Vous pouvez parier un vieux 2 $ que Jean-François Jolin fera partie du groupe d'entraîneurs des Saguenéens de Chicoutimi quand débutera le camp d'entraînement de l'équipe, dimanche.

Pariez sur Jolin

Vous pouvez parier un vieux 2 $ que Jean-François Jolin fera partie du groupe d'entraîneurs des Saguenéens de Chicoutimi quand débutera le camp d'entraînement de l'équipe, dimanche.
Dans sa recherche d'un nouvel adjoint, Yanick Jean a rencontré trois candidats au cours des derniers mois, y compris Jolin. Tout indique qu'il est l'heureux élu et sa nomination sera confirmée dans les prochaines heures. Chez les Saguenéens, il se joindra à Jean et à Claude Bouchard.
L'entraîneur chicoutimien n'a pas voulu confirmer l'arrivée prochaine de Jean-François Jolin, mardi, mais il a tout de même indiqué que ce dernier a fait partie des candidats rencontrés, tout comme Réal Paiement et Martin Cadorette.
«Ce sont les trois personnes qui m'ont contacté, a reconnu le pilote des Saguenéens. Un autre entraîneur a montré de l'intérêt, mais il a finalement trouvé du travail dans la Ligue américaine de hockey. J'ai eu de bonnes discussions avec les trois.»
Puisque Claude Bouchard ne pourra travailler à temps plein avec les Saguenéens (il sera aussi à l'emploi de la Commission scolaire De La Jonquière et dirigera les Marquis de Jonquière), Yanick Jean était à la recherche d'un autre adjoint capable de se consacrer exclusivement à la formation chicoutimienne et de prendre la responsabilité de la défensive. Jean-François Jolin sera en mesure de le faire. De plus, il s'inscrit parfaitement dans le genre d'organisation que souhaite monter Yanick Jean. Celui-ci parle souvent de l'importance de créer un sentiment d'appartenance et l'addition d'un adjoint de la région ne serait que logique.
Autre élément qui milite en faveur de Jean-François Jolin, il connaît déjà très bien l'entraîneur des Saguenéens. Il a participé à son école de hockey à Roberval à plusieurs reprises.
Jean-François Jolin fait partie du milieu régional du hockey depuis longtemps. Il a dirigé l'Extrême midget espoir du Saguenay-Lac-Saint-Jean pendant plusieurs saisons. Depuis mai 2012, il était l'entraîneur de la version juvénile des Mustangs de l'Odyssée Dominique-Racine.