Kelly Klima était bien placé pour voir la rondelle pénétrer dans le filet, sur le tir sur réception de son frère Kevin.

Les Sags se paient les Mooseheads

Les joueurs des Saguenéens ont non seulement réussi à contrer l’une des plus redoutables attaques de la Ligue de hockey junior majeur du Québec samedi sur la glace du Palais des sports, devant 2247 spectateurs, ils sont parvenus à s’imposer au compte de 4-2 sur les Mooseheads d’Halifax.

Les Sags ont ainsi mis fin à une séquence de quatre défaites consécutives et se rapprochent également à trois points des Wildcats de Moncton et du 14e rang du classement général, avec un match de plus à disputer. Les Wildcats se sont inclinés en soirée 5-3 devant le Titan d'Acadie-Bathurst qui a du même coup rejoint les Mooseheads au sommet de la division Atlantique.
Les Sags n’ont rien généré en première période, étant dominés 16-5 dans la colonne des tirs au but. Les visiteurs ont d’ailleurs ouvert le pointage en fin d’engagement quand le vétéran Connor Moynihan a fait dévier un tir de la pointe lors d’un avantage numérique. Les Mooseheads se sont même permis de doubler leur avance en désavantage numérique. S’amenant à deux contre un, Maxime Fortier a été très patient avant de loger la rondelle dans la partie supérieure.
Les Mooseheads ont ensuite écopé d’une autre pénalité et à cinq contre trois, Kevin Klima s’est mis au travail, marquant deux fois en moins d’une minute pour créer l’égalité. Il a d’abord dégainé sur réception après avoir reçu une passe de Vladislav Kotkov puis son boulet de la pointe s’est faufilé jusque dans le fond du filet, pour son 34e de la saison.

Maxime Fortier a été très patient lors d'une descente à deux contre un en désavantage numérique pour faire 2-0 en faveur des Mooseheads.
Zachary Lavigne a fait dévier le tir de Morgan Nauss pour donner les devants aux Sags 3-2 en début de troisième période.

Les Sags ont complètement déboussolé les visiteurs en début de troisième, marquant encore deux fois rapidement. Zachary Lavigne a fait dévier le lancer de la pointe de Morgan Nauss. Puis après un excellent échec avant de Liam Stevens derrière le filet adverse, Vincent Milot-Ouellet a fait preuve de précision pour envoyer la rondelle derrière Blade Mann-Dixon. À l’autre bout, Zachary Bouthillier a ensuite effectué deux superbes arrêts pour préserver l’avance des siens qui a tenu jusqu’au bout.
«Ils nous attendaient dans leur divan les deux pieds sur le ‘‘pouf’’ alors qu’on est revenus de Baie-Comeau à 2h30 du matin. Nos joueurs méritent beaucoup de crédit. À 2-0, on s’est accrochés et on est restés disciplinés. On a été bons», a laissé tomber l’entraîneur-chef Yanick Jean, soulignant l’attitude de ses troupiers. Il a avoué qu’en regardant le calendrier de la saison, il craignait déjà cette rencontre en raison des circonstances face à une équipe reposée.
«On aurait joué le même match, on aurait perdu 4-2 et j’aurais le même discours. C’est un très bel effort d’équipe», de souligner le pilote des Bleus, insistant sur les tirs bloqués. On s’est vraiment impliqués dans cette rencontre. On était dédiés.»
Blessé en deuxième période, Jérémy Groleau n'est pas revenu dans la rencontre par la suite. Sa situation sera évaluée dans les prochains jours. Avant de disputer quatre rencontres sur la route, les Sags disputeront un rare match un lundi, face aux Voltigeurs de Drummondville. Cette rencontre avait été remise en raison de la fermeture du centre Georges-Vézina. Normalement, il devrait s’agir de la dernière rencontre des Sags au Palais des sports.

Vincent Milot-Ouellet a trouvé la petite brèche pour loger la rondelle derrière Blade Mann-Dixon.