Vladislav Kotkov (58) a mis le feu aux poudres en deuxième, en servant une tasse de café à la défensive des Cataractes de Shawinigan. Les Bleus, qui tiraient de l'arrière 3-1 après le premier tiers, ont marqué trois buts sans réplique en deuxième. Samuel Houde (88) a d'ailleurs créé l'égalité 34 secondes plus tard, sur un but sans aide.

Les Saguenéens se sont bien battus

Après trois matchs en autant de jours et des effectifs réduits, les Saguenéens de Chicoutimi ont montré qu'ils ne seraient pas une proie facile même en match présaison. La troupe de Yanick Jean a effectué deux remontées avant de concéder la victoire 6-5 à des Cataractes de Shawinigan frais et dispos, dimanche au Centre Georges-Vézina
Malgré le double des lancers en première (13-6), les Saguenéens ont retraité au vestiaire avec un déficit de 3-1. Seul le Dolmissois Jérémy Fortin a réussi à déjouer le gardien Lucas Fitzpatrick. Mais les Bleus ont sonné la charge en deuxième avec trois buts sans réplique pour prendre les devants 4-3. Le Russe Vladislav Kotkov a pavé la voie en se moquant de la défensive adverse et du gardien Mikhail Denisov, avec l'aide de Samuel Houde et de Jérémy Diotte. À peine 34 secondes se sont écoulées que Houde a ensuite créé l'égalité en s'emparant de la rondelle après avoir effectué une solide mise en échec derrière le filet pour marquer sans aide. Vincent Milot-Ouellet a ensuite profité d'un avantage numérique pour procurer l'avance aux locaux avec la complicité de Diotte et Kelly Klima (4-3).
Les Cataractes ont eux aussi rebondi en force en troisième, avec trois buts consécutifs. Les visiteurs ont bourdonné autour du filet de Zachary Bouthillier et ce dernier, après avoir multiplié les arrêts, a dû s'avouer vaincu par Samuel Asselin qui a logé la rondelle dans le haut du filet pour son deuxième du match. À mi-chemin de la troisième, Mathieu Samson, sur une passe de Jérémy Manseau, a enfilé le 6e but des siens à la faveur d'un jeu de puissance. Mais les locaux n'ont pas baissé les bras. Avec 1m15 à la rencontre, les Saguenéens ont retiré leur gardien au profit d'un sixième attaquant et il faut souligner la détermination de Samuel Houde qui, après un cafouillage avec la rondelle, l'a récupérée pour déjouer la défensive et réduire l'écart à 6-5 avec 29 secondes au tableau.
« Les gars se sont bien battus, mais on dirait que nos adversaires ont su profiter de toutes les chances de marquer qu'ils ont eues. Il y a des matchs comme ça et il ne faut pas oublier que c'est un match de camp d'entraînement », a souligné Yanick Jean après la rencontre. 
D'ailleurs, le pilote des Bleus retient plusieurs points positifs de ce week-end chargé. « L'effort est là, période après période et match après match. Il y a des erreurs de structure, mais je n'ai pas vu de paresse ni de manque d'implication, ce qui est positif. C'est une bonne préparation (pour la vraie saison). C'est difficile ce qu'on vient de vivre en fin de semaine, à ce moment-ci de l'année, mais je pense que c'est bon pour le long terme. »
L'entraîneur-chef des Sagueneéns a surtout apprécié le dévouement de ses troupes. Comme Zachary Lavigne qui « n'avait jamais joué à la défense de sa vie. Il a été bon. Ce sont des détails qui te montrent que le joueur est prêt à faire n'importe quoi pour son équipe. »
Il mentionne également les Diotte et Monette qui ont voulu jouer même s'ils n'étaient pas au meilleur de leur forme. « C'est ce genre de joueurs dont on a besoin », souligne-t-il avec satisfaction.
« J'ai aimé l'effort et l'implication de nos joueurs », ajoute-t-il en mentionnant le travail de Tristan Pelletier et Mathieu Bernier, deux jeunes joueurs du midget AAA appelés en renfort tard samedi. « Il nous manquait des joueurs et Pelletier et Bernier sont venus même s'ils avaient joué vendredi et samedi avec leur équipe midget AAA. Les deux ont été bons. Il y a beaucoup de positif qui ressort de cette fin de semaine », a-t-il conclu.
Pour sa part, l'entraîneur-chef des Cataractes de Shawinigan, Daniel Renaud, a salué le travail de son gardien Lucas Fitzpatrick en première et la persévérance de ses troupes. « On a connu un début de match très ordinaire. Chicoutimi est sorti fort, même si c'était un troisième match en trois soirs. Mais on a réussi à titrer avantage de cette situation. (...) Si (Fitzpatrick) n'avait pas été solide, ça aurait pu être un pointage très différent en première », a-t-il confié.
« Je suis content que nos gars aient continué à y croire en troisième et qu'ils aient continué à pousser. On est conscients de la situation et il va falloir être meilleurs que ça pour commencer un match. »
Pointes de plumes
En plus de German Rubtsov (Flyers de Philadephie) et d'Olivier Galipeau (Blackhawks de Chicago), les Saguenéens étaient privés des services de Joakim Paradis, qui terminait une suspension de deux matchs, et de Morgan Nauss, qui purgeait le premier de deux matchs de suspension...
Nauss sera donc absent vendredi prochain, alors que les Saguenéens disputeront un dernier match préparatoire face aux Remparts de Québec à l'aréna de Pont-Rouge...
Les Cataractes comptaient trois absents partis à des camps pros, soit le Robervalois Samuel Girard, Brandon Gignac et Vasily Glotov...
Les détenteurs d'un billet moitié-moitié doivent conserver leur billet puisqu'un problème technique a empêché l'organisation des Saguenéens de procéder au tirage. Le numéro gagnant sera diffusé sur la page Facebook du club et dans les médias. La cagnotte s'élevait à 386,50 $... Johanne St-Pierre