Vêtu de son équipement aux couleurs des Diables rouges, Carmine-Anthony Pagliarulo a bien fait, mais sans plus, à son premier départ avec les Sags. Sur la photo, Anthony Gagnon marque le but de la victoire en prolongation

Les Sags se contentent d’un point à Québec

Les Saguenéens de Chicoutimi sont revenus de l’arrière deux fois, mais n’ont pas été en mesure de terminer le travail alors qu’ils ont baissé pavillon en prolongation devant les Remparts de Québec par la marque de 4 à 3. Les Sags ont mis fin à une séquence de quatre victoires.

C’était le deuxième match d’une séquence de trois matchs en quatre soirs pour les Sags (25-6-4). Bien qu’il aurait préféré un meilleur résultat, l’entraîneur-chef des Sags était content de repartir de Québec (14-20-1) avec un point.

« On s’est mis nous-mêmes dans le pétrin, mais si on regarde ça comme il faut, on a réussi à récolter trois points sur quatre », a mentionné Yanick Jean, en faisant référence à la victoire des Sags samedi, à Rimouski.

Il sait que la période des Fêtes est un moment difficile de la saison. « On ne savait pas trop à quoi s’attendre. On n’a pas vraiment notre rythme et nos jambes habituels », a-t-il ajouté.

Pour la rencontre, Yanick Jean avait décidé d’envoyer l’ancien des Remparts Carmine-Anthony Pagliarulo devant le filet. Vêtu de son équipement aux couleurs des Diables rouges, le natif de Laval a bien fait, mais sans plus, à son premier départ avec les Sags.

Les Sags croyaient bien avoir inscrit le premier but. Félix-Antoine Marcotty a remis devant le filet et Justin Ducharme a redirigé le disque avec son patin entre les poteaux, mais après révision, les officiels ont décidé de refuser le but.

Les choses se sont envenimées en début de deuxième pour les Chicoutimiens. Hunter Holmes a trouvé une brèche dans la défensive des Sags et a ouvert la marque en avantage numérique. L’indiscipline a de nouveau fait mal aux Sags deux minutes plus tard. L’ancien des Bleus Théo Rochette a remporté la mise au jeu et James Malatesta a dégainé de la pointe pour porter le pointage à 2-0.

Félix Bibeau affrontait ses anciens coéquipiers chez les Remparts.

Pour fouetter sa troupe, Yanick Jean a réuni Félix Bibeau et Rafaël Harvey-Pinard sur la même unité et il a eu la main heureuse.

Le capitaine a soutiré la rondelle à un adversaire avant de s’échanger le disque avec Bibeau en entrée de zone. Harvey-Pinard a ensuite fait une passe arrière à Vladislav Kotkov, qui, lui, a remis à Pellerin, qui appuyait l’attaque. Pellerin a terminé la séquence avec une savante passe transversale vers Harvey-Pinard, qui a réduit l’écart à un but.

Les Sags ont haussé le rythme en début de troisième. Harvey-Pinard a intercepté une passe en zone neutre avant de s’amener dans le territoire des Remparts, de se moquer d’un joueur adverse et de décocher un tir précis pour égaler à 2-2.

Une autre pénalité est venue faire mal à Chicoutimi.

Alors que Patrick Kyte servait son deux minutes, Cole Cormier a battu Pagliarulo.

Ce but n’a pas ralenti les visiteurs et c’est à nouveau le trio d’Harvey-Pinard qui a fait mouche. En avantage numérique, Kyte a racheté sa faute en remettant à Bibeau devant le filet, qui a fait dévier en direction de Kotkov. Ce dernier a battu le gardien pour créer l’égalité.

Les deux équipes se sont échangé des chances de marquer en prolongation, mais c’est Anthony Gagnon qui a joué les héros. Marcotty a échappé la rondelle dans son territoire et Malatesta l’a poussée vers Gagnon, qui s’est amené seul devant Pagliarulo et l’a battu entre les jambières.

Après la rencontre, Yanick Jean a salué le leadership de son duo de vétérans formé par Bibeau et Harvey-Pinard.

« Ils ont connu une grosse fin de match. Ils ont montré du leadership et ils ont généré de l’attaque », a souligné l’entraîneur.

Les Saguenéens pourront conclure l’année du bon pied alors qu’ils recevront les Voltigeurs de Drummondville (21-15), mardi, à 14 h, au centre Georges-Vézina.

Yanick Jean espère que son équipe retrouvera ses repères pour cette rencontre.

« On s’attend à avoir du monde dans la cabane. C’est notre seul match local durant les Fêtes, alors on veut rebondir et avoir un bon match », a-t-il affirmé.

Alexis Shank devrait être de retour à son poste devant le filet de Chicoutimi.

Anthony Gagnon (92) a célébré le but de la victoire avec ses coéquipiers James Malatesta et Nicolas Savoie.