En plus d'une mauvaise performance des siens, l'entraîneur-chef Yanick Jean a eu de la difficulté avec quelques décisions des officiels.

Performance décevante des Sags, qui s'inclinent 4-1 contre Victoriaville

Les Saguenéens de Chicoutimi (12-4-2) n’avaient rien d’une équipe de tête en ce vendredi soir alors qu’ils ont livré une performance ordinaire face aux Tigres de Victoriaville (5-12-3). Les visiteurs ont signé seulement une cinquième victoire cette saison en battant les Sags 4 à 1 au Centre Georges-Vézina.

Le manque d’effort et les jeux brouillons ont marqué cette rencontre qui était une deuxième entre les deux équipes en un peu moins d’une semaine. Dans son point de presse après la rencontre, Yanick Jean a été tranchant.

« On a manqué d’exécution. Il y en a qui en ont donné un peu moins parce qu’ils pensaient que d’autres étaient là. Ça nous est arrivé plusieurs fois l’année passée, mais on n’a pas appris de ça. »

Moins occupé que son rival, Alexis Shank a tout de même connu une bonne soirée face à des Tigres beaucoup plus dangereux que les Saguenéens.

Yanick Jean profitait d’une formation presque complète avec seulement Félix-Antoine Drolet sur la touche, ce qui n’a pas eu l’effet escompté chez les bleus.

« Le manque de joueurs ne nous a pas empêchés d’avoir une bonne fiche. La partie de ce soir n’avait pas rapport avec les gars qui revenaient. Il faut en donner autant que tu en as donné quand il manquait des joueurs. Il y en a qui n’en ont pas donné assez. »

Les Sags ont été les premiers à montrer les dents en début de première, mais l’indiscipline les a rapidement ramenés à l’ordre. Justin Ducharme a ouvert la porte aux Tigres en milieu de première et les visiteurs n’en demandaient pas autant. C’est le natif de Chambord au lac Saint-Jean Jérôme Gravel qui a décoché un boulet de canon de la pointe pour déjouer le gardien Alexis Shank et ouvrir la marque sur des aides d’Alexander Peresunko et Olivier Mathieu.

Hendrix Lapierre et Justin Ducharme (71) effectuaient leur retour au jeu.

À peine de retour à cinq contre cinq, William Dufour a pris lui aussi le chemin du cachot pour un bâton élevé. Le même trio de joueurs a doublé la mise chez les Tigres. Posté dans le cercle de mise au jeu à la droite de Shank, Peresunko a tenté un tir du côté de la mitaine qui a échappé à Shank.

Après de longues minutes sans action, les Sags se sont finalement réveillés en fin de match. Après avoir raté plusieurs occasions de racheter sa pénalité en début de rencontre, William Dufour a finalement réussi à déjouer Côté-Cazenave pour réduire l’écart à un but alors qu’il restait un peu plus de trois minutes à jouer. Si la stratégie d’enlever Shank à la faveur d’un sixième attaquant a porté ses fruits sur le but de Dufour, elle aura aussi coûté le quatrième des Tigres quand Mikhail Abramov s’est amené seul devant une cage ouverte pour sceller l’issue de la rencontre.

Yanick Jean en furie contre les officiels

À plusieurs moments durant la rencontre, Yanick Jean s’est adressé avec aplomb aux arbitres. Ses nombreuses prises de bec avec les chandails rayés lui ont coûté une pénalité de banc en fin de match, ce qui n’a pas eu pour effet de calmer les ardeurs du pilote des bleus.

« Arrêtez de me parler des arbitres. Je suis tanné, tanné, tanné, je ne suis plus capable », a-t-il dit.

Ducharme et Lapierre de retour

Les attaquants Justin Ducharme et Hendrix Lapierre étaient de retour dans l’alignement des Sags. Les deux joueurs ont évolué sur un trio en compagnie de Tristan Pelletier. Si leur retour était attendu, les deux ont disputé un match ordinaire, mais sans plus. «Je pense qu’ils avaient de la vie. Ils ont travaillé», a confié Yanick Jean dans une réponse courte sur la performance de ses revenants.

Les Sags seront de retour sur la glace du Centre Georges-Vézina dès dimanche alors que les Cataractes de Shawinigan (8-9-0) seront les visiteurs. La semaine dernière, Chicoutimi avait eu le dessus 5 à 4 sur la formation mauricienne à Shawinigan.

+

POINTES DE PLUME

  • Le capitaine des Sags, Rafaël Harvey-Pinard a reçu le titre de joueur-étudiant pour le mois d’octobre chez les Saguenéens. Le numéro 11 a obtenu plus de 95 % dans chacun de ses trois cours en Sciences de la nature au Cégep de Chicoutimi. Ce projet, mis de l’avant par la LHJMQ et les formations, a pour but de valoriser les joueurs qui travaillent de façon assidue à leur développement académique. Les joueurs sont choisis pour leur implication scolaire, leurs résultats scolaires, leur conciliation hockey-études, leur comportement au sein de l’équipe, ainsi que leurs performances sportives. Le Jonquiérois a connu un début de saison en dents de scie, mais il s’est avéré un élément clé de la formation des bleus dernièrement. Il a marqué huit buts en plus de se faire complice de 12 autres pour un total de 20 points en 18 joutes.
  • Du côté des performances, Samuel Houde a été élu le joueur offensif du mois et Louis Crevier le joueur défensif. Houde a aussi mérité la Coupe Chicoutimi Chrysler remise au joueur du mois d’octobre chez les Saguenéens. Il est le meilleur marqueur des Sags depuis le début de la saison avec 10 buts et 15 passes pour 25 points en 18 parties. Pour ce qui est de Crevier, le défenseur format géant a connu un excellent début de campagne. Il a récolté six buts et deux aides en 18 rencontres en plus de s’illustrer dans son territoire. Il a également fait preuve de discipline alors qu’il n’a qu’une seule pénalité mineure depuis le début de la saison.
  • Le Titan d’Acadie-Bathurst a finalement remporté un match cette saison et à la grande surprise, ce gain a été obtenu contre les Wildcats de Moncton qui se présentaient à Bathurst sur une série de huit victoires et seulement trois défaites depuis le début de la saison. Cette victoire était également la première à domicile depuis le 5 octobre 2018 pour le Titan, une disette de 40 matchs.