Les Saguenéens se sont tirés dans le pied avec des pénalités à de bien mauvais moments.
Les Saguenéens se sont tirés dans le pied avec des pénalités à de bien mauvais moments.

Sags 1 - Islanders 2 | L’indiscipline coule les Sags

Après être revenus de l’arrière pour l’emporter vendredi soir, les Saguenéens de Chicoutimi (21-6-3) ont tenté de refaire le coup samedi après-midi, mais se sont butés à des Islanders de Charlottetown coriace. Les Sags ont encaissé un revers de 2 à 1 au Centre George-Vézina, dans une rencontre ponctuée par l’indiscipline des bleus.

Après un lent début de match, les bleus ont tenté de revenir de l’arrière, mais le jeune gardien de 16 ans des Islanders, Jacob Goobie, a été fumant pour arrêter toutes les attaques saguenéennes.

Le gardien de 16 ans Jacob Goobie a réalisé 26 arrêts dans la victoire.

Les Sags n’ont pas connu le début de match espéré. Le défenseur Louis Crevier a rapidement cassé le rythme de son équipe en écopant d’une pénalité dans les premières minutes de jeu. Heureusement pour lui, Alexis Shank a réalisé quelques beaux arrêts pour préserver la marque vierge.

Les Islanders ont été les premiers à s’inscrire au tableau indicateur. Cédric Desruisseaux s’est amené rapidement devant Shank avant de remettre la rondelle derrière lui de brillante façon à son coéquipier Brett Budgell qui n’a eu qu’à rédiger le disque dans une cage béante.

Budgell a ouvert la porte aux bleus en écopant d’un deux minutes, mais les favoris de la foule n’ont pu en profiter. Ce sont plutôt les visiteurs qui sont revenus à la charge quelques instants après la pénalité. Justin Gill a décoché un tir de l’enclave qui a échappé à Shank et Drew Johnston qui passait par là, a glissé la rondelle entre les jambières du gardien de 19 ans pour doubler l’avance des siens.

Shank s’est bien repris peu de temps après quand il s’est déplacé rapidement pour préserver la marque à 2 – 0. Shank a été le gardien le plus occupé du premier vingt alors qu’il a fait face à 14 lancers contre seulement six pour Jacob Goobie.

Les Sags ont commencé la deuxième période en avantage numérique après une pénalité imposée à Lukas Cormier en fin de période. Les hommes de Yanick Jean n’en demandaient pas tant. Artemi Kniazev et Rafaël Harvey-Pinard se sont échangé le disque et c’est finalement le Russe qui a décoché un tir de la pointe qui a trompé la vigilance de Goobie. Samuel Houde a aussi récolté une aide sur le but.

Chicoutimi a eu chaud en milieu de deuxième. Alors que Christophe Farmer prenait déjà place au banc de punition, Gabriel Villeneuve est allé le rejoindre pour offrir un cinq contre trois aux visiteurs. Ils sont passés à un cheveu de marquer, mais Félix-Antoine Marcotty a plongé derrière son gardien pour empêcher la rondelle de traverser la ligne rouge. Le jeu s’est poursuivi et Villeneuve a eu une chance en or de créer l’égalité alors qu’il a accepté une passe à sa sortie du banc pour s’amener à trois contre un, mais Goobie a réalisé un bel arrêt pour garder son équipe en tête.

Félix-Antoine Marcotty a sauvé un but en plongeant derrière son gardien pour arrêter la rondelle avant qu’elle ne franchisse la ligne rouge.

Les deux équipes se sont échangé de bonnes chances de marquer en troisième période, mais Jacob Goobie a anéanti toutes les chances de retour de Chicoutimi. Il a terminé la rencontre avec 26 arrêts sur 27 lancers et ainsi mérité sa quatrième victoire de la saison.

Yanick Jean n’était pas très heureux de l’indiscipline de son équipe.

Après la rencontre, l’entraîneur-chef des Sags ne s’est pas défilé et a parlé de l’indiscipline de son équipe. « On mérite ce qui nous arrive. Hier [vendredi], on s’en est sauvé. On n’a pas la bonne approche mentalement. On a vu des gestes de frustration, des erreurs mentales évidentes et des gestes d’indiscipline. Notre mental nous a fait perdre ce match-là. »

Ses hommes ont écopé de huit pénalités mineures. Bien que les visiteurs n’aient pas marqué avec l’avantage d’un homme, c’est le moment de ces punitions qui ont fait mal à Chicoutimi. « On a pris du “momentum” à quelques reprises dans la rencontre et on se l’ai enlevé nous-mêmes. On s’est battu nous-mêmes. »

Les Sags complèteront leur séquence de trois matchs en trois jours en visitant les Cataractes de Shawinigan (17-13) dimanche après-midi. Les locaux termineront eux aussi une séquence de trois en trois. Ils ont échappé leur première rencontre face à l’Armada à Blainville-Boisbriand vendredi, avant de combler un déficit de deux buts pour l’emporter contre les Tigres de Victoriaville samedi. Alexis Shank devrait être le gardien partant du côté des Saguenéens.