S’il n’a pas été en mesure de pousser la rondelle derrière Justin Blanchette sur cette séquence, Mathieu Desgagnés s’est repris en troisième période pour ce qui s’est avéré le but vainqueur.

Rentrée réussie pour Lapierre

Hendrix Lapierre n’a pas raté sa rentrée devant ses nouveaux partisans. Le premier choix au total au dernier repêchage de la Ligue de hockey junior majeur a démontré tout son savoir-faire à son premier match au centre Georges-Vézina, dans une victoire des Saguenéens 3-2 face au Drakkar de Baie-Comeau, devant tout de même 1379 spectateurs, malgré la superbe soirée estivale à l’extérieur.

Hendrix Lapierre n’a pas mis de temps à se mettre en évidence même s’il n’a pas obtenu de point devant ses quatre grands-parents dans l’assistance. À mi-chemin en première, il a causé un revirement, s’attirant du même coup ses premiers applaudissements de la foule. Il a ensuite remis à Michaël Pellerin qui a frappé le poteau. Le jeu s’est poursuivi et un autre nouveau venu avec les Sags, Christopher Farmer, a battu Justin Blanchette d’un tir vif. Seulement sur le sommaire, sa soirée de travail est éloquente. En plus de remporter neuf de ses 12 mises en jeu, il a obtenu sept tirs, dont trois dangereux. Un but aurait été la cerise sur le sundae, mais ce n’est que partie remise dans son cas.

« Il va en compter un autre qu’il méritera moins un moment donné. S’il continue d’avoir des chances de marquer de même, il va en marquer plusieurs », d’estimer l’entraîneur-chef Yanick Jean qui regardait la rencontre des estrades afin d’évaluer le personnel.

« Il fait tout sur la patinoire, de souligner le pilote des Bleus à l’endroit de Lapierre. Tu le vois que ce n’est pas un joueur unidimensionnel. En fin de deuxième période, il a sauvé une échappée. Il a ensuite coupé un jeu en désavantage numérique pour provoquer une échappée en troisième. Il a une passion et une détermination. Il joue comme ça à chaque présence. »

Face à une formation avec bien peu de vétérans, exception faite du défenseur saguenéen Hugo Savinsky et le nouvel attaquant de 20 ans Justin Paré, les locaux ont dicté l’allure du jeu pendant une bonne partie de la rencontre, dominant 42-14 dans la colonne des tirs au but. Le Drakkar menait tout de même 2-1 en première, mais tout de suite après le deuxième filet, Félix-Antoine Marcotty a déjoué Justin Blanchette d’un bon lancer. Puis, en troisième, le petit défenseur de Saint-Félicien Thomas Larouche a habilement repéré Mathieu Desgagnés dans l’enclave et même sur ses genoux, l’attaquant de 18 ans a complété sans problème. Sur la séquence, l’autre choix de première ronde Théo Rochette, a obtenu une passe, mais a été plus effacé que son coéquipier même s’il a terminé la rencontre avec un différentiel de +2.

« Ce que je dis souvent dans un match avec beaucoup de recrues, l’important n’est pas la manière de jouer en équipe, mais comment les joueurs se comportent individuellement. C’est sûr que tout le monde a été impressionné par Lapierre et Marcotty. Individuellement, on va leur montrer qu’il y en a quand même pour qui ce n’est pas assez. Exception faite de ces deux-là, en attaque, je n’en ai pas vu beaucoup se surpasser. On va l’aborder, mais c’est la progression. Ce sont des choses normales », de noter Yanick Jean.

Devant les buts, le choix de 4e ronde Jérémie Bergeron a disputé les 40 premières minutes. Il s’est notamment distingué à deux reprises de la jambière en deuxième période. Le vétéran Zachary Bouthillier s’est amené en troisième, mais n’a fait face qu’à un seul lancer.

L’autre choix de première ronde des Sags, Théo Rochette, a également fait son entrée mardi, obtenant une passe et terminant la rencontre avec un différentiel de +2.

+

MARCOTTY EN MET PLEIN LA VUE

Le vétéran Félix-Antoine Marcotty n’a pas pris congé, mardi soir, même si ce n’était qu’un match préparatoire. 

En plus de marquer le premier but des siens d’un bon tir, l’attaquant qui aura 18 ans en décembre s’est mis en évidence à plusieurs occasions, terminant la rencontre face au Drakkar avec sept tirs. « Il est prêt. Il est sur la rondelle. Il est bon en échec avant. Il se surpasse à chaque présence », de noter Yanick Jean. La saison dernière, à sa première dans le junior majeur, Marcotty avait connu un très bon début de saison avant de ralentir en deuxième moitié pour terminer avec 28 points, dont 11 buts, en 59 rencontres. 

« C’est un des joueurs qui peut faire la différence en amenant plus versus l’année passée. C’est un joueur de talent, qui va avoir 18 ans et pour qui ce sera son année de repêchage. C’est l’un des joueurs pour lequel on espère une grosse progression et c’est ça jusqu’à maintenant. Il a la bonne attitude et c’est ce qui est important pour moi présentement », d’exprimer l’entraîneur-chef. 

Thomas Larouche en est un autre qui ne cesse de gagner des points malgré sa petite taille. Le défenseur de Saint-Félicien a continué d’impressionner avec deux passes et son jeu qui a mené au but gagnant était quelque chose à voir. « Il est impressionnant. Il joue la tête en l’air. Il a un bon sens du hockey et fait très bien ça », d’analyser Yanick Jean, avouant qu’il ne s’attendait à rien au début du camp du joueur invité qui jouait à 16 ans avec les Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour dans le juvénile division un, une ligue scolaire, la saison dernière. 

« C’est pour des histoires comme celle-là qu’on fait des camps d’entraînement, comme celle de Nicolas Ranno », de partager Yanick Jean. 

À son premier match dans l’uniforme des Saguenéens et au centre Georges-Vézina, le premier choix du dernier repêchage Hendrix Lapierre a été au centre de plusieurs occasions de marquer face au Drakkar.

+

POINTES DE PLUME

• David Desharnais n’aura fait que passer avec le Lokomotiv de Jaroslav dans la Ligue continentale de hockey. À peine débarqué au camp d’entraînement, l’ancien attaquant des Saguenéens a été libéré mardi, a rapporté le site russe Sport-Express, mais aucune raison n’a été évoquée. Il semble toutefois que le joueur maintenant âgé de 31 ans pourrait s’entendre rapidement avec une autre formation. Après huit saisons dans la Ligue nationale, dont la majorité avec le Canadien, Desharnais a choisi au début de l’été de s’expatrier afin de prolonger sa carrière. La saison dernière, il a amassé 28 points, dont six buts, en 71 rencontres...

• Avec un peu de retard de l’avion, le défenseur russe Artemi Knyazev est arrivé au Québec en fin de soirée, mardi. Après le match face au Drakkar, l’entraîneur-chef Yanick Jean est allé le récupérer à l’aéroport Jean-Lesage en compagnie de son bras droit et directeur des opérations Rénald Nepton. À la blague, Yanick Jean a lancé que passer 4 heures en voiture avec lui représentait un très beau cadeau de fête...

• Les dirigeants des Sags devraient procéder à quelques coupes mercredi matin, avant une deuxième rencontre préparatoire à domicile en autant de jours face aux Tigres de Victoriaville...