Samuel Houde ne part pas trop en peur lorsqu’on le questionne sur sa présence sur la liste de mi-saison du Bureau central de la Ligue nationale.

Samuel Houde préfère garder son calme

Samuel Houde garde son violon bien rangé lorsqu’il est question de sa présence sur la liste du Classement de mi-saison du Bureau central de dépistage de la Ligue nationale. L’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi évite les clichés, avouant tout de même que de voir son nom y apparaître lui donne une certaine satisfaction.

Il reste que Houde n’est pas fou. Il est parfaitement conscient qu’il ne vient pas automatiquement d’apposer sa signature sur un contrat avec le logo de la LNH en haut à droite. Son nom pointe au 158e rang des patineurs nord-américains. Il lui reste donc du travail à faire.

« Comme tout joueur de hockey, le rêve est de se faire repêcher et de jouer dans la Ligue nationale, a d’abord réagi Samuel Houde. Ça donne un boni de se retrouver sur cette liste. Ce n’est pas que ça a mal été depuis le début de la saison, mais pas aussi bien que j’aurais voulu. Ça peut juste aller en s’améliorant et je vois ça comme un élément de motivation qui va m’encourager à pousser encore plus. »

Samuel Houde n’affiche pas les statistiques les plus éclatantes. En 30 matchs avec les Saguenéens, le joueur de centre a inscrit huit buts et récolté autant de passes, pour un total de 16 points. À sa défense, une blessure à un poignet lui a fait rater cinq semaines d’action.

« Ma blessure a brisé le rythme un peu, a concédé Houde. Les entraîneurs ont vraiment fait un bon travail pour me garder en forme. Quand je suis revenu, l’équipe n’allait pas à son meilleur et j’aurais aimé mieux aider l’équipe. C’est sûr que c’est décevant (de se blesser), mais je l’ai vu comme un défi. C’était peut-être mieux que ça arrive plus en début de saison que pendant les séries. »

Blessé pour une longue période pour la première fois de sa carrière junior, celui qui aura 18 ans en mars est remonté loin dans ses souvenirs pour se rappeler sa dernière blessure sérieuse. Alors qu’il avait 13 ans, une fracture de la clavicule l’avait tenu loin des patinoires.

Comme tout joueur reconnu pour ses qualités offensives, Samuel Houde souhaite maintenant améliorer son jeu défensif d’ici la fin de la saison. Un aspect du jeu que les recruteurs de la LNH apprécient.

« Il ne faut pas trop partir à l’offensive trop rapidement et quand tu joues bien défensivement, c’est un bon atout en vue de se faire repêcher », a fait remarquer le #88 des Sags.

Rare semaine d’inactivité

Houde et ses coéquipiers vivent une situation plutôt rare, cette semaine. En action samedi dernier, ils disputeront un match seulement samedi en recevant la visite des Wildcats de Moncton. Une situation qui n’agace pas trop le joueur de centre, même s’il convient que de batailler pour la victoire demeure la principale raison d’être d’un joueur.

« On dit souvent qu’on pratique comme on joue, donc c’est une belle occasion de se préparer en vue des prochaines semaines qui vont être plus chargées, a-t-il annoncé. C’est sûr que ce sont les matchs qui sont agréables, mais ce sont les pratiques qui t’aident le plus. »

Samuel Houde a été un choix de première ronde, huitième au total, des Saguenéens au repêchage des joueurs midget en 2016.

Pointes de plume

• Autre joueur des Sags à voir son nom apparaître sur la fameuse liste du Bureau central de dépistage de la LNH, Vladislav Kotkov était absent de l’entraînement quotidien de l’équipe, mercredi. Le Russe a quitté en direction de Guelph en Ontario pour prendre part au match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey, jeudi soir, au Sleeman Center. Kotkov fera partie de l’Équipe Don Cherry, dirigée par le flamboyant personnage. Vladislav Kotkov figure au 74e rang de la liste de mi-saison du Bureau central de dépistage. Le Moscovite fait bien à sa première saison au Canada, comme en fait foi sa fiche de 12 buts et 21 passes en 39 rencontres...

• Olivier Rodrigue sera également à surveiller avec l’équipe Cherry. Le Chicoutimien partagera le travail devant le filet avec Jacob Ingham, un gardien qui évolue avec les Steelheads de Mississauga, dans la Ligue de l’Ontario...

• L’attaquant des Mooseheads de Halifax Filip Zadina a été suspendu deux rencontres pour avoir frappé la tête du gardien du Titan d’Acadie-Bathurst, Evan Fitzpatrick, en fin de semaine dernière. Toutefois, cette sanction n’empêchera pas Zadina de prendre part au Match des meilleurs espoirs de la LCH. Le Tchèque fait partie des plus hockeyeurs les plus prometteurs en vue du repêchage de la LNH...