Depuis le début de la série, Zachary Bouthillier n'a cédé que 12 fois sur 197 tirs.

Les Sags tournent la page en vue du match numéro 6

Après en avoir eu plein les bras face au Titan lors des deux premières périodes du match numéro cinq, dans un revers de 4-1 à Bathurst, les Saguenéens avaient déjà tourné la page samedi. En retard 3-2 dans la série, les Chicoutimiens tenteront de forcer la présentation d’un match numéro sept devant assurément la meilleure foule de l’année au centre Georges-Vézina dimanche après-midi.

Après deux périodes vendredi à Bathurst, le Titan avait 43 tirs contre seulement neuf pour les Sags. Kevin Klima a permis aux Sags de s'approcher à 2-1 en début de troisième sur une échappée, mais le Titan a tenu le coup malgré une bien meilleure tenue des Chicoutimiens lors des 20 dernières minutes.

«On recommence. On l’a fait souvent. On l’a fait après les matchs numéro un et trois. Vendredi, c’est le seul match jusqu’à maintenant où on a senti la différence entre les deux clubs », a confié l’entraîneur-chef Yanick Jean quelques minutes avant le départ de l’équipe de Rivière-du-Loup après une bonne nuit de sommeil. 

Le pilote des Bleus est plus que jamais convaincu que ses troupiers sortiront avec le couteau entre les dents dans le match numéro six alors qu’ils auront le dos au mur. «Ils vont toujours, tout le temps, le faire jusqu’au bout. J’ai beaucoup de respect pour ce que nos joueurs ont fait cette saison. J’ai beaucoup de respect aussi pour ce qu’ils ont fait quand tout le monde les pensait battus. C’est une continuité. Ce n’est pas une situation nouvelle dans laquelle on va se retrouver », de rappeler Yanick Jean. 

« Dans cette situation, la motivation est là. Ça va donner une dose supplémentaire », a-t-il noté en parlant de l’énergie de la foule. Avec un bon début de match, et surtout en marquant le fameux premier but, les locaux animeraient cette foule, reconnue pour être très hostile pour l’équipe adverse. Dans leur deux victoires, les Sags ont frappé le premier coup. Ils n’ont perdu qu’une seule fois après avoir marqué les premiers, dans le match initial. Le Titan a remporté ses deux rencontres après avoir pris les devants. «Tant mieux, c’est la route idéale. Tout le monde veut avoir les devants, mais on ne met pas l’emphase là-dessus », de convenir Yanick Jean. 



« Ils vont toujours, tout le temps, le faire jusqu’au bout. J’ai beaucoup de respect pour ce que nos joueurs ont fait cette saison. J’ai beaucoup de respect aussi pour ce qu’ils ont fait quand tout le monde les pensait battus. C’est une continuité. Ce n’est pas une situation nouvelle dans laquelle on va se retrouver. »
Yanick Jean

Bouthillier en grande forme

Après la victoire des siens dans le match numéro cinq, son homologue Mario Pouliot a mentionné que ses troupiers devaient trouver une manière de marquer. Après deux périodes vendredi, le Titan dominait outrageusement 43-9 dans la colonne des tirs, mais les Sags ne tiraient de l’arrière que 2-0.  «Les lancers, ça ne donne pas des buts. Ce qu’on retire, c’est que c’est rare qu’on marque », a fait savoir Pouliot, concédant que ses meneurs étaient « capables d’être meilleurs».

Depuis le début de la série, Zachary Bouthillier est absolument sensationnel. Il n’a permis que 12 buts sur 197 lancers, ce qui lui donne un pourcentage d’arrêt de .939. « On doit trouver une façon de la battre », avait exprimé Mario Pouliot après la rencontre. 

«Il fait du bon travail. Il est constant. Quand ils ont des moments forts, il nous permet de garder le pointage bas pour qu’on puisse s’accrocher », a souligné Yanick Jean samedi matin. 

Les Klima 

Très menaçants dans le territoire adverse depuis le début de la série, les deux frères Klima ne sont pas encore prêts à tirer une croix sur leur carrière junior. «On essaie de ne pas y penser. On veut jouer avec intensité et espérer l'emporter», a exprimé Kelly Klima peu après le retour au centre Georges-Vézina samedi après-midi. 

«On va sortir très fort», d'assurer Kevin Klima, qui mène les deux équipes avec huit points en cinq rencontres, dont quatre buts. Kelly suit avec six points. Il n'a été blanchi de la feuille de pointage que vendredi. 

«Ils ont débuté en force vendredi. On doit être préparé à cela dimanche et faire la même chose de notre côté, de mentionner Kelly Klima. On veut continuer de jouer ensemble. On verra où ça va nous mener.»


Pointes de plume

• Un tailgate d’avant-match se déroulera dimanche à compter de 14h devant l’entrée principale du centre Georges-Vézina avec de la musique et des jeux pour enfants. Pour avoir de l’énergie avant le match, il y aura des hot-dogs géants ainsi qu’une cantine à poutine...

• L'attaquant russe German Rubtsov n'a qu'une seule passe en cinq matchs face à son ancienne équipe. Il a été blanchi lors des quatre dernières rencontres...

• La carrière junior du gardien chicoutimien Olivier Tremblay a pris fin vendredi soir, lui qui s'était exilé en Ontario pour évoluer avec les 67's d'Ottawa. Les Bulldogs d'Hamilton ont complété le balayage en quatre rencontres avec une victoire de 4-1...