Yanick Jean et les Saguenéens n’avaient pas de choix de première ronde l’an dernier, à Saint-Jean.

Les Sags vont parler en premier

« Avec le tout premier choix de la séance de repêchage 2018 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Saguenéens de Chicoutimi sont fiers de sélectionner... »

Le reste de la phrase, il faudra attendre à samedi matin avant de la connaître. Mais une chose est pratiquement coulée dans le béton, c’est que les Saguenéens, le directeur général Yanick Jean en tête, devraient conserver ce luxe de parler en premier, devant les Sea Dogs de Saint-Jean et les Cataractes de Shawinigan, équipe hôte des Assises de la LHJMQ.

« Il n’y a pas vraiment de cachette, on s’est toujours dit qu’on voulait parler premiers et les chances sont très minimes qu’on bouge ce choix-là », a confirmé Jean, joint par téléphone en début de soirée mercredi.

En plus du premier choix au total, les Saguenéens ont aussi le choix #10. Un troisième choix de première ronde va s’ajouter samedi, en lien avec la transaction qui a expédié Olivier Galipeau au Titan d’Acadie-Bathurst au cours de la période des Fêtes. Yanick Jean ne pouvait dévoiler les tenants et aboutissants de ce pacte, mais selon les rumeurs, cette sélection se situerait en fin de première ronde.

Pas comme l’an dernier
Avec cette belle brochette de choix, sans parler des choix dans les rondes suivantes, le directeur général de la formation chicoutimienne convient qu’il se retrouve dans une bonne position pour travailler. L’an dernier, il avait dû attendre à la fin de la deuxième ronde avant de monter sur la tribune du Harbour Station, à Saint-Jean.

« Étant donné qu’on a le premier choix, on a les outils nécessaires pour viser les joueurs qu’on aime beaucoup », a-t-il soutenu, ajoutant qu’il y avait eu beaucoup de discussions au cours des dernières semaines, autant avec ses hommes de hockey qu’avec différentes personnes dans la LHJMQ.

Théo Rochette
Un nouvel acteur est venu s’ajouter au scénario, au cours des derniers jours.

Le jeune Théo Rochette, à la double citoyenneté (canadienne et suisse), a été ajouté à la liste des joueurs admissibles au repêchage de samedi. Rochette, un attaquant de 5’10’’ et 150 livres, a récolté 34 points en 43 matchs la saison dernière à Lausanne, en Suisse, dans une ligue alignant des joueurs un peu plus vieux que lui.

Théo Rochette a d’ailleurs passé toute sa carrière de hockeyeur en Suisse jusqu’à maintenant.

Certains observateurs ont dit beaucoup de bien de celui qui a eu 16 ans en février dernier, allant pratiquement jusqu’à l’élever à titre de huitième merveille du monde.

Est-ce que toutes ces belles paroles viennent changer la donne chez les Saguenéens ?

« Ça, je ne le sais pas, mais je suis content qu’il y ait un bon joueur de plus disponible au repêchage, a répondu Yanick Jean. Je pense que c’est très bon pour la LHJMQ et c’est positif. C’est l’fun de voir que ce joueur va être éligible au repêchage. »

Au moment d’écrire ces lignes, les dirigeants des Saguenéens n’avaient pas encore rencontré Théo Rochette. Ils prévoyaient le faire au cours des prochaines heures.

Hendrix Lapierre
Pour l’instant, Hendrix Lapierre est semé meilleur espoir midget par le Centre de soutien au recrutement. Pour ceux qui l’ignorent encore, le produit de l’Intrépide de Gatineau a une grande partie de sa famille basée Saguenay.

+
POINTES DE PLUME

• L’état major des Saguenéens est arrivé à Shawinigan en début d’après-midi, mercredi. Les différentes rencontres se succéderont d’ici vendredi, dont celles avec les joueurs admissibles au repêchage. Les rendez-vous entre les dirigeants de chaque organisation font aussi partie du folklore des Assises de la LHJMQ...

• La situation des joueurs de 20 ans risque de ne pas trop évoluer, au courant de la fin de semaine. Yanick Jean a confirmé que Zachary Lavigne, nommé capitaine à la suite du départ d’Olivier Galipeau en janvier, et Morgan Nauss sont les deux joueurs ciblés pour occuper un casier de 20 ans la saison prochaine. « Je ne suis pas pressé et ce n’est pas une priorité actuellement », a commenté Jean, ajoutant qu’il y avait « de fortes possibilités » que le troisième joueur de 20 ans soit toujours inconnu à la fin du week-end...

• Même s’ils ont quitté leurs fonctions, les adjoints Jean-François Jolin et Simon Gaudreault ont tout de même été invités à se présenter à Shawinigan, polo des Sags sur le dos. Le premier a toutefois dû décliner l’invitation et la présence du second est toujours incertaine en raison de ses obligations...

• D’ailleurs, Yanick Jean a réitéré son désir d’attendre après le repêchage avant de se pencher sur la situation de ses entraîneurs adjoints...

TOUT SUR LE REPÊCHAGE

Pour la seconde fois de leur histoire, les Saguenéens de Chicoutimi parleront au premier rang lors du repêchage annuel de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). À compter de jeudi, notre journaliste Dave Ainsley sera sur place afin de couvrir les événements et les partager avec vous dans nos journaux, ainsi que sur nos différentes plateformes électroniques (lequotidien.com , applications mobiles, page Facebook). Il sera également possible de suivre notre journaliste sur Twitter, via son compte @daveainsley. Vous pourrez enfin lire l’analyse complète de ce repêchage dans notre édition de lundi.