Alexis Shank a fait face à 32 tirs pour mériter une 12e victoire consécutive.

Rendez-vous avec l’Océanic pour les Sags

Les Saguenéens n’ont pas bougé au classement de la conférence de l’Est malgré une septième victoire de suite, 6-4 sur les Remparts de Québec samedi devant plus de 14 000 spectateurs au Centre Vidéotron. C’est donc dire que les Chicoutimiens ont rendez-vous avec l’Océanic au premier tour des séries éliminatoires, à compter de vendredi à Rimouski.

La journée d’action dans la Ligue de hockey junior du Québec n’a pas manqué de suspense alors que seulement deux points ont séparé les positions 4 à 7 dans la conférence de l'Est. Après une victoire des Wildcats de Moncton sur les Sea Dogs de Saint-Jean lors d’un match qui débutait plus tôt, les Sags devaient l’emporter pour conserver leur emprise sur la sixième position. Puis, les Screaming Eagles du Cap-Breton et les Islanders de Charlottetown se sont assurés de les devancer en l’emportant respectivement devant le Titan d’Acadie-Bathurst et les Mooseheads d’Halifax.

Pour revenir au match de samedi au Centre Vidéotron, les Sags ont profité en première période de la générosité du gardien des Remparts Kyle Jessiman qui a cédé trois fois sur quatre tirs pour prendre les devants 3-1. Liam Murphy a mis fin à sa soirée de travail en le battant au-dessus de l’épaule droite et Carmine-Anthony Pagliarulo s’est amené entre les deux poteaux. 

Sensiblement comme la veille à domicile face aux Cataractes, l’indiscipline des Sags a toutefois ouvert la porte aux Remparts en deuxième période. Les favoris de la foule ont marqué trois fois en avantage numérique pour à leur tour prendre les devants, eux qui sont assurés depuis longtemps du huitième rang dans l’Est. En début de troisième, le tandem russe des Sags a encore fait des siennes sur le but égalisateur. Après une séquence individuelle, le tir d’Artemi Kniazev a été bloqué par la jambière gauche et Vladislav Kotkov a récupéré le retour pour inscrire son 34e but de la saison, un sommet chez les Sags, lui qui termine également au premier rang pour les points avec 61. La chimie avec Théo Rochette est évidente récemment. Kotkov a obtenu dix points lors de ses quatre derniers matchs, dont sept buts tandis que la recrue de 16 ans a amassé sept points au cours de cette période. «Ça fait quelque temps qu’ils jouent ensemble. Ils ont eu de bons moments. Ils ont du temps de possession en plus d’être responsables défensivement. Ils récupèrent la rondelle rapidement. Ils travaillent bien aussi en sortie de zone. Présentement, ça va bien quand ils sont sur le même trio», a laissé savoir l’entraîneur-chef Yanick Jean qui a l’intention de garder cette combinaison intacte en séries.

Vladislav Kotkov a marqué deux fois pour terminer la saison régulière avec 34 buts.

Félix-Antoine Marcotty a inscrit le but de la victoire sur une séquence bizarre à mi-chemin en troisième période. L’attaquant des Sags a battu Carmine-Anthony Pagliarulo en faisant le tour du but, mais la rondelle a frappé le poteau avant de franchir la ligne rouge. Dans le feu de l’action, les officiels ont laissé le jeu se poursuivre un bon moment avant qu’un arrêt de jeu permette d’aller à la reprise vidéo, qui a confirmé qu’il y avait bel et bien but. À l’autre bout, Alexis Shank a notamment frustré Nicolas Savoie. «Ils (Marcotty et Vincent Lapalme) sont arrivés au banc et ils étaient convaincus qu’elle était dedans. Ils étaient à côté. Ils m’ont tous les deux dit d’aller voir en haut, qu’ils étaient sûrs. Ils n’avaient aucun doute les deux et ça n’a pas été long non plus en haut», a indiqué l’entraîneur-chef des Sags Yanick Jean après la rencontre.  

«Honnêtement, je m'en fous parce que ça ne change rien pour nous, mais je trouve ça épouvantable, a pour sa part évalué l'entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy. J’ai regardé la séquence. On présume qu’elle est peut-être rentrée. Je pense que c’est une très mauvaise décision parce que ce n’est pas concluant. On a regardé de tous les angles, on a pris au moins 15 minutes pour regarder, et lui [le juge vidéo], en l’espace d’une minute, il a réussi à prendre une décision? Ce que je trouve regrettable, c'est pour Moncton qui aurait pu finir 6 au lieu de 7. Si nous, on avait perdu une série avec une décision comme celle-là, pas sûr que je serais heureux.»

C’est la deuxième fois cette saison qu’une reprise vidéo fait des siennes lors d’un affrontement entre les Sags et les Remparts. Le mois dernier au centre Georges-Vézina, une rondelle qui avait frappé le poteau avait été déclaré but pour les Sags lors d’une première révision et la décision avait ensuite été renversée.

Quelques minutes plus tard, Liam Murphy a mis un point d’exclamation à une semaine a montré toute son efficacité en marquant le but d’assurance et son deuxième de la rencontre lors d’un avantage numérique. «On a encore joué une grosse troisième période», a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean à l’autre bout du fil. 

«Je pense que dans l’ensemble, c’est un meilleur effort et un meilleur match que vendredi. Il y a encore des pénalités que je n’ai pas aimées, ça s’est clair», a-t-il repris, notant les six pénalités des siens en territoire offensif lors des deux matchs de la fin de semaine, ce qui ne devra pas se reproduire en séries, surtout face à une attaque massive aussi dévastatrice que celle de l’Océanic (27,4%). Alexis Shank a signé samedi une 12e victoire consécutive.

Les Sags terminent la saison régulière avec un dossier de 39-22-7 pour 85 points, soit une récolte de 24 points de plus que la saison 2017-2018.  Se disant très satisfait de la tenue de ses troupiers en saison régulière, Yanick Jean analysera un peu les forces en présence avant de formuler ses premiers commentaires sur le duel de première ronde qui mettra aux prises les équipes qui ont terminé au 5e et au 8e rang du classement général. Sans entrer dans les détails, le pilote des Bleus s’attend à des renforts pour le début des séries parmi les blessés, Jérémy Groleau, Justin Ducharme et Jérémy Fortin.

+
POINTES DE PLUME

• Voici les autres séries de première ronde à travers la LHJMQ: Dans la conférence de l’Est, les Mooseheads d’Halifax, qui ont coiffé le Drakkar lors de la dernière journée, affronteront les Remparts de Québec. Les Nord-Côtiers croiseront pour leur part le fer avec les Wildcats tandis que la dernière série mettra aux prises les Islanders de Charlottetown et les Screaming-Eagles du Cap-Breton. Dans la conférence de l’Ouest, les champions du calendrier régulier, les Huskies de Rouyn-Noranda se frotteront aux Cataractes de Shawinigan qui sont allés chercher un point samedi face aux Tigres de Victoriaville pour se qualifier de justesse. Les Voltigeurs de Drummondville seront largement favoris face aux Olympiques de Gatineau. Assuré de la troisième place de la conférence depuis plus d’un mois, le Phoenix de Sherbrooke a rendez-vous avec l’Armada de Blainville-Boisbriand. La dernière série s’annonce également la plus serrée entre les Tigres et les Foreurs de Val-d’Or. 

• Les Huskies ont établi une nouvelle marque de la Ligue de hockey junior majeur du Québec avec une 59e victoire samedi face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. Les Huskies n’ont qu’une défaite en 2019. 

• Le gardien almatois Samuel Harvey a remporté pour une deuxième année de suite le trophée Jacques-Plante pour la meilleure moyenne de buts alloués. Il a terminé la saison avec une moyenne de 2.08. Son coéquipier Zachary Émond a fait encore mieux avec une moyenne de 1,73, mais il lui manquait une quarantaine de minutes pour être pris en compte.