Modèle inspirant tant sur la glace qu’un peu partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le capitaine des Saguenéens de Chicoutimi Rafaël Harvey-Pinard est le candidat tout désigné pour le Trophée du joueur humanitaire qui sera décerné dans le cadre du Gala des rondelles d’Or de la LHJMQ. 
Modèle inspirant tant sur la glace qu’un peu partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean, le capitaine des Saguenéens de Chicoutimi Rafaël Harvey-Pinard est le candidat tout désigné pour le Trophée du joueur humanitaire qui sera décerné dans le cadre du Gala des rondelles d’Or de la LHJMQ. 

LHJMQ: l’implication communautaire de Harvey-Pinard reconnue

Dans la foulée de son acquisition par les Saguenéens de Chicoutimi l’été dernier, le Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard était de retour au bercail pour disputer sa dernière campagne dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ce dernier n’a pas perdu de temps pour s’assurer que son impact soit ressenti non seulement sur la patinoire, mais aussi au sein de la communauté. C’est pourquoi il a été choisi pour représenter les Saguenéens comme candidat pour le Trophée du joueur humanitaire (implication communautaire) dans le cadre du Gala des rondelles d’Or du circuit Courteau dont les grands lauréats seront dévoilés prochainement.

Quelques semaines après avoir été nommé capitaine des Sags, il a été nommé 57e ambassadeur de l’ancienne ville d’Arvida. À 20 ans, il est devenu le plus jeune des ambassadeurs à recevoir cet honneur. Harvey-Pinard s’est aussi rapidement impliqué auprès des jeunes des écoles primaires afin de démontrer l’importance des saines habitudes de vie sur la santé.

Doté d’un leadership indéniable, Rafaël constitue un modèle incroyable pour les jeunes de la région. En plus de performer sur la glace et d’avoir été repêché par le Canadien de Montréal, le #11 est en outre un étudiant modèle remportant plusieurs bourses. Idole de plusieurs jeunes partisans, il est allé à leur rencontre à quelques reprises dans leurs écoles. Toujours souriant et toujours prêt à en donner plus pour rendre les jeunes heureux, le Jonquiérois a vraiment à cœur d’inspirer la jeunesse de la région et de faire rayonner son club auprès de la population.

Harvey-Pinard s’est aussi associé à plusieurs événements. Il a notamment été la tête d’affiche du Maradon de l’UQAC (l’événement-bénéfice au profit du club sportif Les Inuks), en plus des tournois de golf annuels des Élites de Jonquière et de la Cité étudiante de Roberval.

Le capitaine des Sags a rencontré des équipes du hockey mineur à plusieurs reprises pour leur livrer des discours inspirants. Le #11 est aussi de loin le joueur le plus en demande par les jeunes qui célèbrent leur fête au Centre Georges-Vézina, eux qui ont le privilège de prendre une photo avec leur joueur favori après la période d’échauffement.

+

Prendre la mesure des Sags dans la communauté

(Dave Ainsley) Au cours des derniers mois, à sa dernière saison dans les rangs juniors, Rafaël Harvey-Pinard a pleinement pris la mesure de l’importance des Saguenéens de Chicoutimi dans la communauté régionale. Nommé capitaine de l’équipe après son acquisition des Huskies de Rouyn-Noranda au cours de l’été, l’attaquant originaire de Jonquière a participé à une panoplie d’activités promotionnelles au cours des derniers mois, ce qui lui a valu le titre de joueur humanitaire de l’organisation chicoutimienne. 

«À Rouyn-Noranda, j’essayais de m’impliquer le plus possible. En venant de la région, tout le monde me connaît ici. C’est peut-être plus facile d’être impliqué dans la communauté, d’aller dans les écoles et parler aux jeunes», a fait valoir le récipiendaire des Saguenéens pour la saison 2019-2020 Au fil de la saison, Rafaël Harvey-Pinard s’est notamment rendu dans plusieurs écoles primaires du secteur où il a toujours été bien accueilli. »

«J’ai vraiment eu la chance d’en visiter beaucoup et on voit que c’est important pour l’organisation d’aller voir les jeunes», d’insister le numéro 11, rencontré au début du mois de mars alors qu’il se préparait à disputer un match de hockey-boule dans le gymnase de l’école primaire Trefflé-Gauthier de Jonquière avec son coéquipier et partenaire de trio tant avec les Huskies qu’avec les Sags depuis la mi-décembre, Félix Bibeau. 

«Les jeunes sont contents de nous voir et on est contents de les voir. Tantôt, quand on est arrivés, les jeunes nous ont chanté un ‘‘Go Sags Go’’. C’est le fun à entendre et à voir», d’exprimer l’espoir du Canadien de Montréal.

Comme joueur local et capitaine de l’équipe, Rafaël Harvey-Pinard est bien conscient qu’il est très en demande pour les différents événements promotionnels et se prêt au jeu avec grand plaisir. «Je suis très reconnu. Je me promène dans les rues et tout le monde me parle de hockey et des Sags, mais c’est le fun de le faire. C’est agréable de voir que les gens nous suivent et sont intéressés, avance celui qui a également été nommé joueur-étudiant par excellence chez les Sags, donc finaliste pour le trophée Marcel-Robert. 

«Je ne dirais pas que c’est de la pression parce que pour moi, c’est quelque chose d’agréable d’aller voir les gens. Il faut que tu t’impliques plus, mais c’est vraiment le fun», de noter Rafaël Harvey-Pinard qui est maintenant finaliste pour le titre de joueur humanitaire à travers la LHJMQ, remporté en 2018 par un joueur des Sags, l’attaquant Vincent Tremblay-Lapalme.