Alexis Shank a repoussé 25 tirs pour mériter sa 10e victoire de la saison.

Les Sags terminent sur une bonne note

Les Saguenéens ont bien conclu la première moitié de leur calendrier. À leur première visite de la saison au Centre Videotron, les Chicoutimiens se sont imposés au compte de 2-1 avant de profiter d’une pause salutaire d’une dizaine de jours.
Les Sags pourraient devoir se passer du capitaine Zachary Lavigne pour une longue période, blessé à l'épaule en troisième période.

La victoire a toutefois été coûteuse pour les Sags qui ont perdu les services de leur capitaine Zachary Lavigne, qui a subi une fracture de la clavicule en troisième période après être entré solidement en contact avec la bande après avoir perdu pied à la suite d’une mise en échec de Samuel Dunn.

Grâce à cette victoire, les Sags ont doublé les Remparts en septième position de la conférence Est et passeront la pause installés au 10e rang du classement général en vertu d’un dossier de 15 victoires, 13 défaites et sept revers en temps supplémentaire. 

Alexis Shank a sans contredit son meilleur départ depuis plus d’un mois, repoussant 25 rondelles. Il n’a été battu que par Mikaël Robidoux avec un peu moins de quatre minutes à faire sur une superbe pièce de jeu individuelle, ce qui a provoqué l’avalanche de toutous sur la patinoire. Les Sags ont tenu le coup par la suite. «On en parlait hier. Ça prend du sacrifice et que tu en fasses plus. Ce qu’on a vu dans la dernière minute, c’était ça. J’ai aimé nos défenseurs. Ils ont été physiques tout au long du match. On a vu moins de jeux de mollesse. C’était un très bon effort dans l’ensemble, ça s’est sûr», d’analyser l’entraîneur-chef Yanick Jean, satisfait de la tenue des siens dans le dernier droit avant la pause.  

«Il y a deux manières de voir le verre, à moitié vide et à moitié plein. Dans nos huit derniers matchs pour finir cette première moitié, on affrontait Baie-Comeau et Rouyn-Noranda deux fois et on a réussi à jouer pour .500. On a également réussi à maintenir une fiche de .500 en l’absence d’Artemi Kniazev. On dira ce qu’on voudra, on termine quand même sur une note positive», d’estimer le pilote des Bleus. 

Les Sags ont pris les devants 2-0 lors de la période initiale. Théo Rochette a d’abord ouvert la marque d’un tir précis de la pointe sur le deuxième avantage numérique des siens. Puis, après un superbe arrêt de Dereck Baribeau de la jambière aux dépens de Samuel Houde qui avait été alimenté par Hendrix Lapierre, Justin Ducharme a récupéré le retour pour loger la rondelle au-dessus de l’épaule du gardien des Remparts qui a perdu une lame de patin sur la séquence. 

L’action reprendra après Noël dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Les Sags accueilleront l’Océanic de Rimouski le vendredi 28 novembre avant de croiser le fer avec les puissants Voltigeurs de Drummondville le lendemain lors du retrait du chandail numéro 9 de Patrice Tremblay.

Théo Rochette a inscrit les Sags au pointage en avantage numérique en première période.

­

+ Pointes de plume

• L'attaquant originaire de Larouche Antoine Girard a annoncé sur Twitter qu'il faisait une croix sur un retour au jeu cette saison, ce qui met du même coup un terme à sa carrière dans le junior majeur. Le capitaine du Drakkar et ancien des Élites de Jonquière n'avait pas disputé une rencontre cette saison en raison d'une hernie. «C'est avec le coeur gros, mais rempli de souvenirs que mon parcours junior prend fin pour des raisons de santé. Pas la fin que j'avais souhaité, mais je voulais tout de même souhaiter bonne chance à une gang de gars extraordinaires qui ont le potentiel d'en faire beaucoup cette saison», a écrit Antoine Girard, remerciant ensuite ses proches, notamment sa famille de pension à Baie-Comeau.
• Artemi Kniazev a été blanchi, mais la formation russe a accédé à la finale du Défi mondial junior A en Alberta grâce à une victoire de 4-1 sur la République tchèque. La Russie est toujours invaincue en quatre rencontres et affrontera les États-Unis en finale. 
• Les Remparts étaient privés de leur meilleur marqueur, le Suisse Philipp Kurashev qui a quitté pour participer au Championnat mondial de hockey junior.