L'entraîneur des Huskies, Gilles Bouchard, dirigeait pour la première fois un match contre fils Xavier, qui porte l'uniforme du Drakkar.

Quand la bête noire s'amène

Les Saguenéens ont rendez-vous avec leur bête noire jeudi soir au centre Georges-Vézina. Au cours des cinq dernières saisons, les Chicoutimiens n'ont remporté qu'une seule victoire face aux Huskies.
Les Abitibiens ont remporté 13 des 14 derniers duels face aux Saguenéens qui montrent au cours de cette période une faible récolte de cinq points. Évidemment, le duel de jeudi a été inscrit sur le baromètre de l'entraîneur-chef Yanick Jean. « C'est un exemple pour beaucoup d'équipes dans la ligue », de louanger le pilote des Bleus, soulignant le développement des joueurs par l'organisation menée par son compatriote régional Gilles Bouchard.
Yanick Jean continue de se soucier du jeu de son équipe. Il désire que le jeu défensif de ses troupiers n'influence pas l'aspect offensif. « On ne veut pas que l'un soit responsable de l'autre. Si on obtient beaucoup de chances, on ne veut pas en donner plus à l'autre bout tandis que si on donne moins d'occasions, on ne veut pas en développer moins à l'autre bout. Il faut apprendre à aller chercher un juste milieu, explique l'entraîneur. Ce n'est pas un soir de jouer de telle ou telle manière. On veut le faire à l'intérieur de notre identité et c'est encore du synchronisme à aller chercher. »
Après avoir disputé sept de leurs huit derniers matchs sur la route, les Sags retrouveront leurs partisans pour quatre parties. Au cours de la dernière séquence, qu'ils ont terminée mardi avec une victoire à Drummondville, ils ont amassé 11 points. Les affrontements face aux Huskies, et le lendemain face à l'Océanic boucleront également une série de cinq rencontres en huit soirs. « C'est ça jusqu'à la toute fin pour toutes les équipes. On a l'impression d'avoir eu tous nos matchs collés depuis le début du mois de décembre. Les autres clubs ont joué plus de matchs en octobre », de souffler Yanick Jean qui fera confiance à Julio Billia jeudi et Xavier Potvin vendredi.
Les Saguenéens ont rendez-vous avec les Huskies jeudi soir au centre Georges-Vézina.
Une équipe ralentie par les blessures
Les champions en titre de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Huskies de Rouyn-Noranda, doivent composer avec un adversaire de taille dans leur tentative de récidive : les blessures. La troupe de l'entraîneur normandinois se retrouve malgré tout encore une fois au plein coeur de la course au trophée Jean-Rougeau, remis aux meneurs au classement à l'issue des 68 matchs de saison régulière.
Le duel de jeudi soir face aux Saguenéens au centre Georges-Vézina ne fera pas exception à la règle. Les Huskies, qui accusent un retard d'un seul point sur les Cataractes, seront privés de cinq joueurs réguliers, soit les défenseurs Philippe Myers (blessé au Championnat mondial junior) et Jérémy Lauzon (suspension) ainsi que les attaquants Taylor Ford, Alexandre Fortin, blessés), et Lane Cormier, suspendu. « C'est spectaculaire », laisse tomber Gilles Bouchard sur la situation des blessés dans la formation abitibienne.
« C'est plate qu'il nous manque tout le temps des gars, mais on réussit à se débrouiller dans des matchs importants. Ça permis aux jeunes de jouer et ils ont prouvé qu'ils pouvaient faire la ''job'' », de souligner l'entraîneur, toujours aussi élogieux à propos de l'attaquant jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard, qui compte 19 points en 46 rencontres à sa première saison dans le circuit Courteau.
« Ce qui nous aide le plus, c'est le repêchage. Ça fait toute la différence », rappelle Gilles Bouchard, qui en plus d'Harvey-Pinard, un choix de 8e ronde, cite en exemple un joueur local, Samuel Naud, un attaquant et choix de 9e ronde qui a été utilisé passablement à la ligne bleue.
« L'an dernier, on a gagné et là, le chemin va être plus dur, avec plus d'obstacles. On a vécu beaucoup d'adversité depuis le début de la saison avec le nombre de blessés. Ça va finir par se replacer j'imagine. Je ne peux pas croire qu'on ne pourra pas avoir toute la gang à un moment donné », exprime Gilles Bouchard qui approche du cap des 150 victoires (143), à sa quatrième saison à la barre des Huskies.
Pendant la période des Fêtes, celui qui est également directeur général des Huskies a bouclé six transactions, mais n'a pas frappé de coup de circuit. Avec une quinzaine de joueurs de retour de la conquête de la coupe du Président, il n'en sentait pas absolument le besoin, ce qui ne veut pas dire qu'il n'a pas fait des offres dans plusieurs dossiers. « On a plusieurs qui l'ont vécu et savent pourquoi on a gagné l'an dernier. Ils savent également pourquoi on a perdu certaines rencontres. Les gars ont confiance en eux, de mentionner Gilles Bouchard. L'objectif est d'amener les jeunes et de travailler avec eux. On aurait pu sacrifier et se faire mal à long terme. On a tout de même fait des acquisitions qui entrent dans notre identité et qui vont nous aider.
« Si on a gagné l'an dernier, c'est en grosse partie parce qu'on avait une chimie extraordinaire. Il faut faire attention à cette philosophie », d'indiquer le Normandinois qui entrevoit des séries excitantes.
Pointes de plume
• Julio Billia a été nommé gardien du mois de janvier mercredi dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le vétéran de 20 ans a remporté sept de ses 11 décisions en 2017, maintenant une moyenne de 2,23 buts par rencontre et un pourcentage d'arrêt de .915...
• Tyler Boland, Giovanni Fiore et Bruno-Carl Denis ont pour leur part été nommés les trois étoiles de janvier. Premier marqueur de la LHJMQ, l'attaquant de l'Océanic a cumulé pas moins de 30 points en 13 rencontres au cours de cette période, récoltant quatre points à cinq occasions. Plus tôt dans la journée, il a également reçu le titre de joueur de la semaine dans la Ligue canadienne...
• Avec son but vendredi à Shawinigan, Nicolas Roy est le représentant de la LHJMQ pour l'affrontement de la Ligue canadienne de hockey. Les amateurs peuvent aller voter au : chlshowdown.ca. En début de soirée mercredi, Nicolas Roy avait reçu 37 % du vote. Il tirait de l'arrière face au gardien des Wheat Kings de Brandon Logan Thompson et son arrêt de la jambière qui lui valait 44 % du vote. L'attaquant des 67's d'Ottawa Artur Tyanulin traînait de la patte avec 19 %...
• Zachary Lavigne pourrait effectuer un retour au jeu face aux Huskies. Pour sa part, Brendan Hamelin ne sera pas en uniforme pour les deux rencontres de la fin de semaine...
• Guillaume Asselin et ses coéquipiers de l'équipe canadienne se sont payé une partie de plaisir face à la Grande-Bretagne aux Universiades, à Almaty, au Kazakhstan. L'ancien des Sags a marqué deux fois et ajouté deux passes dans une victoire de 14-0. Les Canadiens (2-0) compléteront la ronde préliminaire face à la Slovaquie, également invaincue en deux rencontres...