Les Saguenéens devaient débuter leur parcours éliminatoire en fin de semaine devant leurs partisans. 

Séries de la LHJMQ: la COVID-19 gagne la partie

La crise de la COVID-19 a eu raison du parcours éliminatoire des Saguenéens. Les dirigeants de la Ligue canadienne de hockey, dont fait partie la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ont annoncé en début de soirée l’annulation des séries et de la coupe Memorial, une première en 102 ans.

Cette annonce arrive quelques jours après l’annulation du reste de la saison régulière. Les séries éliminatoires devaient initialement débuter en fin de semaine prochaine et avec leur position avantageuse au classement général de la LHJMQ au 3e rang, les Saguenéens auraient débuté devant leurs partisans au centre Georges-Vézina. Avec l’évolution de la pandémie, les dirigeants des trois ligues en sont venus à la conclusion qu’il était impossible de trouver une manière de disputer les séries, ce qui a été confirmé lors d’une discussion téléphonique entre les trois commissaires. « C’est l’une des décisions les plus difficiles que nous ayons eues à prendre dans ma carrière », a exprimé le commissaire Gilles Courteau.

« Toutefois, avec l’évolution de la crise au cours des derniers jours, il n’y avait plus de scénarios potentiels dans lesquels la tenue des séries éliminatoires était réaliste. Il s’agit d’une période excessivement difficile pour notre société et ce triste épisode va bien au-delà des frontières du hockey. C’est pourquoi il est capital de prendre des décisions responsables », d’expliquer le commissaire de longue date au sujet de cette première annulation des séries dans l’histoire de la LHJMQ.

+

GRANDE DÉCEPTION CHEZ LES SAGUENÉENS

La décision n’a pas été reçue de gaieté de cœur chez les Saguenéens, mais l’équipe est contente de voir que la ligue tient à la sécurité de tous, une priorité pour la formation chicoutimienne.

Dans un communiqué émis quelques minutes après l’annonce de la LHJMQ, les Saguenéens ont appuyé la décision. « Les Saguenéens accusent avec une grande déception la décision, mais s’en remettent aux instances décisionnelles qui ont l’expertise et l’information nécessaire. Cependant, la priorité des Saguenéens est que tous demeurent en sécurité en ces temps difficiles », peut-on lire dans le communiqué, envoyé quelques minutes après l’annonce officielle de la LHJMQ.

Le président de l’équipe, Richard Létourneau, a tenu à offrir son soutien à tous les gens de la région. « Nous étions optimistes quant à la position avantageuse dont s’était dotée notre ligue jusqu’à aujourd’hui grâce à une patience et une solidarité de tous les instants. Dans une situation où l’avenir, même rapproché, est inconnu, l’organisation tout entière des Saguenéens de Chicoutimi était motivée à participer activement à la relance d’une région, d’une ligue, de tout un peuple qui vit souvent ses émotions à travers le hockey. De là notre grande déception aujourd’hui pour nos supporteurs, nos artisans et nos jeunes athlètes. »

En bonne position

Les Saguenéens étaient dans une position très avantageuse à l’aube du bal printanier. Tout compte fait, l’édition 2019-2020 des Saguenéens présentait la meilleure fiche de l’histoire de la concession avec un pourcentage de points de 0,762, grâce à une récolte de 45 victoires en 63 parties.

Les Chicoutimiens allaient amorcer leur parcours éliminatoire comme troisième sfavoris dans la LHJMQ, derrière le Phoenix de Sherbrooke et les Wildcats de Moncton. De plus, grandement éprouvée par les blessures en cours de saison, la troupe de Yanick Jean commençait à voir de plus en plus de joueurs réintégrer la formation.

 Le directeur général et entraîneur-chef des Bleus, Yanick Jean, avait misé gros, cette saison, avec plusieurs transactions pour aider son équipe à faire un bon bout de chemin en séries éliminatoires.

« Le printemps s’annonçait excitant au Saguenay-Lac-Saint-Jean et nous étions prêts à reprendre l’action au moment opportun. Maintenant, soyez assurés que nous ferons tout en notre possible pour être prêts à revivre ensemble les émotions dont nous prive cette situation dès que possible. Nous puiserons à même la résilience dont les gens de la région feront preuve dans les mois à venir », a poursuivi M. Létourneau.

Les dirigeants de l’équipe ont également tenu à s’adresser aux détenteurs de billets de saison, ainsi qu’aux différents partenaires financiers, afin de les rassurer vis-à-vis la suite des choses.

« Ils recevront des informations prochainement à savoir comment vont s’orienter les options pour la prochaine saison. Rien ne sera perdu et nous pourrons préparer ensemble la prochaine campagne des Saguenéens et le retour au hockey en temps et lieu. »

La fin pour plusieurs joueurs

Cette nouvelle annonce également officiellement la fin de la carrière junior de trois joueurs des Saguenéens, soit les nouveaux venus, Félix Bibeau et Patrick Kyte, en plus du capitaine Rafaël Harvey-Pinard. Le Jonquiérois a fait connaître ses états d’âme via son compte Twitter. « Difficile de voir sa carrière junior se terminer ainsi. La décision est malgré tout très compréhensible ! », a exprimé le capitaine des Bleus. Harvey-Pinard a connu une excellente carrière junior avec 262 points en 248 parties, ainsi qu’une conquête de la Coupe du Président et de la Coupe Memorial avec les Huskies de Rouyn-Noranda en 2019. Samuel Duchaine