Qui sera le 10e immortel chez les Sags?

Un 10e chandail se retrouvera dans les hauteurs du Centre Georges-Vézina cette saison. Les Saguenéens de Chicoutimi annonceront mardi matin l’identité du joueur qui aura l’honneur de voir son numéro être retiré à jamais par l’organisation.

Les Sags ont envoyé un court communiqué, lundi, pour inviter les médias à une conférence de presse annonçant la nouvelle. Aucune information n’a été ébruitée, mais une petite déduction permet de croire qu’il ne s’agit pas du #33 de Marc Denis, puisque le Canadien de Montréal est en action mardi soir et que l’ancien gardien de but des Bleus est analyste au Réseau des sports.

Les noms de Pierre-Marc Bouchard et David Desharnais ont circulé sur les réseaux sociaux lundi. Bouchard, reconnu pour sa vision du jeu au-dessus de la moyenne et sa capacité à contrôler le jeu en territoire offensif, a joué seulement deux saisons avec les Saguenéens. Il a récolté 235 points en 136 matchs, en plus d’être nommé joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey en 2002, avant de faire le saut dans la Ligue nationale à 18 ans. Il est aujourd’hui retraité.

Actif avec les Saguenéens de 2003 à 2007, David Desharnais pointe au 7e rang des attaquants les plus productifs de l’histoire de l’équipe avec 374 points en 262 parties. Il poursuit actuellement sa carrière en Suisse.

Cette photo prise en 2001 montre Pierre-Marc Bouchard en action dans l’uniforme des Saguenéens. L’ancien numéro 96 a joué deux saisons à Chicoutimi, récoltant 235 points. Est-ce suffisant pour voir son numéro être hissé dans les hauteurs du Centre Georges-Vézina?

De bons candidats

D’autres joueurs qui ont connu une carrière faste à Chicoutimi pourraient être considérés. C’est notamment le cas de Paul Gagné, fort d’une récolte de 409 points entre 1980 et 1984. Il est le quatrième meilleur pointeur de l’histoire des Sags, devant les 369 points de Michel St-Jacques et derrière Marc Fortier (478), Patrice Tremblay (467) et Guy Carbonneau (435), trois joueurs dont les numéros ont été retirés. Le #9 de Patrice Tremblay est d’ailleurs le plus récent nom à avoir reçu cet honneur, le 29 décembre dernier.

Chez les défenseurs, Jean-Marc Richard est un candidat qui mérite une considération. Arrière le plus productif des Saguenéens avec 301 points, il a porté l’uniforme blanc et bleu de 1983 à 1987, soit pendant la même période que Marc Fortier. Semble-t-il qu’il était utilisé à outrance à l’époque.

Le prochain chandail retiré deviendra le 10e immortel. Les neuf autres sont ceux de Gilbert Delorme (5), Patrice Tremblay (9), Alain Côté (14), Normand Léveillé (16), Sylvain Locas (18), Marc Fortier (20), Guy Carbonneau (21), Félix Potvin (29) et Éric Fichaud (35).

Avec ses 374 points, David Desharnais est le 7e attaquant le plus productif de l’histoire des Saguenéens.

+

POINTES DE PLUME

• Les Devils de Binghampton ont cédé Jérémy Groleau au Thunder d’Adirondak, dans la ECHL, lundi après-midi. Le défenseur a joué sept des 12 premiers matchs de son équipe dans la Ligue américaine, ne récoltant aucun point. Les prochaines semaines pourraient être déterminantes pour Groleau, qui est toujours admissible à effectuer un retour à Chicoutimi à titre de joueur de 20 ans.

• Nicolas Roy continue de faire la navette entre la Ligue nationale et la Ligue américaine. L’ancien capitaine des Sags a été rappelé par les Golden Knights de Vegas, lundi. Il avait marqué son premier but dans la LNH la semaine dernière, avant d’être rétrogradé dans la LAH le lendemain.