Plus excitants

La 50e saison de l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) se mettra en branle, jeudi soir, alors que les champions en titre, le Titan d’Acadie-Bathurst, accueilleront les Wildcats de Moncton. Les joueurs des Saguenéens et leurs amateurs devront patienter jusqu’à vendredi soir pour le début de la 46e saison de la concession régionale au Centre Georges-Vézina. Les Sags ont beaucoup fait jaser, au cours de la période estivale, notamment avec la sélection d’Hendrix Lapierre au tout premier rang du repêchage midget. Les attentes des partisans sont donc légitimes.

DE QUOI SE METTRE SOUS LA DENT

CHRONIQUE / Pour la première fois depuis quelques années, il y a un réel « buzz » autour des Saguenéens de Chicoutimi depuis quelques semaines. Les attentes seront donc élevées envers la formation chicoutimienne pour la prochaine saison qui s’amorcera vendredi face au Drakkar de Baie-Comeau. 

La sélection d’Hendrix Lapierre avec le tout premier choix du repêchage en juin a parti le bal pour les amateurs. Certains disaient que le Québéco-Suisse Théo Rochette représentait la sélection logique, même si peu d’informations et de vidéos étaient disponibles sur le web à son sujet. Finalement, les Sags sont repartis du repêchage avec les deux attaquants, ce qui était tout simplement impensable quelques heures plus tôt. 

Lors du début du camp, les projecteurs étaient donc braqués sur les deux jeunes joueurs qui, jusqu’à maintenant, ont grandement répondu aux attentes, particulièrement Lapierre. « Il fait tout sur la glace », avait résumé l’entraîneur-chef Yanick Jean après son premier match préparatoire au cours duquel le Gatinois s’est grandement mis en évidence. Ce n’était qu’un match préparatoire avec plusieurs recrues, mais Lapierre a continué d’impressionner au fil du camp même avec tous les vétérans. Il est vite devenu évident qu’il possédait tous les atouts pour appuyer sa sélection au premier rang et devenir un joueur d’impact avant longtemps dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Je me souviens encore de la réaction de Yanick Jean lors de la loterie où les Sags ont joué de chance pour obtenir ce fameux premier choix. Même s’il ne l’a pas dit publiquement, il savait très bien qu’il venait d’obtenir un joueur de concession. 

Pour ce qui est de Rochette, le camp a débuté plus lentement, mais il a rapidement pris le rythme, malgré sa petite taille, même sur de plus petites patinoires. Il possède des mains incroyables et un coup de patin au-dessus de la moyenne. Le pari des Sags risque d’être payant non seulement pour cette année, mais aussi pour les autres à venir. À ce duo s’est ajouté le défenseur russe Artemi Knyazev, une autre recrue, qui n’a pas manqué sa rentrée. Il sera littéralement spectaculaire sur la patinoire olympique du Centre Georges-Vézina. Vraiment, les amateurs en auront pour leur argent lors des prochaines saisons. 

Grâce aux transactions de German Rubtsov et d’Olivier Galipeau l’an dernier, les Sags ont ajouté à leur alignement Christophe Farmer et Justin Ducharme, qui a soulevé la coupe Memorial en mai dernier. Ces deux joueurs s’ajoutent à un groupe qui grandit dans l’organisation depuis quelques années. On n’a qu’à penser aux Samuel Houde, Mathieu Desgagnés, Vincent Lapalme, le capitaine Zachary Lavigne et Jérémy Groleau. Le vétéran Jesse Sutton a également été acquis des Remparts de Québec le mois dernier, ce qui solidifie grandement le top-6 en attaque qui sera complété par le Russe Vladislav Kotkov. Ce dernier sera certainement affamé lorsqu’il se pointera finalement au Saguenay après avoir signé un contrat avec les Sharks, même s’il a été ignoré au dernier repêchage de la Ligue nationale. Et puis, si on se fie aux matchs hors-concours, Félix-Antoine Marcotty semble sur le point d’exploser. Il y a également le personnel de soutien qui ne sera pas du tout piqué des vers. Avant chaque rencontre, les entraîneurs devront prendre des décisions et la compétition interne pousse tout le monde à se dépasser. 

La défensive sera menée par un quatuor de vétérans. En plus de Groleau, Jérémy Diotte, Gabriel Villeneuve et Morgan Nauss amèneront de l’expérience au trio de recrues repêchées en 2017, Michaël Pellerin, Thomas Ferland et Louis Crevier, sans oublier Knyazev bien entendu. Sans être dominante, cette brigade peut très bien faire le travail. 

Devant le filet, les Sags sont en voiture avec le même duo que l’an dernier, Alexis Shank et Zachary Bouthillier, qui sera certainement gonflé à bloc après avoir été sélectionné en septième ronde par les Maple Leafs de Toronto au dernier repêchage de la Ligue nationale. L’an dernier, les deux cerbères ont eu leur mot à dire avec de bonnes séquences en saison régulière, même si Bouthillier a hérité de la pôle en séries éliminatoires, où il a été fumant face au Titan malgré la défaite en première ronde. Avec Shank à 18 ans et Bouthillier à 19 ans, le mariage peut-il durer encore longtemps ? Une décision devra être prise avant longtemps, surtout si les deux connaissent de bons débuts de saison.  

Zachary Bouthillier a fait bonne impression au camp des recrues des Maple Leaf de Toronto, notamment en s’imposant dans une victoire de 4-2 face au Canadien dans un match de recrues.

+

TOUR D'HORIZON DU CIRCUIT - PRÉDICTIONS

Division Maritimes

1— Mooseheads d’Halifax

Les hôtes du prochain tournoi de la Coupe Memorial sont encore relativement jeunes, mais possèdent énormément de talent. En raison de travaux au Centre Scotiabank, les Mooseheads disputeront leurs 15 premiers matchs sur la route, ce qui pourrait avoir des répercussions importantes. 

2— Islanders de Charlottetown

Sans contredit la surprise la saison dernière, les Islanders auront une équipe redoutable qui est la plus attendue à travers la LHJMQ. Sans avoir de grande vedette, une formation bien balancée qui joue de manière méthodique. 

3— Wildcats de Moncton

Les Wildcats ont tenté d’obtenir le tournoi de la Coupe Memorial, ce qui démontre que le noyau de l’équipe arrive à maturité. Les dirigeants de l’équipe seront peut-être moins agressifs sur le marché des transactions, même si l’événement national se tiendra à deux heures de route. 

4— Screaming Eagles du Cap-Breton 

Vendeur lors des deux dernières saisons, le directeur général Marc-André Dumont sera fort probablement dans le camp des acheteurs aux Fêtes. L’attaque devrait produire à profusion.

5— Sea Dogs de Saint-Jean

Une formation très jeune qui a fait un repêchage sensationnel en juin dernier. Toutefois, ces joueurs ont peu d’expérience, ce qui paraîtra certains soirs. 

6— Titan d’Acadie-Bathurst

Le Titan débutera l’année avec quelques pièces de l’équipe championne de l’an dernier, comme le défenseur Noah Dobson, mais les victoires risquent de se faire rares après la période des Fêtes. 

Division Est

1— Océanic de Rimouski

L’an dernier, à 16 ans, Alexis Lafrenière a fait bouger les cordages à 42 reprises. Il sera tout simplement dominant et mènera l’Océanic vers les plus hauts sommets. 

2— Saguenéens de Chicoutimi

3— Drakkar de Baie-Comeau

Normalement, le Drakkar devrait arriver à la fin de son cycle, mais il manque encore des pièces au casse-tête sur la Côte-Nord, notamment au niveau de la profondeur.  

4— Remparts de Québec

Le retour de Patrick Roy derrière le banc des Remparts fera courir les foules à travers la LHJMQ. Il n’aura toutefois pas sous la main un alignement de premier plan.

Division Ouest

1— Huskies de Rouyn-Noranda

Mario Pouliot s’amène à la barre des Huskies, après le départ du Normandinois Gilles Bouchard pour la Ligue américaine. Il hérite d’une excellente formation sur papier, menée par le Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard et le gardien almatois Samuel Harvey. 

2— Armada de Blainville-Boisbriand

Bon an, mal an, l’Armada trouve toujours le moyen de surprendre les observateurs. Est-ce que la tradition se poursuivra maintenant que Joël Bouchard a gradué dans la Ligue américaine avec le club-école du Canadien et que Bruce Richardson débarque derrière le banc?

3— Olympiques de Gatineau

Une équipe jeune, mais intrigante. L’an dernier, les Olympiques étaient des adversaires coriaces soir après soir, sous la direction de leur entraîneur Éric Landry, qui était un travailleur acharné comme joueur. 

4— Foreurs de Val-d’Or

Les Foreurs ne semblent pas voir la lumière au bout du tunnel. Ils ont participé aux séries de peine et de misère, l’an dernier, et devraient encore une fois se battre pour participer à la danse du printemps.

Division centre

1— Voltigeurs de Drummondville 

Les Voltigeurs ont déjà affiché leurs couleurs depuis la fin de la saison avec plusieurs acquisitions, dont celle de Maxime Comtois. Il reste à voir comment la sauce prendra avec le nouvel entraîneur, Steve Hartley, qui incarne la continuité. 

2— Phœnix de Sherbrooke

Après avoir remporté la première série de son histoire, le Phœnix devrait terminer dans le milieu du peloton. L’offensive est intéressante, mais le point d’interrogation se retrouve en défensive et devant le filet.

3— Cataractes de Shawinigan

Exclus des dernières séries, les Cataractes commenceront à sortir de l’eau, mais la route de la reconstruction est longue et n’est pas sans embûches. L’entraîneur Daniel Renaud aura encore sous la main une formation très jeune.

4— Tigres de Victoriaville

Les Tigres ont déjà commencé à payer la facture de la saison dernière qui a pris fin en demi-finale face aux éventuels champions. Les pertes de Maxime Comtois et Félix Lauzon laissent un grand trou en attaque. 

Hendrix Lapierre

+

DÉPARTS ET ARRIVÉES CHEZ LES SAGS

Ils ont quitté

Attaque

Kevin Klima (20 ans)

Kelly Klima (20 ans)

Vincent Milot-Ouellet

Marc-Antoine Gagné

Alexis Gaboury-Potvin

Liam Stevens

Samuel Meisenheimer

Charles Tremblay 

Défense

Simon Monette

Stephen Templeton (20 ans)

Samuel Duchesne

Xavier Pouliot

Ils sont arrivés

Attaque

Hendrix Lapierre (repêchage)

Théo Rochette (repêchage)

Tristan Pelletier (repêchage)

Christopher Farmer (transaction)

Justin Ducharme (transaction)

Jesse Sutton (20 ans, transaction)

Défense

Michaël Pellerin (repêchage)

Artemi Knyazev (européen)

Louis Crevier (repêchage)

Thomas Ferland (repêchage)

Théo Rochette

+

POINTES DE PLUME

Après sa participation au camp des Ducks d’Anaheim, le nouvel attaquant des Sags, Justin Ducharme, sera de retour au cours des prochaines heures. Invité au camp des recrues puis au camp principal, le joueur de 18 ans a été renvoyé dans les rangs juniors par la formation de la Californie. Pour le moment, deux autres joueurs des Sags se trouvent toujours chez les pros, le défenseur Jérémy Groleau avec les Devils du New Jersey et l’attaquant Vladislav Kotkov avec les Sharks de San Jose. Tout comme Ducharme, les deux joueurs ont également été invités, même si Kotkov a signé un contrat avec les Sharks au cours de l’été après avoir été ignoré au dernier repêchage...

Samuel Houde