Avec un travail défensif qui manquait d’ardeur chez les Saguenéens, le gardien Daniel Moody a été débordé, mercredi soir, à Drummondville.

Les Saguenéens « pas prêts à jouer »

Pour un deuxième match de suite sur la route, les Saguenéens ont offert une performance bien peu inspirée. Résultat, ils ont subi une défaite de 5-2 devant les Voltigeurs au Centre Marcel-Dionne de Drummondville.

Les Voltigeurs représentent l’une des équipes de l’heure par les temps qui courent dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Mercredi soir, ils ont remporté une sixième victoire consécutive même si le joueur de la dernière semaine, Xavier Simoneau, a été blanchi de la feuille de pointage et que l’avantage numérique n’a pas produit en six occasions. « On n’était pas prêts à jouer ce match-là », a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean, précisant que ses troupiers n’étaient « même pas proches » des Voltigeurs au niveau de l’éthique de travail.

« Ils ne se posent pas de questions. Ils travaillent, ils s’impliquent, ils vont au filet et ils font les jeux de base. On leur a donné des chances sur des plateaux d’argent avec des erreurs individuelles », a noté le pilote des Bleus, bien peu impressionné par la tenue des siens en défensive où ils ont souvent été débordés.

« Il faut être meilleurs. Il faut patiner plus que ça. C’est la deuxième fois en trois rencontres qu’on ne le fait pas », a-t-il poursuivi, ajoutant qu’à son premier départ de la saison face à son ancien club, le gardien Daniel Moody avait été à l’image du reste de l’équipe.

Dès la 53e seconde, les locaux ont ouvert le pointage quand Isiah Campbell a battu de vitesse la défensive chicoutimienne et le gardien Daniel Moody. Quelques minutes plus tard, Édouard Charron a bloqué un tir avant de s’amener pratiquement seul et après une belle feinte, a inscrit son premier en carrière dans la LHJMQ. Samuel Houde a rétréci l’écart d’un tir absolument parfait, mais en deuxième, les Voltigeurs ont repris le rythme, étant récompensés deux fois. Encore en début de période, Nicholas Girouard a redonné une priorité de deux buts aux siens, également avec son premier, glissant la rondelle entre les jambières de Moody même s’il se trouvait à genoux sur la patinoire. Dawson Mercer a ensuite profité d’une mauvaise sortie du gardien de 19 ans des Sags pour placer les siens en contrôle.

Les Sags ont montré beaucoup plus de conviction en début de troisième période. Christophe Farmer a redonné espoir aux Chicoutimiens en début de troisième avec une belle manœuvre avant de battre Anthony Moronne, mais les célébrations ont été de bien courte durée. Moins de deux minutes plus tard, Isiah Campbell a profité de la désorganisation défensive pour saisir un retour et marquer son deuxième de la soirée. Avec moins d’une minute à faire, William Dufour a été privé d’un but par la mitaine de Moronne, ce qui a mis fin à une soirée pour le moins frustrante pour les Chicoutimiens.

LAPIERRE RETENU POUR LA SÉRIE CANADA-RUSSIE CIBC

À seulement 17 ans, l’attaquant des Sags Hendrix Lapierre affrontera les Russes pour les deux rencontres de la Série Canada-Russie CIBC, lesquelles seront disputées les 4 et 5 novembre à Saint-Jean et Moncton, au Nouveau-Brunswick. 

Seulement quatre joueurs repêchés en 2018 ont été inclus dans la formation. En plus de Lapierre, l’attaquant des Cataractes Mavrik Bourque, ainsi que les défenseurs des Islanders de Charlottetown Lukas Cormier et des Sea Dogs de Saint-Jean Jérémie Poirier seront également de la partie. 

D’autres joueurs admissibles au prochain repêchage de la Ligue nationale ont été retenus au sein de la formation de la LHJMQ, mais qui en sont à une troisième année d’éligibilité, avec en tête de liste le meilleur espoir Alexis Lafrenière. 

Devant les buts, le Saguenéen Olivier Rodrigue, des Wildcats de Moncton, formera un duo avec le gardien des Mooseheads d’Halifax Alexis Gravel. Les deux devraient normalement recevoir une invitation pour le camp final d’Équipe Canada junior. Il s’agit d’une deuxième sélection pour Rodrigue. L’an dernier, il avait vu de l’action lors du sixième et dernier duel de la tournée canadienne des Russes, une défaite de 3-2 en prolongation qui confirmait du même coup le titre à la sélection russe.

POINTES DE PLUME

• Après avoir subi un deuxième revers en temps réglementaire la semaine dernière à Québec, les Saguenéens ont baissé du deuxième au cinquième rang du classement hebdomadaire de la Ligue canadienne de hockey. Ils ont du même coup été coiffés par le Phoenix de Sherbrooke qui a pris la place libre au 2e rang, derrière les Generals d’Oshawa, ainsi que les Remparts de Québec, dont l’excellent début de saison leur permet de se retrouver en quatrième position. Les Islanders de Charlottetown se retrouvent également dans le classement voté par des recruteurs de la Ligue nationale, au 9e échelon.

• Après avoir subi un deuxième revers en temps réglementaire la semaine dernière à Québec, les Saguenéens ont baissé du deuxième au cinquième rang du classement hebdomadaire de la Ligue canadienne de hockey. Ils ont du même coup été coiffés par le Phoenix de Sherbrooke qui a pris la place libre au 2e rang, derrière les Generals d’Oshawa, ainsi que les Remparts de Québec, dont l’excellent début de saison leur permet de se retrouver en quatrième position. Les Islanders de Charlottetown se retrouvent également dans le classement voté par des recruteurs de la Ligue nationale, au 9e échelon.

• La soirée a également été difficile pour les Sags dans le cercle des mises en jeu avec seulement 24 remportées en 66 occasions. Hendrix Lapierre et Samuel Houde n’ont remporté que quatre de leurs 17 mises en jeu.