Olivier Galipeau a salué les partisans chicoutimiens une dernière fois, dimanche, après le match face aux Tigres.

Olivier Galipeau passe au Titan

Les Saguenéens ont officiellement échangé l’un des joueurs les plus convoités sur le marché des transactions. Olivier Galipeau prend la direction du Titan d’Acadie-Bathurst en retour de cinq choix au repêchage. Le pacte n’est pas final, de sorte qu’elle sera complétée lors des Assises de la LHJMQ, en juin prochain.

En retour de leur capitaine, les Bleus reçoivent, pour le moment, un choix de quatrième ronde en 2018, deux choix en 2019 (deuxième et troisième tours) et deux autres en 2020 (troisième et cinquième rondes). Il est permis de croire que des choix pourraient se transformer en joueurs dans quelques mois.

Le directeur général des Saguenéens, Yanick Jean, annonçait la transaction au terme du match face aux Tigres de Victoriaville, dimanche après-midi. Galipeau était d’ailleurs en uniforme pour une dernière fois et il a été utilisé à outrance par son entraîneur.

«Est-ce que la transaction est finale? Tirez-en vos propres conclusions», a déclaré Jean, qui n’a pas caché que la décision d’échanger le vétéran était la meilleure à prendre pour le futur de l’organisation.

«Olivier a été un professionnel, il était au courant et il tenait absolument à venir jouer le match du 31 décembre à Chicoutimi, a ajouté Yanick Jean. C’est pourquoi on a attendu avant de procéder à la transaction. Également, pour le bien de sa carrière, il s’en va dans une équipe qui a investi beaucoup pour essayer de gagner le championnat cette saison.»

Olivier Galipeau avait été acquis des Foreurs de Val-d’Or en janvier dernier, en retour du jeune défenseur David Noël, de l’attaquant Jake Smith, d’un choix de deuxième ronde en 2017 et d’un autre de troisième tour en 2019. Les Sags avaient également obtenu un choix de sixième ronde en compagnie de Galipeau. 

Il a disputé 67 matchs de saison régulière, récoltant 54 points, et il a connu d’excellentes séries la saison dernière.

En plus de récolter 13 points en 16 matchs, Galipeau a littéralement éliminé les Huskies lors du septième match de la ronde quart de finale, marquant le but égalisateur en fin de troisième période, avant d’enfiler l’aiguille en prolongation.

«Il a seulement joué une saison, mais il a eu beaucoup plus d’impact que ça, a reconnu Yanick Jean. Ça a été un très bon jouer pour les Saguenéens de Chicoutimi, mais ça a surtout été un individu extraordinaire à côtoyer. Quand tu es entraineur et que tu fais ce métier, ce fut un honneur et un privilège de pouvoir côtoyer une personne de sa trempe.»

Yanick Jean a confirmé que la demande était forte pour obtenir les services d’Olivier Galipeau. Il a signalé que les équipes n’étaient pas toutes prêtes à payer le prix exigé.

Olivier Galipeau savait qu’il enfilait l’uniforme des Saguenéens pour une dernière fois dimanche. Il a tenté de ne rien changer dans sa préparation.

«J’ai essayé de gérer la situation comme je le fais depuis le début de la saison, a-t-il indiqué. C’est ma dernière année junior donc je veux profiter de chaque match. Dans ce cas-ci, c’était d’en profiter encore plus parce que c’était mes derniers moments avec les gars et avec les partisans.»

Galipeau a reçu une chaude ovation au terme de la partie. À n’en pas douter, les partisans l’ont rapidement adopté.

«C’est vraiment gratifiant de se sentir apprécié comme ça, a lancé le hockeyeur. Je suis vraiment fier de l’équipe, on a énormément progressé depuis le début de la saison. J’ai fait de mon mieux et si je me regarde dans le miroir, je peux être fier de ce que j’ai fait.»

Le vétéran défenseur n’aura pas à attendre longtemps avant de rendre visite à ses anciens coéquipiers. Le Titan d’Acadie-Bathurst est de passage à Chicoutimi, le 11 janvier.

Pour pallier au départ de Galipeau, un nouveau joueur se greffera aux Sags en début de semaine prochaine. Il s’agit d’un défenseur de 20 ans qui évoluait dans la Ligue de l’Ontario. Yanick Jean n’a pu dévoiler son identité puisqu’il les papiers de libération n’ont pas été encore acheminés aux bureaux de la LHJMQ.

Pour ce qui est du poste de capitaine laissé vacant, Yanick Jean préfère se donner du temps. «J’ai une petite idée de qui ça va être, mais on va attendre un peu», a-t-il laissé savoir.

Les parents d’Olivier Galipeau, Julie Morin et Claude Galipeau, ont assisté au dernier match de leur fils dans l’uniforme chicoutimien.

Pointes de plume

• C’est maintenant officiel, Zachary Lavigne souffre d’une mononucléose. L’attaquant, qui connaît la meilleure saison de sa carrière au plan offensif, est toujours au repos au domicile familial. Il sera de retour à Chicoutimi à temps pour le début de la session d’hiver au cégep. Yanick Jean s’attend à pouvoir compter sur son attaquant au début du mois de février... 

• Journée tranquille chez les Saguenéens, côté transactions. Yanick Jean a fait savoir que les autres directeurs généraux s’informaient à propos de quelques vétérans, mais rien de concret pour le moment...

• Si ce fut calme chez les Sags, on ne peut en dire autant ailleurs dans le circuit Courteau. Pas de moins de trois transactions majeures ont littéralement mis le feu à la twittosphère. Gardien le plus en vue sur le marché, Étienne Montpetit est passé des Foreurs de Val-d’Or aux Tigres de Victoriaville en retour de trois choix au repêchage (première, deuxième et troisième rondes). Victoriaville a aussi mis la main sur le meilleur marqueur des Foreurs, Simon Lafrance...

• Premier au classement général, l’Armada de Blainville-Boisbriand a frappé fort en faisant l’acquisition de Drake Batherson des Screaming Eagles du Cap-Breton. Selon Mikaël Lalancette de la chaîne TVA Sports, le pacte sera conclu à la fin du Championnat mondial de hockey junior. Batherson s’active présentement avec le Canada à ce tournoi...

• Finalement, les Remparts de Québec ont ajouté le gardien de but de 20 ans Antoine Samuel, du Drakkar de Baie-Comeau, en retour de deux choix de deuxième rondes. Pour faire de la place à un casier de 20 ans, les Remparts ont expédié Luke Kirwan à ce même Drakkar. En retour, Baie-Comeau a envoyé une sélection de cinquième ronde à Québec...