La recrue Samuel Houde a inscrit le troisième but des Saguenéens tôt en deuxième période. Il a été entouré par ses coéquipiers.

Ratelle risque une suspension

Joey Ratelle a posé un geste qu'il pourrait amèrement regretter. Le joueur des Saguenéens a asséné un double-échec au visage de Tyler Hinam en première période. Ratelle a écopé d'une pénalité majeure de cinq minutes, en plus d'être expulsé de la partie.
Hinam est revenu au jeu plus tard avec un protecteur facial complet. Il ne serait pas surprenant que le vétéran de 20 ans soit suspendu pour le prochain match. Le directeur du département de sécurité des joueurs, Raymond Bolduc, était d'ailleurs présent au Centre Georges-Vézina.
Yanick Jean s'est montré prudent dans ses commentaires d'après-match. Il voulait revoir la reprise de l'incident avant de donner son opinion.
« J'ai vu deux joueurs qui étaient sur le point d'y aller (se battre), ensuite l'autre a fait semblant de donner un coup, Joey aussi, a décrit l'entraîneur des Sagueneéns. Je n'ai pas vu le jeu plus que ça, je l'ai seulement vu une fois à la reprise. »
Alors qu'il restait moins d'une minute à l'infraction de Ratelle, Julien Carignan a été puni pour avoir retardé le match. Les Sags ont malgré tout résisté à cette situation à cinq contre trois, ce qui a donné un nouveau souffle à tout le monde. Yanick Jean convenait que ce moment fut un point tournant. Les Huskies ont finalement été blanchis en quatre supériorités numériques, tandis que les Sags faisaient mouche à deux reprises en trois occasions avec l'avantage d'un homme.
« Peu importe si c'était 2-0 pour nous, il n'y avait rien de joué contre une bonne équipe comme ça, a réagi l'homme de hockey. Notre désavantage numérique a fait un gros travail pour tuer ces pénalités et on a compté des gros buts à des moments opportuns par la suite. »
Le crédit aux Sags
Chez les Huskies, Gilles Bouchard donnait crédit aux Sags, tout en étant conscient que l'inefficacité en avantage numérique avait pesé dans la balance.
« Il faut rendre crédit aux Sags, ils sont sortis forts, ils ont été opportunistes en partant et ils se sont donnés beaucoup de momentum, a analysé le natif de Normandin. En bout de ligne, ça a fait une différence. »
Appelé à commenter le geste de Joey Ratelle, Bouchard a simplement commenté que c'était le genre d'incident qu'on ne voulait plus voir. Le pilote se demandait par ailleurs si son précédent message d'après-match avait bien été saisi par tout le monde.
« Après la victoire de mardi, j'ai demandé aux gars de rester humbles, mais je pense qu'il était trop tard quand je leur ai dit parce que je ne suis pas sûr qu'ils soient restés humbles. Tu ne peux pas faire, c'est une question de respect. Une série, c'est long, et les Sags méritaient le match. »
Partisans nargués par les Huskies: une source de motivation chez les Bleus
Frédéric Allard n'entendait pas à rire après la victoire des siens. Il avait encore bien en tête la fin du match de mardi, lorsque certains joueurs des Huskies ont salué les partisans des Saguenéens au terme de la rencontre.
L'auteur du sixième but des Sags, qui a également dirigé six tirs au but, avait du feu dans les yeux lors de son entretien avec les médias.
« On a eu un bon meeting ce matin, on n'a pas aimé la manière dont ils ont nargué nos partisans à la fin de la partie donc c'était important pour nous de revenir fort, a lancé le défenseur sur un ton sérieux. Ce sont des gestes qu'on a vus et on n'a pas apprécié. »
Allard a reconnu la profondeur de son équipe, qui a pu compter sur une contribution offensive de plusieurs joueurs.
« Ce n'est pas nécessairement un match de 6-1, c'était serré et on est content de sortir avec la victoire, a partagé l'espoir des Predators de Nashville. Depuis le début de l'année, on sait qu'on a une bonne équipe avec de la profondeur et on l'a prouvé. Tout le monde a joué son rôle à merveille. »
Vincent Lapalme est la plupart du temps appelé à limiter les chances de marquer de l'adversaire dans un rôle défensif. Mercredi, le petit numéro 37 a inscrit un but et amassé une passe. La troisième étoile du match était content de faire sa part.
« C'est le fun lorsque les quatre trios fonctionnent et c'est une belle victoire d'équipe, a soutenu Lapalme. On y va un match à la fois et on se prépare pour vendredi. La foule nous aide beaucoup et elle est incroyable pour nous. »
Tout comme Frédéric Allard, Vincent Lapalme a confirmé que les gestes des Huskies après la partie de mardi avaient servis d'élément de motivation.
« Ça, c'est sûr », a conclu le jeune homme.
Pointes de plume
• Les Huskies ont utilisé le même alignement que mardi, incluant le gardien partant. Les blessés Jacob Neveu, Samuel Naud, Antoine Waked et Martins Dzierkals étaient tous absents...
• Idem chez les Sags, qui ont rayé l'attaquant Mathieu Desgagnés et le défenseur Keenan MacIsaac...
• Le gardien Julio Billia est le représentant de la LHJMQ dans le cadre de l'affrontement CIBC de la semaine dans la LCH. Son arrêt en première période du match inaugural de la série face aux Huskies, réalisé aux dépens de Manuel Wiederer, est en compétition avec deux autres jeux réussis dans la Ligue de l'Ouest et la Ligue de l'Ontario. Il est possible de voter sur le site laffrontementlch.ca...
• Dans une entrevue sur le site des Stars de Dallas, Antoine Roussel a exprimé le désir de participer au Championnat du monde de hockey, présenté le mois prochain à Paris, en France, et à Cologne en Allemagne. L'ancien attaquant des Saguenéens a raté les 18 derniers matchs de la saison en raison d'une fracture à un pouce, mais croit être prêt à temps pour le début de la compétition...
• Le tirage du moitié-moitié de mardi a fait jaser au centre Georges-Vézina, alors que le gagnant a mis la main sur la coquette somme de plus de 6000 $. Mercredi, le ou la chanceuse est reparti avec 4853 $...
• Une série a pris fin mercredi dans la LHJMQ. Les Sea Dogs ont mis fin au parcours des Foreurs de Val-d'Or en les battant pour une quatrième fois de suite, cette fois par la marque de 7 à 1. Les représentants de l'Abitibi ont été dominés 226-70 au chapitre des tirs au but. Le gardien Étienne Montpetit a donc reçu en moyenne 56 lancers par rencontre. Les rumeurs veulent qu'il dégage une odeur de caoutchouc brûlé...
• À Bathurst, le Titan a gagné un troisième match de suite face à l'Armada de Blainville-Boisbriand. Les Acadiens ont battu l'Armada 7-2 pour prendre les devants 3-1 dans la série. Ils pourront causer une surprise vendredi en expédiant les hommes de Joël Bouchard en vacances...
• Après avoir colmaté la fuite du système de réfrigération du Centre 200, le troisième match Islanders-Screaming Eagles a finalement pu être disputé. Les Islanders ont poussé le Cap-Breton dans les câbles avec un gain de 4-3 en prolongation... Jonathan Hudon