Le comité de sélection de la Coupe Memorial 2015 est arrivé à Saguenay hier. Hugues Constantineau, Paul Wilson (président), Michel Coté, Gilles Courteau, Patrick Lalime et André Baril ont été accueillis par les coprésidents du comité de candidature de Saguenay, Roger Fradette et Étienne Jacques, et par le gouverneur des Saguenéens, Phil Desgagné.

Opération charme

Le comité de candidature de Saguenay pour la Coupe Memorial 2015 jouera sa propre version de la Grande Séduction, aujourd'hui. Pendant toute la journée, il tentera de convaincre les membres du comité de sélection que Saguenay représente l'endroit idéal pour accueillir le Championnat canadien de hockey junior, l'an prochain.
Composé de Paul Wilson, Hugues Constantineau, Michel Côté, André Baril et Patrick Lalime, le comité de sélection est arrivé à Saguenay hier en compagnie du commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau. Ce matin, après un déjeuner en compagnie de gens d'affaires à l'Auberge des 21 de La Baie, ils se dirigeront au centre Georges-Vézina en hélicoptère. Le groupe saguenéen a choisi ce mode de transport pour permettre à ses visiteurs d'avoir une vue d'ensemble de tous les services qui se trouvent à proximité du centre sportif. Dans son plan de match, il a prévu que 90 pour cent des activités associées à la Coupe Memorial seraient présentées dans un environnement qu'il appelle l'Espace M.
En présence de son président d'honneur, Marc Bergevin, et d'un de ses ambassadeurs, Marc Denis, le comité de candidature de Saguenay présentera la majeure partie de son dossier pendant le séjour du comité de sélection au centre Vézina. Tout le monde prendra ensuite la direction de la Zone portuaire de Chicoutimi. À cet endroit, un rassemblement populaire est prévu entre 13 h et 14 h 30. Les responsables régionaux espèrent une forte participation du grand public à cette occasion.
Confiant
Coprésident du comité de candidature, Roger Fradette se montrait à la fois fébrile et confiant, hier, à l'approche du jour J. Il espère que le comité de sélection penchera en faveur d'une ville qui ressemble à la grande majorité des équipes de hockey junior majeur au Canada. «Je crois sincèrement qu'un événement dans un petit marché offre une plus grande garantie de réussite, avance Roger Fradette. Prenons la Coupe du monde de patinage de vitesse comme exemple. Faites une Coupe du monde à Saguenay et vous remarquerez un engouement, une fierté, une qualité d'organisation et une mobilisation qu'on ne voit pas dans les grands centres. Oui, notre candidature est intéressante parce qu'elle représente les petits marchés, qui en passant, forment 70 pour cent des équipes de la Ligue canadienne de hockey, mais aussi parce qu'un tel événement créerait un engouement. Shawinigan en a fait la preuve en 2012. Nous avons tous les éléments pour faire un succès de cet événement.
«Outre le fait que notre candidature est légitime et représente bien la ligue, je souhaite que les membres du comité soient en mesure de dire, quand ils partiront mardi soir, qu'ils sont convaincus que les gens de Saguenay sont capables de faire de la Coupe Memorial un bel événement.»
Roger Fradette croit que la proximité des services nécessaires à la tenue de la Coupe Memorial et la présence d'un comité de candidature bénévole et indépendant font partie des forces de Saguenay.
Il a toujours mentionné que Saguenay et Québec ont des candidatures bien différentes. Il estime que les dernières semaines en ont fait la preuve. Il ne doute pas du tout de la capacité de Québec d'organiser l'événement, mais il pense Saguenay peut offrir une couleur différente.
«Cette couleur différente, c'est la mobilisation populaire, la proximité des installations et l'expertise que nous avons développée au fil des années en matière de bénévolat, précise Roger Fradette. Nous pouvons déjà disposer d'une pépinière de bénévoles. Financièrement, nous avons déjà reçu un signal des gens d'affaires. Ils nous ont assuré de leur participation. Sans dire que ce sera facile, c'est plus que mission possible d'aller chercher d'autres commanditaires. C'est très motivant.»
Comme l'a mentionné Roger Fradette, le comité de sélection quittera Saguenay ce soir. Mercredi, il répétera le même exercice avec les responsables de la candidature des Remparts de Québec.