Laissé de côté lors des deux premiers matchs, Nicolas Roy a bien hâte de disputer un premier match avec les Golden Knights.

Nicolas Roy souhaite rester «en haut»

Nicolas Roy n’a toujours pas fait ses débuts avec les Golden Knights de Vegas, mais au moins, l’ancien capitaine des Saguenéens se trouve dans l’entourage de l’équipe de la Ligue nationale.

Mardi, l’attaquant de 22 ans, acquis au cours de l’été des Hurricanes de la Caroline, a d’abord été envoyé dans la Ligue américaine en raison d’une technicalité due aux contrats, mais dès le lendemain, il était de retour avec le grand club. « Je voulais rester et j’ai été capable de le prouver. Je commence l’année ici. C’est sûr que je suis content », a commenté Nicolas Roy vendredi après l’entraînement matinal des siens en vue du match en soirée à San Jose où il n’était pas en uniforme. Il est en quelque sorte l’attaquant supplémentaire avec deux autres blessés, Cody Eakin et Alex Tuck, ce dernier pour une plus longue période.

Même s’il n’a pas été habillé pour les deux premiers matchs des Golden Knights, c’est la première fois de sa carrière que Nicolas Roy débute la saison dans la Ligue nationale. L’an dernier, il avait été nommé joueur de la première semaine dans la Ligue américaine et quelques jours plus tard, il avait été rappelé pour six matchs. Il a ensuite été retourné avec les Checkers de Charlotte pour le reste de la saison, remportant la coupe Calder. Cette fois, il espère que la suite sera différente.

« Commencer directement au début, ça prouve qu’ils veulent que je fasse partie de cette équipe », d’estimer Nicolas Roy.

« J’ai passé deux ans dans la Ligue américaine et j’ai vu comment ça se passait. Je pense que je suis prêt à passer au prochain niveau et que c’est comme ça que ça va se passer. Je ne suis pas Sidney Crosby ni Alexander Ovechkin, alors je dois faire ma place. Ça va être petit à petit. Là je suis avec l’équipe et quand je vais avoir la chance de jouer, ce sera de montrer que je peux l’aider à gagner », d’exprimer celui qui porte maintenant le numéro 10. Il apprécie également l’ambiance qui règne à Vegas alors que le hockey et les Golden Knights commencent à prendre de plus en plus leur place. Il lui est même arrivé quelques fois de se faire reconnaître sur la rue par des partisans.

« Ce n’est que leur troisième saison, mais tu vois qu’ils ont voulu commencer du bon pied. C’est une organisation qui a beaucoup de fierté. Lors des matchs préparatoires, on remplissait tout le temps avec 18 000-19 000 spectateurs. Il y a vraiment une belle ambiance autour de l’équipe », de partager Nicolas Roy qui suit de loin ce qui se passe avec les Saguenéens et se promet bientôt de visionner un match quand son horaire du temps lui permettra.