir d’une précision chirurgicale. C’était le deuxième but du match en infériorité numérique pour les Bleus.

Si les hommes de Yanick Jean n’ont pas montré leurs vraies couleurs en première, c’était tout le contraire en début de deuxième, mais Blanchette n’a pas cédé sur les 20 tirs des Sags au cours de la période. Indiscipliné la veille, Justin Ducharme a de nouveau été chassé en milieu de deuxième. Cette fois, les Cataractes n’ont pas raté leur chance. Bourgault, bien positionné dans l’enclave, a reçu la passe de Mavrik Bourque et déjoué Shank pour compléter son tour du chapeau.

La formation chicoutimienne n’a pas lâché en troisième période. Alors que Samuel Houde prenait place au purgatoire, Harvey-Pinard s’est laissé oublier derrière la défensive mauricienne et a redirigé la passe de Michael Pellerin pour marquer le troisième but à court d’un homme des Sags.

Kotkov s’est ensuite racheté de sa bévue commise en début de rencontre. Le Russe a accepté la passe de Samuel Houde avant de battre Blanchette pour ramener les deux équipes à la case départ. Harvey-Pinard en a profité pour récolter son troisième point du match.

Alexis Shank a tenu le fort chez les Saguenéens pendant que son équipe était ralentie par les nombreuses pénalités.

Les Bleus avaient encore de l’appétit dans ce troisième vingt. Samuel Houde a chargé la cage de Blanchette et poussé le retour de lancer de Harvey-Pinard de l’autre côté de la ligne rouge pour mettre les Sags aux commandes.

En fin de match, Ducharme a profité d’un revirement de Mavrik Bourque pour remettre à Marcotty, qui lui a tout de suite rendu la pareille. Ducharme a complété le jeu avec son deuxième du match pour faire 6 à 4.

Les Saguenéens retrouveront la glace vendredi soir. Le Drakkar de Baie-Comeau (13-13-5) sera de passage au centre Georges-Vézina pour le dernier match à Chicoutimi avant la pause de Noël.