Menés par Anthony Mantha, les Foreurs de Val-d'Or ont eu le dessus sur les Saguenéens par le pointage de 4 à 3.

Moins opportunistes que l'adversaire

Peu opportunistes et faisant face au meilleur marqueur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Saguenéens de Chicoutimi ont baissé pavillon 4 à 3 aux mains des Foreurs de Val-d'Or, hier.
Anthony Mantha a rapidement rappelé aux Saguenéens pourquoi il compte en moyenne un but par match cette saison, en ouvrant le pointage en première. C'était son 44e de la saison, en 43 rencontres.
«Je pense que l'on a joué une bonne ''game'', mais on a manqué des chances comme ça n'a pas de bon sens. On a raté des échappées, on a manqué des chances en avantage numérique... Et bien entendu, de l'autre côté, Mantha saisit les opportunités. L'histoire du match, c'est qu'on a travaillé fort, mais qu'ils ont marqué un but de plus que nous.»
Dominic Beauchemin a égalé la marque en touchant la rondelle au vol, aussi en première.
En deuxième, Mantha est revenu à la charge, puis Pierre-Maxime Poudrier, un ancien des Sags, a fait 3 à 1.
Jérémy Bouchard, Nicolas Roy et Janne Puhakka ont ensuite réalisé une belle manoeuvre, permettant au Finlandais d'inscrire son 17e de la saison. C'était 3 à 2 après deux périodes, mais Jérémy Fraser est venu faire 4 à 3.
L'Abitibien Nicolas Roy, avec son deuxième de la fin de semaine devant ses partisans, a redonné espoir aux Sags qui n'ont toutefois pas réussi à créer l'égalité avant que ne sonne la sirène.
«Ce trio (Bouchard, Roy et Puhakka) a été notre meilleur offensivement ce soir (hier). Ça n'enlève rien aux autres, c'est juste que celui-là a vraiment été très bon. Nicolas connaît un bon voyage devant les siens. Il avait bien joué contre Rouyn, et encore contre Val-d'Or.»
Les trois joueurs ont obtenu deux points chacun hier.
Les Sags ont lancé 32 fois sur Antoine Bibeau. Julio Billia a fait face à 30 tirs.
«Il a très bien fait cela. Il n'a absolument rien à se reprocher. Notre défensive a bien fait cela aussi. Vraiment, c'était une bonne partie de notre part. Il nous manquait juste une ''tite'' chose pour gagner.»
Guerre des étoiles
Une bagarre très improbable est survenue en deuxième période, alors que les as de chaque club, Anthony Mantha et Laurent Dauphin, en sont venus aux coups. Mantha a écopé d'une pénalité supplémentaire pour avoir été l'instigateur. «C'était la guerre des étoiles, a ironisé Bosch. Il y avait eu une mise en échec en première période, et les gars ont lâché les gants en deuxième. Je donne du crédit à Dauphin parce qu'il s'est attaqué à un gars plus gros que lui, et il était en fin de présence en plus.»
Les deux équipes se revoient aujourd'hui pour le troisième match du périple en Abitibi des Saguenéens. La rencontre débute à 16h au centre Air Creebec.
«On espère encore une grosse partie, c'est clair. Hier (vendredi), on n'a pas joué 60 minutes et ça nous a coûté la partie. Aujourd'hui (hier), on a bien joué. Espérons qu'on jouera encore bien demain (aujourd'hui)", a souhaité Bosch.
° Comme la veille, Nicolas Roy a hérité de la troisième étoile de la partie...
° Anthony Mantha est premier marqueur de la LHJMQ avec 92 points en 43 rencontres. Anthony Duclair, des Remparts de Québec, est au deuxième rang, mais il a joué neuf parties de plus que le Foreur. C'est Duclair le meilleur buteur de la ligue, avec 47 filets en 52 matchs...
° Louick Marcotte et Guillaume Gélinas, aussi des Foreurs, pointent respectivement au 4e et au 5e rang des marqueurs de la ligue...