Antoine Marcoux

Marcoux va rester avec les Sags

Antoine Marcoux peut dormir sur ses deux oreilles. Le directeur général des Saguenéens, Yanick Jean, ne sacrifiera pas l'attaquant de 20 ans dans ses emplettes.
«Impossible», tranche sans hésiter Yanick Jean sur la possibilité de faire l'acquisition d'un autre joueur de 20 ans. Le portrait à ce niveau est donc complet, affirme-t-il avec un trio complété par le gardien Julio Billia et le nouveau venu Joey Ratelle.
Après avoir marqué 13 buts l'an dernier, sans être utilisé sur la première vague d'avantage numérique, Antoine Marcoux est plus au ralenti cette saison.
Après une grave blessure à la mâchoire dès la fin de semaine initiale qui lui a fait rater une dizaine de rencontres, il n'a touché la cible que trois fois pour un total de neuf points en 24 matchs. Pour Yanick Jean, l'apport du vétéran va bien au-delà des statistiques offensives.
«Un joueur de hockey, c'est plus que des buts et des passes», précise Yanick Jean, se lançant ensuite dans une salve de compliments envers le vétéran joueur de centre pour son travail en situations défensives.
«Il rend les autres meilleurs. Il est capable de faire face à n'importe quel trio dans la LHJMQ, il est très bon en désavantage numérique. C'est un joueur apprécié par tous les autres», souligne le pilote des Bleus, précisant que son absence s'est grandement fait sentir en début de saison, tout comme son retour au jeu après avoir raté neuf rencontres.
«Il permet à Nicolas Roy de ne pas se retrouver sur la glace pour 30 minutes et d'affronter les meilleurs trios adverses», fait valoir Yanick Jean, assurant que son rôle sur le 3e trio ne changera pas d'ici la fin de la saison.
«Quand tu lui dis que tel joueur ne doit rien faire à cinq contre cinq, il est capable d'accomplir cette mission, raconte Yanick Jean. Il accepte son rôle. Il n'est jamais venu cogner à la porte de mon bureau pour me demander de l'insérer sur l'avantage numérique. C'est ça du leadership. C'est de l'oubli de soi. Il n'y a pas beaucoup de joueurs comme lui dans le junior majeur. C'est pour ça qu'il est aussi respecté.»
Pointes de plume
• Les Islanders de Charlottetown ont mis la main sur un défenseur convoité, Nicolas Meloche, mercredi. Le vétéran de 19 ans s'en va à l'Île-du-Prince-Édouard en provenance des Olympiques de Gatineau en compagnie du gardien Mark Grametbauer et d'un autre arrière, Jean-Sébastien Taillefert. Les défenseurs Will Thompson, 19 ans, Marc-Olivier Alain, 16 ans, ainsi que les attaquants de 17 ans Shawn Boudrias et Carl Gervais font le chemin inverse...
• Impliqué dans la transaction amenant Joey Ratelle avec les Sags, l'attaquant Nicolas Guay terminera la saison avec les Voltigeurs de Drummondville. Il disputera son premier match au retour de la pause des Fêtes, le 28 décembre. Guay avait décidé de s'exiler lors du camp d'entraînement pour évoluer avec le EC Red Bull de Salzbourg, en Autriche. En 15 rencontres, il a obtenu une passe...