Pour une deuxième fois, Dawson Mercer se retrouve en nomination en compagnie d’Alexis Lafrenière de l’Océanic, cette fois pour le trophée Paul-Dumont remis à la personnalité de l’année dans la LHJMQ.
Pour une deuxième fois, Dawson Mercer se retrouve en nomination en compagnie d’Alexis Lafrenière de l’Océanic, cette fois pour le trophée Paul-Dumont remis à la personnalité de l’année dans la LHJMQ.

Mercer encore en lice avec Lafrenière

Dawson Mercer continue d’attirer l’attention. Cette fois, l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi se retrouve finaliste pour le trophée Paul-Dumont de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) remis à la personnalité de l’année.

Encore une fois, Dawson Mercer se retrouve en compétition avec l’attaquant de l’Océanic de Rimouski, Alexis Lafrenière, qui aura l’occasion de mettre la main sur ce trophée pour une deuxième année consécutive. Les deux joueurs sont également en lice pour le trophée Michael-Bossy du meilleur espoir professionnel en compagnie d’un autre joueur des Sags, Hendrix Lapierre. Le trio de finalistes est complété par le gardien des Islanders de Charlottetown, Matthew Welsh.

« Je suis très heureux d’être en nomination pour ce trophée. C’est très important de traiter les autres comme vous voulez être traités. Gardez le sourire et soyez toujours reconnaissants pour ce qui vous arrive. Je veux remercier tous ceux qui m’ont aidé à devenir la personne que je suis maintenant. Je veux aussi féliciter les deux autres finalistes », a commenté Dawson Mercer dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux de la LHJMQ.

Fondé en l’honneur de l’ancien directeur général et président du circuit junior majeur, Paul Dumont, décédé en 2008, ce trophée « récompense un individu qui a eu un impact médiatique positif et qui a contribué à améliorer l’image de la LHJMQ tout au long de la saison », précise la LHJMQ dans un communiqué. Parmi les récipiendaires depuis son instauration en 1990, on retrouve notamment Sidney Crosby, Jonathan Drouin, Brad Richards et Michel Therrien.

« Dawson Mercer est probablement celui qui a connu la plus grande ascension au cours de la dernière année. Joueur sous-estimé au début de la campagne 2019-2020, son éthique de travail irréprochable, son talent incroyable et sa personnalité en or ont fait de lui l’un des favoris des partisans, des dépisteurs et des journalistes. La fierté de Bay Roberts, à Terre-Neuve, a sans cesse dépassé les attentes au cours de la saison. Il a été récompensé par des invitations à la Série Canada-Russie CIBC, au Championnat mondial de hockey junior — où il a remporté l’or aux côtés de Lafrenière — ainsi qu’au Match des meilleurs espoirs LCH/LNH Kubota », relate le communiqué à propos de l’attaquant de 18 ans des Sags qui est classé au 10e rang du Bureau central de recrutement de la Ligue nationale de hockey.

« Alexis Lafrenière a certainement reçu plus d’attention médiatique que la plupart des acteurs du hockey en 2019-2020. L’Eustachois est pressenti pour être le premier choix de la prochaine séance de sélection de la LNH depuis déjà quelques années. Son talent et son intelligence sur la glace ont assurément attiré davantage les regards durant son année de repêchage, mais cela ne l’a pas empêché de terminer comme meilleur pointeur de la LHJMQ avec une récolte de 112 points en 52 matchs. Le jeune homme de 18 ans a également performé de manière exceptionnelle sur la scène internationale. Il agissait à titre de capitaine dans la conquête de la médaille d’or d’Équipe Canada au Mondial Junior, en plus d’être nommé meilleur joueur du tournoi. Lafrenière a aussi été le capitaine d’Équipe Blanc au Match des meilleurs espoirs LCH/LNH Kubota », souligne-t-on sur la candidature de l’attaquant de l’Océanic.

« Matthew Welsh est définitivement l’un des meilleurs gardiens, étudiants et individus à avoir évolué au sein de la LHJMQ. Originaire d’Halifax, le gardien vient de conclure sa cinquième et dernière saison avec les Islanders de Charlottetown. Au terme d’une carrière de 224 parties, il est devenu le détenteur du record pour le plus de minutes disputées dans la LHJMQ. Le jeune homme de 20 ans est également un modèle pour les étudiants-athlètes actuels et futurs. Il a prouvé tout au long de sa carrière junior qu’il est possible de combiner de bonnes performances sur la glace et sur les bancs d’école. De plus, Welsh a attiré beaucoup d’attention médiatique grâce à son implication communautaire exceptionnelle ainsi que sa personnalité charismatique », détaille le communiqué à propos de Matthew Welsh, qui a remporté l’an dernier le trophée Marcel-Robert en tant qu’étudiant par excellence.