L’entraîneur-chef Yanick Jean estime que ses joueurs devront être plus efficaces défensivement contre l’Océanic, une formation qui occupe la 3e position du classement général.

Priorité au jeu défensif

L’entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Yanick Jean, estime que son équipe devra être solide défensivement pour vaincre l’Océanic, vendredi soir, à Rimouski.

Le 2 février dernier, les Sags ont savouré une victoire de 3 à 2 en prolongation contre l’Océanic, à Chicoutimi. Zachary Bouthillier avait fait la différence avec ses 43 arrêts. 

Cette fois, les Bleus se devront d’aider davantage leur gardien en zone défensive pour triompher, selon Yanick Jean.

« Il va falloir être meilleurs défensivement qu’on l’a été la dernière fois contre eux, indique-t-il. On avait exposé notre gardien de but à maintes reprises. Rimouski est une équipe qui ne fait pas beaucoup d’erreurs. Si on fait des revirements comme on en a fait lors du dernier match, on va être dans le trouble ! Il faut absolument limiter les erreurs. »

L’entraîneur-chef ne cache pas que l’absence des jumeaux Klima, de Félix-Antoine Marcotty et de Simon Monette affectera le plan de match de son équipe. Il souligne que ses joueurs devront s’impliquer et « éviter de jouer en périphérie ».

Après l’entraînement, Yanick Jean n’avait pas décidé qui de Zachary Bouthillier ou d’Alexis Shank défendra la cage des Saguenéens, vendredi soir.

Les Sags partiront vendredi matin vers Rimouski. Ils reviendront ensuite à Saguenay pour se mesurer aux Remparts, dimanche à 16 h, au Palais des sports de Jonquière