Repêchage américain: les Sags optent pour deux centres

Après la séance annuelle de repêchage tenue vendredi et samedi, les Saguenéens ont profité de leurs choix de 16e et de 34e rangs de la sélection des joueurs américains pour mettre la main sur deux centres.

Après la séance annuelle de repêchage tenue vendredi et samedi, les Saguenéens ont profité de leurs choix de 16e et de 34e rangs de la sélection des joueurs américains pour mettre la main sur deux centres.

Dans un premier temps, ils ont repêché Brady Berard, un centre gaucher de 16 ans du Rhode Island, de 5’10’’, 180 livres. La saison dernière, Berard a amassé 63 points, dont 28 buts en 56 parties dans l’uniforme des Saints de l’Académie Mont St.Charles. Le dépisteur des Sags, Daniel Demers, l’a vu jouer à quelques reprises et le jeune semble posséder un excellent potentiel. L’opération charme se mettra donc en branle dans l’espoir de l’attirer à Saguenay.

Au 2e tour, les Saguenéens ont arrêté leur choix sur Philip Tresca, un centre de 18 ans du Massachusetts qui fait 5’10, 170 livres. Avec les Rivers School Wings, il a récolté 28 points, dont 10 buts, en 28 matchs. Sur sa fiche d’Elite Prospects, il semble s’aligner pour la prochaine saison avec les Warriors de West Kelona dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique (BCHL) pour la saison 2020-21 et avec l’université Yale dans la NCAA en 2021-22.

Ce repêchage s’effectue dans les six États associés au bassin de recrutement de la LHJMQ, soit le Connecticut, le Maine, le Massachusetts, le New Hampshire, le Rhode Island et le Vermont. La saison dernière, 11 joueurs en provenance des États-Unis ont évolué dans le circuit Courteau. Parmi ceux-ci, on retrouvait les noms de Matt Gould (Saint John), Alex Gritz (Rouyn-Noranda), Zack Jones (Halifax), Gregory Kreutzer (Sherbrooke), Jack Tucker (Rouyn-Noranda) et Braeden Virtue (Gatineau).

Disons que si le passé est garant de l’avenir, il y a très peu de chance de convaincre un joueur américain de se présenter à Saguenay. Et comme l’a signifié Yanick Jean samedi, il se concentrera sur le repêchage européen, qui aura lieu à la fin du mois, puisque Vladislav Kotkov ne sera pas de retour. 

Nicolas Roy

Dans un autre ordre d’idée, lundi, dans ses éphémérides, le spécialiste du junior majeur à RDS, Stéphane Leroux, rappelait qu’il y a sept ans (8 juin 2013), l’ancien capitaine des Saguenéens, Nicolas Roy, devenait le premier joueur natif de l’Abitibi à être le tout premier choix de repêchage depuis Pierre Turgeon en 1985. D’abord sélectionné par les Eagles du Cap-Breton, Roy a ensuite été échangé aux Saguenéens avec qui il jouera les quatre saisons de son stage junior majeur. 

Durant la dernière saison, Roy a disputé 28 matchs dans la Ligue nationale de hockey avec les Golden Knights de Las Vegas et il avait été avisé qu’il restait pour le reste de la saison jusqu’à ce que la pandémie ne mette tout sur pause. Dans une entrevue au début du mois, ce dernier avouait qu’il reçoit de l’information concernant les développements de la LNH par l’entremise des représentants des joueurs et lors des réunions de l’équipe tenues aux deux semaines.