Le Chicoutimien Olivier Bouchard est le nouvel entraîneur des habiletés des Saguenéens.
Le Chicoutimien Olivier Bouchard est le nouvel entraîneur des habiletés des Saguenéens.

Olivier Bouchard se joint aux Sags comme entraîneur des habiletés

Dave Ainsley
Dave Ainsley
Le Quotidien
Les Saguenéens ajoutent un autre entraîneur de la région à leur personnel. Le Chicoutimien Olivier Bouchard est le nouvel entraîneur des habiletés de l’équipe, remplaçant Xavier Boucher.

«On greffe un autre entraîneur de la région à notre équipe», se félicite l’entraîneur-chef et directeur général des Sags, Yanick Jean, faisant remarquer qu’à l’exception de l’entraîneur des gardiens Alex Carrier, tous les autres membres du personnel proviennent du Saguenay-Lac-Saint-Jean avec le nouveau venu, Claude Bouchard, Marc-André Gagnon et lui-même.

Yanick Jean mentionne que Xavier Boucher a accepté récemment un poste d’adjoint avec les Estacades de Trois-Rivières dans le midget AAA, d’où il est natif, et ne pouvait donc plus continuer l’aventure avec les Sags qui prend fin après une saison. Olivier Bouchard a ensuite été approché pour le poste vacant de responsable des habiletés, qui est une tendance émergente dans le monde du hockey. «C’est un jeune qui a du potentiel, qui est passionné et qui mange du hockey. Je suis content de pouvoir le faire travailler chez nous», d’exprimer Yanick Jean à propos de son nouvel adjoint de 23 ans qui est bien connu dans le monde du hockey régional.

Après avoir évolué dans le collégial division un avec les Jeannois du Collège d’Alma, Olivier Bouchard s’est rapidement dirigé vers le métier d’entraîneur où il gravit depuis les échelons rapidement, lui qui en est à sa cinquième saison. En plus de ses nouvelles fonctions avec les Sags, il conservera son poste d’entraîneur-chef des Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean pee-wee AAA élite, champions en titre de la Ligue d’excellence du Québec. «Ça va me faire une tâche de hockey complète. Je vais faire les Sags le matin et les Espoirs l’après-midi», explique l’entraîneur de l’année dans la LEQ qui complétera également son baccalauréat en éducation physique à l’Université du Québec à Chicoutimi. Pour lui, se retrouver dans le junior majeur, et particulièrement avec les Sags, faisait partie de ses objectifs de carrière.

«Je suis un gars de la région. Quand j’étais jeune, je regardais les joueurs et l’équipe et ç’a toujours été un rêve de jouer pour les Sags. Aujourd’hui, de me retrouver dans l’organisation comme entraîneur, c’est un petit rêve d’enfance qui se réalise», de décrire Olivier Bouchard.

Fils de l’ancien recruteur des Sags Carl Bouchard, le Chicoutimien est également en train de se spécialiser dans les habiletés. Déjà détenteur d’une certification de Hockey Québec, il a été l’un des 20 entraîneurs retenus au début de l’été dès sa première tentative pour une formation de Hockey Canada qui s’échelonnera sur près de deux ans. En raison de la pandémie, il n’a pu se rendre à Calgary, mais a tout de même suivi une formation virtuelle d’une semaine au début du mois de juillet. Ce n’est que partie remise, car il doit se rendre en Alberta l’été prochain pour peaufiner son apprentissage et ensuite compléter sa certification avec divers travaux et cliniques.

«C’est la dernière saison qui m’a fait prendre conscience de l’importance des habiletés. On a axé beaucoup là-dessus au détriment de choses qu’on trouvait peut-être moins importantes et ç’a donné d’excellents résultats. C’est venu me prouver que les habiletés sont une facette importante pour développer des joueurs de hockey», explique Olivier Bouchard qui n’hésitera pas à se servir des outils technologiques à sa disposition.

«La game est vraiment rendue avancée et on trouve plein de méthodes. C’est vraiment poussé et il faut savoir en tirer davantage», fait-il valoir.