Nikita Lyamkin

Lyamkin a débuté droitier

Lorsqu'il a commencé à jouer au hockey, Nikita Lyamkin utilisait un bâton droitier. Le défenseur russe, qui communique de plus en plus, a révélé cette information à ses coéquipiers et aux entraîneurs hier.
Nikita Lyamkin raconte qu'à l'âge de quatre ans, alors qu'il a débuté à jouer au hockey dans son village natal de Barnaul, naturellement, il jouait de la droite. Toutefois, lors d'un entraînement, il n'y avait plus de bâton pour droitiers et a donc été forcé de se débrouiller avec un bâton gaucher. Il s'est donc habitué de ce côté qu'il utilise encore aujourd'hui. «Je ne m'en souviens pas vraiment, mais mes parents me racontent souvent cette anecdote», confie Nikita Lyamkin qui est de plus en plus à l'aise avec l'anglais.
Les entraîneurs n'ont pas été surpris par cette affirmation. Sans vérifier, ils croient Lyamkin sur parole. «De la manière qu'il joue et qu'il lance, c'est fort plausible», annonce Patrice Bosch. Le Russe concède qu'il a trouvé très difficile les premiers mois au Saguenay où il n'était pas capable de s'exprimer. Il ne savait même pas ce que signifiait ''puck'' ou encore ''stick''. Depuis son arrivée, il suit des cours en anglais et fait des progrès remarquables. Cette facilité grandissante de communiquer coïncide avec une amélioration notable de son jeu depuis quelques semaines. «Je peux parler, pas très bien, mais assez pour que tout le monde me comprenne», indique le grand défenseur russe qui a fait vibrer la foule du centre Georges-Vézina à quelques reprises avec des séquences spectaculaires, dont mercredi, en fin de match. «Je me sens de mieux en mieux», confie Nikita Lyamkin qui aimerait être de retour la saison prochaine.