À sa première séquence de deux matchs en autant de soirs en carrière, Alexis Shank a fait face à 35 tirs vendredi soir à Rimouski.

Revers des Sags à Rimouski: réservoir d’énergie à sec

Les voyages forment la jeunesse, mais laissent également des traces. Les Saguenéens terminaient une éreintante séquence de six parties sur la route vendredi à Rimouski, ce qui s’est fait sentir. À court d’énergie en troisième, les Chicoutimiens ont cédé deux fois pour s’incliner 3-2 devant l’Océanic.

Malgré cette défaite, les Sags ont conclu leur séquence avec trois victoires et autant de revers. «On ressentait vraiment le cinq matchs en huit soirs sur la route avec le voyage en Abitibi», a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean après la rencontre. «Il fallait s’accrocher, mais on était fatigués. On a commis des erreurs mentales. Au fur et à mesure que le match progressait, ils gagnaient en vitesse et en tempo sur nous. (Alexis) Shank nous a permis d’être dedans en troisième», d’indiquer le pilote des Bleus qui avait décidé d’envoyer le gardien de 17 ans dans le feu de l’action une deuxième fois en 24 heures, au lendemain de sa victoire à Québec, ce qui était prévu si ce dernier offrait une bonne performance dans le premier match. «C’était son premier deux en deux en carrière et il a bien répondu», de noter Yanick Jean qui n’avait pas encore décidé du gardien dimanche, lors du retour de l’équipe à domicile, face aux Cataractes. 

Sur le premier tir des visiteurs, Vladislav Kotkov a poursuivi sur sa lancée, encore une fois d’un tir du poignet dans la partie supérieure qui a battu Colten Ellis. Malgré une domination des favoris de la foule 13-4 en première, le pointage est demeuré intact. Les deux équipes se sont échangé un but en deuxième. Après que Dmitry Zavgorodniy ait résolu l’énigme Alexis Shank, sur le 18e lancer des locaux, Kelly Klima a profité de la belle passe de son frère pour faire mouche pour une première fois en 14 rencontres. En troisième, Charle-Édouard D’Astous a créé l’égalité avec un plomb lors d’une attaque massive. Dominic Cormier a ensuite fait la différence en s’amenant en vitesse sur l’aile avant de battre Shank d’un tir du revers de grande qualité. 

«On se bat et on fonce. Là-dessus, je n’ai pas un mot à dire. Il y a des petites choses qu’on doit améliorer quand même. On ne se croise pas les bras en se disant qu’on est satisfaits. On devait toutefois être réalistes avec la situation. On tourne la page. On va recharger les batteries demain pour recommencer dimanche», de mentionner Yanick Jean, avouant que la perte de Ryan Smith pour plus de cinq minutes en troisième, à la suite d’un furieux combat avec Parker Bowman, avait compliqué les choses. 

Pointe de plume

• L’ancien capitaine des Sags Nicolas Roy effectue en douceur la transition aux rangs professionnels. L’attaquant de 20 ans montre une récolte de neuf points, dont trois buts, en 18 rencontres avec les Checkers de Charlotte dans la Ligue américaine. Le choix de 4e tour des Hurricanes de la Caroline en 2015 affiche également un différentiel de +3. Après avoir été blanchi de la feuille de pointage pendant quatre rencontres, le natif d’Amos s’est fait complice sur deux buts des siens en début de semaine, dans une victoire face aux Senators de Belleville. Pour sa part, Frédéric Allard est toujours avec les Admirals de Milwaukee, club-école des Predators de Nashville. Il montre une récolte d’un but et une passe en six matchs, en plus d’un différentiel de +3... 

• Dans le cadre de la soirée gaspésienne au Colisée de Rimouski, l’ex-entraîneur du Canadien et des Nordiques Jean Perron a procédé à la mise en jeu protocolaire avant le duel entre l’Océanic et les Sags. Perron est impliqué dans la région gaspésienne, étant propriétaire d’un restaurant à Chandler...

• German Rubtsov, qui soigne une blessure légère, a été rayé de l’alignement du Titan pour un troisième match consécutif vendredi. Son club l’a tout de même emporté 6-1 à domicile sur les Screaming Eagles du Cap-Breton. Depuis son acquisition des Sags à fort prix au début du mois, l’attaquant russe de 19 ans a amassé sept points en six rencontres...

• Le premier choix de la LHJMQ au dernier repêchage, Alexis Lafrenière, connaît un début de carrière étincelant avec l’Océanic. Souvent comparé à Sidney Crosby, qui a également fait son stage junior à Rimouski, le jeune homme fait face à la pression de brillante manière avec 21 points à ses 17 premières rencontres. Il n’a été blanchi que quatre fois de la feuille de pointage...

• Samuel Houde se rapproche d’un retour au jeu. Le plâtre de l’attaquant de 17 ans, blessé au poignet, a été enlevé jeudi. Yanick Jean espère un retour d’ici une semaine...