Seuls Olivier Galipeau (photo) et Jérémy Groleau ont déjoué Étienne Montpetit.

Les Sags se butent à Étienne Montpetit

Même s’ils ont tiré 56 fois sur le gardien Étienne Montpetit et joué leur «meilleur match de l’année», de l’aveu de leur entraîneur, les Saguenéens se sont quand même inclinés 4 à 2 contre les Foreurs à Val-d’Or, samedi soir.

Montpetit aura excellé du début à la fin. Seuls Olivier Galipeau et Jérémy Groleau ont réussi à percer sa muraille. Kevin Klima, qui avait inscrit cinq points la veille à Rouyn-Noranda, croyait bien avoir marqué en fin de troisième, mais les arbitres ont refusé le but.

«Il y a un gardien d’un côté qui a prouvé pourquoi il est le meilleur gardien de la ligue. De l’autre, il y a un gardien (Zachary Bouthillier) qui n’a pas été capable de faire les arrêts de base. Ça fait trois matchs consécutifs qu’il mériterait de se faire enlever. Il faut qu’il change des choses dans sa préparation», a affirmé Yanick Jean en entrevue téléphonique après la rencontre.

Dès les premières minutes de la première période, Simon Lafrance a déjoué le cerbère des Bleus. Galipeau a par la suite répliqué en avantage numérique, avec son septième de la saison.

En deuxième, alors que les Sags étaient en supériorité numérique, Mathieu Nadeau a surpris les Bleus avec un but, faisant 2 à 1 pour les locaux. Les Sags ont continué de mener des charges offensives constantes contre les Foreurs, en vain. En troisième, c’est Médérick Racicot qui a marqué ce qui s’est avéré le but gagnant. Jérémy Groleau a ensuite marqué son premier de la saison, au milieu de la troisième. 

Nadeau, encore lui, a inscrit son deuxième du match en avantage numérique. Kevin Klima venait tout juste d’être chassé pour obstruction.

«Nos joueurs ont travaillé comme des défoncés. Définitivement, on a joué notre meilleur match de l’année. On vient de coller nos deux meilleures performances de l’année. On a donné seulement sept chances de marquer aux Foreurs et on en a eu 29. On peut pas demander plus.» La veille, les Saguenéens avaient surpris les Huskies à Rouyn-Noranda.

Au total, les Foreurs ont lancé 22 fois sur le gardien des Bleus.

Demain, les deux équipes croiseront de nouveau le fer dans le troisième match du périple abitibien des Saguenéens. La rencontre débute à 16h. Sans surprise, c’est Alexis Shank qui sera devant le filet de la troupe saguenéenne.