Les Saguenéens ont pris leur revanche après une défaite de 6 à 1 subie aux mains du Phoenix la semaine dernière.

Les Saguenéens remportent un duel au sommet face au Phoenix

Le duel au sommet de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) entre les Saguenéens de Chicoutimi et le Phœnix de Sherbrooke promettait et le spectacle a été au rendez-vous alors que les Sags ont eu le dessus 8 à 6 au Centre Georges-Vézina samedi après-midi.

Les deux équipes s’étaient affrontées dimanche dernier, dans une rencontre à sens unique à la faveur de Sherbrooke (38-8-4) au compte de 6 à 1. Le Phoenix avait dominé 48 à 18 au chapitre des tirs au but. Cette fois, c’est Chicoutimi (34-9-5) qui a eu le dessus 40 à 28 au grand plaisir des 4142 spectateurs.

Ce résultat resserre l’écart entre les deux équipes au classement. Sherbrooke trône toujours au sommet avec sept points de priorité sur Chicoutimi. Les Sags ont cependant deux matchs en main sur leur rival estrien.

L’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, est très heureux de la tenue de son équipe à cinq contre cinq, à un moment critique de la saison. « La seule raison pourquoi ils ont été dans le match, c’est leur avantage numérique. À cinq contre cinq, on a été de loin le meilleur club sur la glace. J’ai adoré notre gestion de rondelle. On va continuer de peaufiner des choses, mais on a fait un pas en avant comparativement à la semaine dernière. Ça commence à rentrer. »

Les unités spéciales ont eu un rôle important à jouer dans la rencontre. Sherbrooke a été parfait en quatre occasions en plus de marquer une fois à court d’un homme. « On voulait être discipliné et être bon dans notre territoire et ce n’est pas ce qui est arrivé. Notre avantage numérique a été très bon, mais on a eu de la difficulté à sortir de notre territoire », a expliqué l’entraîneur-chef de Phoenix, Stéphane Julien. De leur côté, les Sags ont été deux en cinq.

Yanick Jean est satisfait du rendement de son équipe. « C’était important de connaître une bonne partie. On a connu un très bon match vendredi et encore aujourd’hui. On a vu le leadership à l’intérieur de notre équipe. C’était une fin de semaine clé, pas pour les victoires, mais en rapport avec notre façon de travailler. C’était le jour et la nuit avec la semaine dernière. »

De son côté, Stéphane Julien espérait une meilleure performance des siens, notamment en début de rencontre. « On s’attendait à ce genre de match et quand tu ne réponds pas rapidement, tu es dans le trouble. Les gars étaient engagés, mais c’est en début de match qu’il fallait partir du bon pied. »

Tristan Pelletier et Gregory Kreutzer ont jeté les gants en fin deuxième période pour alimenter la rivalité entre les deux équipes au sommet du classement général.

Un festival offensif

Les Sags ont commencé la partie sur les chapeaux de roue. Dès les premières minutes, ils ont pris d’assaut le filet de Samuel Hlavaj. Les attaques incessantes ont fini par porter ses fruits quand Xavier Labrecque a ouvert la marque. L’ailier de 18 ans a récupéré la rondelle après un tir de Félix-Antoine Marcotty partiellement bloqué, pour enfiler son septième de la saison.

À peine 80 secondes plus tard, Dawson Mercer a profité d’une belle manœuvre en zone offensive de Vladislav Kotkov pour doubler l’avance des siens à mi-chemin en première. À ce moment, le tableau des tirs au but indiquait 11 à 1 en faveur des locaux.

Les troupes de Yanick Jean auraient pu porter un dur coup avec l’avantage d’un homme peu de temps après le but de Mercer, mais le brio défensif du Phoenix a semblé fouetter les visiteurs. Félix Robert a profité de la présence de Félix-Antoine Drolet au cachot pour effectuer un superbe jeu individuel et battre Alexis Shank du revers.

Ce but a fait tourner le vent en faveur de Sherbrooke. Quelques minutes plus tard, Patrick Guay a profité d’un drôle de bon de la rondelle envoyée de la pointe, pour déjouer Shank et créer l’égalité.

Les Saguenéens ont commencé la période médiane comme il l’avait fait en première. Après seulement 20 secondes, Raphaël Lavoie s’est amené sur la droite avant de décocher un tir des poignets digne des ligues majeures pour redonner les devants à Chicoutimi.

Le Phoenix a répliqué en infériorité numérique. Samuel Bolduc a intercepté le disque avant de s’amener en surnombre. Il a remis à Alex-Olivier Voyer qui a ramené les deux équipes à la case départ. Bolduc a récolté sa troisième aide du match sur la séquence.

Alors que la punition n’était toujours pas terminée, Kotkov a répliqué pour donner la troisième avance des Sags dans le match avec son 19e de la saison. L’indiscipline des Sherbrookois leur a fait mal en cette deuxième période. Artemi Kniavez a profité d’un cinq contre trois pour faire 5 à 3.

Les Chicoutimiens n’étaient toujours pas rassasiés. Justin Ducharme a été magistral en entrée de territoire. Son tir a été arrêté par Hlavaj, mais Christophe Farmer passait par là et a poussé le disque dans une cage béante.

Les hommes des Stéphane Julien n’ont pas abandonné pour autant. Samuel Poulin a profité d’une mêlée dans le demi-cercle de Shank lors d’un jeu de puissance, pour réduire l’écart à deux buts en fin de période.

En début de troisième, Thomas Belgarde a profité d’une rare présence sur la glace pour noircir la feuille de pointage et chasser Hlavaj du match. Le changement de gardien a eu l’effet escompté. Bailey Peach a marqué deux fois coup sur coup en avantage numérique pour ramener Sherbrooke à une longueur.

Justin Ducharme a cependant fait mal au Phœnix avec moins de cinq minutes à jouer. Le numéro 71 a été patient avant de décocher son tir et la rondelle a échappé à la vigilance de Thomas Sigouin. Sherbrooke a tout tenté en fin de match, mais le mal était fait.

Les Saguenéens seront de retour à l’action mercredi, alors qu’ils seront en visite au Centre Gervais Auto de Shawinigan pour se mesurer aux Cataractes (22-26). Sherbrooke profitera d’un plus long congé avant d’entreprendre une série de trois matchs en trois jours dans les maritimes contre le Titan d’Acadie-Bathurst (9-33-7) vendredi.

+

Pointe de plume

  • Avec une passe sur le deuxième but des Saguenéens, Vladislav Kotkov a atteint le plateau des 150 points en carrière dans la LHJMQ.
  • Alexis Shank a récolté sa 28e victoire de la saison pour égaler la saison 2001-2002 de Jeff Drouin-Deslauriers, au 10e rang dans l’histoire des Saguenéens. Il est le meneur à ce chapitre cette saison dans la LHJMQ avec quatre de plus que Samuel Hlavaj.
  • Un total de 14 joueurs ont inscrit au moins un point du côté des Saguenéens. Farmer et Ducharme ont été les meneurs avec trois points chacun. Du côté de Sherbrooke, Samuel Bolduc a terminé la rencontre avec quatre aides. Robert, Peach et Poulin en ont amassé trois points.