Frédéric Allard et Nicolas Roy sont en visite au camp des Saguenéensé

Roy et Allard prêts pour les pros

Deux visages familiers sont dans l'entourage des Saguenéens cette semaine. Après quatre saisons passées à Chicoutimi, Frédéric Allard et Nicolas Roy participent à la première semaine du camp d'entraînement des Sags, mais comparativement à l'an dernier, Yanick Jean ne peut plus compter sur leurs services.
Qu'à cela ne tienne, les deux vétérans de quatre saisons ne sont pas au Saguenay pour faire du tourisme. Ils s'apprêtent à se rapporter à leur équipe professionnelle et un retour chez les juniors n'est plus possible. Nicolas Roy fait partie de l'organisation des Hurricanes de la Caroline et Frédéric Allard est un membre des Predators de Nashville.
Quoique contents de renouer avec leurs anciennes amours, les deux hockeyeurs sont excités et prêts à l'idée de passer à la prochaine étape.
« Regarder les autres joueurs et savoir que je ne vais pas jouer, c'est sûr que c'est spécial, mais je pense que je suis prêt pour la suite », a exprimé Nicolas Roy, qui, tout comme Allard, s'entraîne avec un des deux groupes sur la glace du Centre Georges-Vézina. Roy n'a qu'un seul objectif en tête, celui de percer l'alignement des Hurricanes dès cette saison. Il croit être de calibre pour la Ligue nationale de hockey (LNH).
« Je veux faire l'équipe et je pense que je suis prêt, a mentionné Roy sur un ton ferme. C'est sûr que ça ne sera pas facile, mais je crois en mes chances et je vais arriver en forme. »
Nicolas Roy quitte pour la Caroline au début du mois de septembre en vue du camp des recrues des Hurricanes qui débute le 10. Au cours de l'été, il a suivi des cours de « power skating » à Montréal, en plus de s'entraîner sur et hors glace, à Amos, sa ville natale. Il a aussi pris part au camp de développement des Hurricanes à la fin du mois de juin.
« J'ai travaillé sur mon agilité sur patin, que ce soit dans les virages secs et rapides », a fait savoir le grand joueur de centre, heureux de revenir au Saguenay. Lui et Frédéric Allard ont d'ailleurs eu l'idée de se présenter au camp des Sags et Yanick Jean a accepté sans hésiter.
« C'est une belle occasion de voir mon ancienne famille de pension, de pratiquer avec les gars et de voir l'environnement, a réagi Roy. C'est toujours le fun après avoir passé quatre ans ici. Ça me permet aussi de toucher à la glace et de me préparer en vue de mon camp. »
Allard est impatient
Frédéric Allard aurait bien aimé que le camp des recrues des Predators de Nashville débute cette semaine. Il doit toutefois prendre son mal en patience avant de se rapporter à Nashville, le 6 septembre. Les recrues des finalistes de la Coupe Stanley vont participer à un tournoi en Floride contre d'autres équipes de la LNH.
« Avec l'entraînement que j'ai eu, je pense que j'ai connu mon meilleur été depuis longtemps, a affirmé Frédéric Allard. Je me sens prêt, je me sens en forme et j'ai hâte que ça commence. Les deux ou trois semaines de plus sont plus longues. Je suis habitué de commencer un peu plus tôt au mois d'août. »
Le défenseur s'est entraîné cinq fois par semaine, en plus de suivre des cours de « power skating » en compagnie de Yannick Tremblay, un ancien joueur professionnel. Il quitte le Saguenay vendredi avant de passer la semaine prochaine à Montréal pour poursuivre sa préparation. Celui qui a travaillé à améliorer sa force était bien heureux de retrouver quelques-uns de ses anciens coéquipiers.
« J'ai demandé à Yanick (Jean) et ça ne lui dérangeait pas du tout, a fait savoir Frédéric Allard. Mon entraînement était un peu plus léger cette semaine, donc ç'a bien fait que le camp des Sags débute au même moment. »
Allard convient que ça va lui paraître étrange de quitter Chicoutimi dans quelques jours en sachant qu'il n'y reviendra pas, mais il est prêt à passer à la prochaine étape.
« Ça va faire différent, mais c'est une nouvelle aventure et j'ai hâte de commencer, a-t-il assuré. Mon stage junior est fait et je suis content de ce que j'ai accompli. »
Des ambassadeurs
Lorsque Roy et Allard ont signifié leur intérêt de venir passer du temps au camp, Yanick Jean s'est montré très réceptif. Les deux anciens piliers des Saguenéens seront toujours les bienvenus. 
« Ce sont des ambassadeurs pour notre programme, ils ont été des leaders pour notre organisation et ils vont être reconnus à tout jamais comme des membres à part entière des Sags, a souligné Jean. Je suis extrêmement content qu'ils viennent ici et qu'ils montrent le chemin à d'autres. Quand on regarde Nicolas Roy pratiquer, il ne vient pas ici en touriste. Il vient ici pour progresser et pour s'améliorer. C'est un bon exemple pour nos joueurs. »
Après s'être affrontés sur la glace du Centre Georges-Vézina dans le cadre du Challenge des recrues, les Saguenéens et le Drakkar ont débattu à Baie-Comeau, mardi soir.
Des efforts insuffisants à Baie-Comeau
Les Saguenéens ont débuté leur calendrier préparatoire avec une victoire de 3-1 face au Drakkar, mardi soir, à Baie-Comeau, mais outre le résultat, Yanick Jean ne retenait pas une tonne d'éléments positifs de cette rencontre.
Le directeur général et entraîneur-chef des Sags a noté un niveau d'effort inférieur à ce qu'il aurait souhaité. Il a précisé que les joueurs repêchés tôt au cours des deux dernières années n'étaient pas les joueurs visés, ni les vétérans de l'an dernier. En fait, Mathieu Desgagnés et Samuel Houde étaient les deux seuls qui ont passé la dernière saison à Chicoutimi à être en uniforme.
«Il y a des joueurs offensifs qui sont ici, mais pour générer de l'offensive dans cette ligue, il faut que tu travailles plus fort, a affirmé Yanick Jean. Ce n'est pas normal que dans un premier match de camp d'entraînement, l'entraîneur soit obligé de dire à certains que la première chose à faire est de travailler. Il y en peut-être qui ne savent pas c'est quoi, le travail. On veut des gars qui se surpassent. Il y a des joueurs qui sortent du match et qui n'ont pas eu chaud beaucoup.»
Premier choix des Saguenéens en juin, le défenseur Michael Pellerin a marqué dès la 33e seconde de jeu. Le deuxième but du match est survenu en début de troisième quand Alexis Gaboury-Potvin a enfilé l'aiguille. Matthew Newbury a fait 3-0 Sags avec mois six minutes à faire en troisième et Félix Potvin a inscrit le seul but du Drakkar en fin d'engagement.
Devant le filet des Chicoutimiens, Alexis Shank a amorcé la rencontre, avant de céder sa place à Alexandre Taddeo à mi-chemin dans le match. Shank a été parfait sur 13 tirs et Taddeo a bloqué 15 des 16 tirs dirigés vers lui. «Nos gardiens ont été excellents», a confirmé Yanick Jean.
Le pilote des Sags a aimé le calme du défenseur Thomas Ferland, en plus de noter que des joueurs de 16 ans avaient poursuivi sur leur erre d'aller du camp des recrues. Par contre, certains candidats à un poste régulier à Chicoutimi ont passé à côté de leur moment.
«Il y en a qui nous facilitent la tâche à prendre des décisions, en raison de leur manque de surpassement et leur manque d'effort», a convenu Jean, qui regardait le match du haut des estrades pendant que Claude Bouchard était derrière le banc.
Pointes de plume
• Les Saguenéens et le Drakkar s'affrontent de nouveau mercredi soir, au Centre Georges-Vézina. Yanick Jean a fait savoir qu'il allait offrir un meilleur alignement que mardi pour ce match local. Vladislav Kotkov sera de la partie, tout comme les vétérans Kevin Klima, Vincent Lapalme, Jérémy Groleau et Morgan Nauss...
• Avant le match, les partisans de l'équipe sont invités à assister au lancement de la bière Sags, de La Voie maltée, dans le stationnement du Centre Georges-Vézina entre 17 h et 19 h 30. En plus d'une dégustation gratuite de la nouvelle bière blonde, le food truck du restaurant Temaki sera sur place. Des hot dogs spéciaux seront aussi offerts, alors que les pains ont été concoctés à la bière Sags. Les Saguenéens et La Voie maltée ont signé une entente de cinq ans au printemps. La microbrasserie est alors devenue le fournisseur officiel de bière...
• L'équipe marketing va également annoncer un partenariat entre les Saguenéens, le Drakkar de Baie-Comeau et le concessionnaire L'Ami junior. « Une annonce importante pour les deux prochaines années vous sera dévoilée », est-il écrit dans un communiqué...
• Alexandre Roy est à l'essai avec les Sags. Il a été prêté par les Screaming Eagles du Cap-Breton. Le joueur de centre était en uniforme mardi à Baie-Comeau. Il a remporté neuf de ses 12 mises en jeu, mais n'a pas récolté de point...